"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

mercredi, février 28, 2007

PoLiTiCuS

COMMENT UNE IDEE SIMPLE
VIENT AUX POLITIQUES

OU COMMENT LES CANDIDATS
A LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE
S'ACCAPARENT D'UN THEME

Le 8 mars,comme chaque année, on fêtera, partout dans le monde, l'être le plus doué de l'univers sans lequel il ne serait pas ce qu'il est, et sans lequel l'homme ne serait pas ce qu'il est : la femme. Longtemps considérée comme sexe inférieure ou faible, la femme a su, à force de mener de justes batailles, reconquérir ses droits. Réconquérir, ne signifie pas pour autant bataille gagnée. De ce côté-ci de l'humanité, des progrès ont été réalisés. La femme reprend du pouvoir. De plus en plus de femmes sont aux postes de responsabilité, souvent, avec succès. On est loin de l'image de la femme au foyer.

Pragmatisme, sens des affaires, un savoir gestionnaire et créatif, font de la femme une associée incontournable. Leur avancée dans la société ne s'arrête pas là. La femme a participé, non sans obstacle, à la libéralisation de la société, à son remodelage (la contraception, l'avortement, la politique, la justice).

Ce sont dans les sociétés inféodées aux traditions, attachées au poivoir patriarcal que la femme est objet plus que sujet, où la femme vit dans son enferment, infériorisée, interdite. C'est à elles que s'adressent, essentiellement, cette journée particulière.

En France, cette année, cette journée de la femme, coïncide, avec les élections présidentielles. Elle ne passera certainement pas inaperçue par les candidats.

La bataille des propositions pour améliorer le statut de la femme bat, d'ores et déjà son plein et pourrait faire rage le 7 mars.


C'est Olivia Cattan* et son association PAROLES DE FEMMES*, qui ouvre le bal. Elle s'y prépare depuis la création de son association, en 2006, avant même que les principaux candidats à la course à l'Elysée aient été investis. Olivia Cattan organise donc, le 7 mars aux Salons Vianney, une grande journée de colloques à laquelle devraient participer d'importantes personnalités féminines du monde intellectuel et scientifique, de l'entreprise, de la création artistique.

Devrait s'y rendre Nicolas Sarkozy, pour l'UMP, acccompagné d'une escouade de femmes responsables du Parti. Il sera le premier à apposer sa signature sur le pacte pour les femmes qui lui sera présenté par les dirigeantes de Paroles de Femmes. Quant à Ségolène Royal, elle a préféré le chacun pour soi. Ayant eu vent de ce projet, c'est en catimini qu' elle orgnise, au même moment, son propre meeting de campagne sur le thème de la femme à Dijon, fief de son Directeur de campagne, numéro 2 du Parti Socialiste, François Rebsamen. Ce qui obligera sa représentante, Christiane Taubira, Déléguée à l'Expression Républicaine, à écourter sa présence aux Salons Vianney.

Seul François Bayrou, UDF, avait programmé, longtemps à l'avance, sa réunion autour des femmes, le même jour, à Lyon.

Bref, après le patrimoine des candidats, les comptes des prommesses des candidats, la banlieue, c'est au tour des FEMMES de s'inviter dans la campagne. En bousculant, une fois de plus, les règles.


Bernard Koch



*Interview d'Olivia Cattan, journaliste
Présidente de Paroles de Femmes
Ce week-end sur Diasporablogj

*www.parolesdefemmes.org
DEVOUS
AMOI
L'EDITO DE DIASPORABLOGJ


LA POLITIQUE ÉTRANGÈRE
PARENT PAUVRE
DE LA CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE?


Cette question mérite bien qu'on se la pose tant les candidats à l'Elysée sont si peu prolixes sur ce qu'ils feraient, si l'un d'entre eux devait, dans deux mois, accéder au pouvoir suprême, face aux divers défis qui menacent la planète.
Sur ce terrain là, la plupart des candidats avancent timidement, sans se presser. Mais, sans pression, non plus. Il est vrai que les Français ont du monde une vision effrayée, méfiante, qui les poussent tout naturellement dans leur retranchement et les rendent particulièrement hermétiques, voire étrangers à la politique étrangère, à quelques exceptions près dont fait partie le Proche-Orient (l'Irak, le conflit israélo-Palestinien) avec lequel ils entretiennent des relations plus passionnelles que passionnées et raisonnées. Les conflits sanglants au Darfour, en Somalie, la politique de la France en direction du continent africain apparaissent comme secondaires devant les agressions que la vie quotidienne leur réserve.

Mais, on observe depuis quelques temps, ici ou là, quelques brèches s'échapper dessous cet épais manteau de brouillard. On a appris la semaine dernière que le philosphe Bernard-Henri Lévy accompagné de Laurent Fabius, "éléphant" protecteur de la candidate du Parti Socialiste, Ségolène Royal, s'étaient rendus au Darfour. Lundi, à l'émission, la dernière de la série, "J'ai une question à vous poser" sur TF1, l'une des 100 français sélectionnés, invités à "interviewer" l' un des prétentendants à la course à l'Elysée, a enfin posé la seule question de politique étrangère depuis que l'émission est diffusée. La question s'adressait à José Bové et portait sur le conflit israélo-palestinien, rappelant qu'en 2003, le leader paysan s'était réfugié, une bougie à la main, à la Mouqata, QG de l'Autorité Palestinienne Ramallah, aux côtés d'Arafat au plus fort de la tension sur le terrain.

C'est en pleine campagne électorale en France que le Tribunal International vient faire savoir sa décision de lancer des mandats d'amener contre des responsables politiques soudanais accusés de l'abominable carnage que subissent les populations du Darfour, depuis plusieurs années, sans que cela ne trouble les bonnes consciences. On pense surtout à celles qui ont fait défiler des milliers d'opposants dans la rue contre la guerre en Irak de 'l'Oncle sam".

Enfin, le premier a sortir du gué, et a présenté ses propositions en matière de politque étrangère, c'est le candidat de l'UMP, Nicolas Sarkozy, cet après-midi lors d'une conférence de presse.

Un lent retour aux réalités du monde. Réalités, oublie-t-on, qui, qu'on le veuille ou non, participe, d'une manière ou d'une autre, à l'élaboration de notre vie de tous les jours.

Bernard Koch


CHRONIC
d'Alain SUIED


Equations Sanglantes

SOUDAN,CHINE,PETROLE:
DARFOUR et ISLAMISME
















Le TPI INQUIETE AL-BACHIR : les jugements du monde pourraient remettre en cause sa "gestion" de la crise du Darfour,pardon du CRIME Islamiste sur des populations Chrétiennes et Animistes...LE DARFOUR reste une région sans protection des "casques bleus"...On a parlé de "génocide"...Et les "images" , les faits sont connus..
Voici plusieurs années,COLIN POWELL AVAIT SONNE LE TOCSIN à l'ONU....Mais les enfants, les femmes du Darfour ont été chassés, massacrés par les MILICES ISLAMISTES JANJAWIDS...encore et encore...

LE VETO CHINOIS ,lié à l'exploitation du PETROLE Africain en général et Soudanais en particulier a fait le reste!
SANS REACTIONS.

Même la PRESSE a été lente à évoquer la souffrance du Darfour...

Ce type de situation rappelle les "ANNEES FOLLES" en Europe..Les Européens d'alors (banquiers,groupes financiers,presse achetée..) soutiennent l'AXE ROME-BERLIN OU (pour certains idéologues) CHANTENT LES "horreurs" et les "camps" Staliniens (hérités, via Catherine l'Allemande...de l'Allemagne...) !

La région du DARFOUR bruisse de mouvements de troupes et de forages pétroliers?Tout va très bien,Madame l'ONU...Il est plus urgent de mettre toutes les "fautes" du "malaise dans la Civilisation" sur ...Israël...

Les Associations et les "blogs" demandent l'aide des autorités,des médias,des responsables culturels et financiers? Il y a mieux à faire:les frasques de Paris Hilton,le divorce de Britney Spears,les attaques du "Monde" contre les "blogs", les "rumeurs" et les illusions du moment...Mais surtout pas les crimes Islamistes , surtout pas les filières Françaises du Jihad - par exemple dans le 19ème arrondissement de Paris...et surtout pas les massacres des Tchétchènes ou des familles du DARFOUR...

Peu à peu,heureusement,les consciences (privées d'abord,Associatives aussi..) se réveillent et les journaux suivent...

Les années du silence sont derrière nous!

Il faut oser parler des problèmes intenses et cruels qui secouent le monde musulman - par exemple la lutte entre Sunnites et Chiites - et des crimes des uns et des autres : SIMONE DE BEAUVOIR, peu avant sa disparition,remarquait qu'on attaquait uniquement ISRAEL dans les "médias" français...par un phénomène de...RACISME ANTI-ARABE! Le "non-dit" étant:"on ne peut rien attendre d'autre des Arabes"...mais cela étonne si cela vient d'Israël...Le long silence autour du Darfour,comme les commentaires "parisiens" concernant ISRAEL démontrent la validité et l'actualité de ce propos!

LE RESPECT SE JOUE A DEUX.
L'AVENIR AUSSI.

Alain SUIED
PASSERELLE
Source : la newsletter d'Infolive.tv


Reprise des violences
entre Israéliens et Palestiniens


Trois terroristes palestiniens ont été abattus ce matin à Djénine en Judée-Samarie par une unité d'élite. Les trois hommes étaient des activistes du Djihad islamiques activement recherchés par Israël. Parmi eux, Ashraf Saadi, l'un des leaders du mouvement terroriste. Le Djihad qui avait tenté de perpétrer un attentat la semaine dernière a immédiatement répliqué en promettant une vague de terreur sur Israël et depuis ce matin ce sont 6 roquettes Kassam tirées de la bande de Gaza qui se sont abattues sur la région du Néguev Occidental. On ne déplore aucun blessé. A Naplouse, l'armée continue son opération Hiver chaud. Les effectifs présents dans la ville ont été réduits alors qu’un soldat a été légèrement blessé.

dimanche, février 25, 2007

LEVEE
DE RIDEAUX

AU THEATRE HEBERTOT
A PARIS*


RECOMMANDE
PAR DIASPORABLOGJ


POUR DIASPORABLOGJ,
L'AVIS DE BERNARD KOCH


"IRRESISTIBLE"
de Frédéric-Roger Lacan
Mise en Scène d'Isabelle Nanty

avec
Virginie Ledoyen
Arié El Maleh


Lui est avocat. Sa dernière affaire, un mexicain accusé d'avoir dépecé sa femme, puis l'avoir canibalisée. Elle, travaille dans une maison d'édition. Irrésistible, c'est le qualificatif qu'elle colle à un personnage qui servira de fil conducteur : un auteur d'origine irlandaise qu'elle s'apprête à faire publier et auquel elle apporte tout son soutien.

Ce personnage, en filigrane, absent sur scène, mais très présent dans l'esprit du couple, va servir de prétexte à une véritable "partie de tennis" verbale, entre elle et lui, de haute volée.

Ce qui aurait pu être un vaudeville de facture classique, le mari, la femme, l'amant, se transforme très vite en un exercice de style clinquant, en vaudeville revisité, démonté, dépecé par l'auteur de la pièce Fabrice-Roger Lacan. Ce qui claque, ce ne sont pas les portes, mais les mots. Ce qui va et vient, comme une mécanique de boulevard à la Feydaux, ce ne sont pas les personnages de cette comédie, mais cet échange de "balles au bond" feutré.

L'écriture est au coeur du dispositif théâtral.

Le dialogue fin fait mouche à la presque totalité des répliques. Les comédiens, Arié El Maleh -frère, portrait presque "craché" de Gad, mais qui joue ici sa propre partition - et Virginie Ledoyen, eux aussi, restent sur le même registre, celui de la finesse. Pas de gros effets. Pas d'excès dans l'interprétation. L'un et l'autre, visiblement, avec le plaisir égal de faire partager le bonheur de dire un texte en équilibre, drôle et fort astucieux.

Un théâtre populaire qui sait parler d'une chose grave dans la vie d'un couple, la jalousie, avec tendresse et délicatesse. Sans jamais tomber dans la fosse aux gaudrioles.

Un théâtre comme on les aime en ces temps de grises mines.


Bernard Koch



*Théâtre Hébertot

78 bis, boulevard des Batignolles,

75017 Paris

01 43 87 23 23

Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi à 21H00

Samedi à 18H00

Dimanche à 16H00.

CHRONIC
d'Alain SUIED


L'IMAM OCCULTE


LE CHIISME réclame la "véritable" succession du "Prophète" et célèbre ses descendants. Le "martyr" de MOHAMED AL MAHDI est le "modèle" des Chiites d'IRAN - mais il n'a pas été assassiné : il s'est "occulté" lui-même pour REVENIR.Entre "messianité" et "refoulement".
Les Nations-Unies ont utilisé tous les "délais" possibles et la rumeur enfle : l'Iran nucléaire des dirigeants Iraniens qui manipulent la marionnette de Téhéran pourrait trouver les U.S.A. sur leur route absurde et criminelle...

Hélas, il faut se poser la question : n'est-ce pas le dessein de ce pouvoir qui asservit son peuple et salit l'Occident - se faire passer pour...martyr?
Le projet "Chiite" dans cette composante pseudo-Révolutionnaire n'est-il pas résumé dans cette "attente" ?
La folie des illusions "millénaristes" ne risque - t-elle pas d'entraîner le Chaos? Le Moyen-Age est-il éteint?
Sunnites, Européens, Américains, Chinois, Russes devraient s'unir contre cette perspective "radicale. En ont-ils envie? Ont-ils trop minimisé l'ombre de l'Imam Occulté?

ALAIN SUIED

vendredi, février 23, 2007

PASSERELLE
Source : lemonde.fr
via l'agence Reuters



La police égyptienne trouve
une tonne d'explosifs près de Gaza


La police égyptienne a découvert une tonne d'explosifs près de la frontière avec la bande de Gaza dans le cadre d'une vaste campagne visant à traquer des activistes palestiniens présumés dans le Sinaï, ont fait savoir des responsables de la sécurité.
Des sources policières avaient déclaré mercredi avoir arrêté un Palestinien muni d'une ceinture d'explosifs qui a avoué planifier un attentat contre des touristes israéliens dans le Sinaï.

L'homme avait pénétré en Egypte au moyen d'un tunnel venant de la bande de Gaza. Deux de ses complices ont été arrêtés par la suite à Rafah, ville égyptienne frontalière, et des responsables de la sécurité ont fait savoir vendredi qu'un quatrième suspect était toujours en fuite.
"La police craint que d'autres (activistes) n'aient pénétré au Sinaï en utilisant le même tunnel et elle fouille leurs repaires présumés par mesure de précaution", a déclaré à Reuters un responsable qui a requis l'anonymat.
Il a ajouté que des dizaines de Palestiniens et d'Egyptiens, et notamment des Bédouins du Sinaï, avaient également été arrêtés pour être interrogés.
L'une des fouilles a amené la police à un entrepôt proche du point de passage frontalier de Karm Salem où elle a trouvé 34 sacs contenant en tout une tonne d'explosifs, ont ajouté les sources de sécurité.
Des activistes ont attaqué des stations balnéaires touristiques du Sinaï trois fois en deux ans et demi. L'Egypte a imputé ces attentats à un groupe d'islamistes issus de la communauté bédouine du Sinaï et bien disposés à l'égard de la cause palestinienne.

jeudi, février 22, 2007

LEVEE
DERIDEAU


A L'OPERA BASTILLE





La Juive


Jacques Fromental Halévy (1799-1862)



NOUVELLE PRODUCTION


Opéra en cinq actes (1835)

Livret d’Eugène Scribe En langue française
Direction musicale : Daniel Oren

Mise en scène : Pierre Audi

Décors : George Tsypin
Costumes : Dagmar Niefind
Lumières : Jean Kalman
Dramaturgie : Willem Bruls
Chorégraphe : Amir Hosseinpour
Chef des Choeurs : Peter Burian
Préparation des Choeurs : Alessandro Di Stefano

La princesse Eudoxie : Annick Massis, Rachel Anna, Caterina Antonacci, Éléazar Neil Shicoff / Chris Merritt (3, 20 mars)
Le cardinal de Brogni : Robert Lloyd / Ferruccio Furlanetto (14, 18, 20 mars)Léopold John Osborn / Colin Lee (3, 10, 14, 14,18 et 20 mars)Ruggiero André HeyboerAlbert Vincent Pavesi
Orchestre et Choeurs de l’Opéra national de Paris

COPRODUCTION AVEC DE NEDERLANDSE OPERA, AMSTERDAMAVEC LE SOUTIEN EXCEPTIONNEL DE MADAME GEORGES MEYER

France Musique enregistrera et diffusera La Juive le 21 avril 2007.

En co-production avec le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme





------------ ----------- ----------- ----------- -----------



Rarement jouée aujourd’hui, l’œuvre fut pourtant une des plus représentées et des plus admirées au XIXe siècle.




jouée aujourd'hui et qui fut pourtant une des œuvres les plus représentées et les plus admirées au XIXe siècle. La version proposée cette saison à Bastille est signée Daniel Oren pour la direction musicale et Pierre Audi pour la mise en scène. Côté casting, cette Juive sera interprétée par Annick Massis, Anna Caterina Antonacci, Neil Shicoff, Chris Merritt, Robert Lloyd, Ferruccio Furlanetto, John Osborn, Colin Lee, André Heyboer et Vincent Pavesi.



Il était une fois Halévy

Jacques Fromental Halévy, né à Paris le 27 mai 1799, mort à le Nice 17 mars 1862. Son père, Elias Lévy, originaire de Fürth, est maître d’école et poète. La famille change son nom en Halévy en 1807. Jacques Fromental entre en 1810, à l’âge de dix ans, au Conservatoire de Paris. Il y suit les cours, entre autres, de Cherubini (contrepoint) et de Méhul. En 1819, il obtient le Premier Grand Prix de Rome. Il tente en vain de faire représenter trois œuvres: Les Bohémiennes, Pygmalion et Les Deux Pavillons.En 1820, il compose une marche funèbre et un De Profundis en hébreu à la mort du duc de Berry. En 1822, il est à Vienne où il rencontre Beethoven. De 1826 à 1829, il est chef de chant au Théâtre Italien et occupe le même poste, de 1829 à 1845, à l’Opéra de Paris. En 1827, il crée L’Artisan au Théâtre Feydeau et, en 1828, dans le même théâtre, Le Roi et le batelier. En 1829, sur les conseils de la Malibran, il écrit Clari, qui est créé au Théâtre Italien et Le Dilettante d’Avignon, qui restera plusieurs années à l'affiche de l'Opéra-Comique.Le 28 février 1835, il crée La Juive à l’Opéra de Paris, qui sera suivi de cinq autres opéras, parmi lesquels La Reine de Chypre (1841) et Charles VI (1843). En 1836, il est nommé à l’Institut en remplacement de Reicha, en 1837, secrétaire perpétuel de l'Académie des Beaux- Arts, et en 1840, il est professeur de composition au Conservatoire de Paris. Il a été le professeur, entre autres, de Gounod, Victor, Massé, Bizet, Saint-Saëns, Lecocq.



La Juive, véritable plaidoyer pour la tolérance

Rarement jouée aujourd'hui, La Juive fut pourtant une des œuvres les plus représentées et les plus admirées au XIXe siècle. Le livret est de Scribe, un des auteurs dramatiques et librettistes les plus prolifiques de l'époque. Il répond à l'esthétique du « grand opéra » alors en vogue à l'Opéra de Paris, où l'œuvre fut créée: une action en cinq actes présentant des situations spectaculaires (ici le concile de Constance de 1414) susceptibles de donner lieu à des mises en scène fastueuses, un sujet traitant de grandes passions, alliées à de puissants intérêts historiques, la possibilité d'inclure de grands chœurs et un ballet dans des décors riches et variés et au milieu d'une débauche d'effets spéciaux et de figurants...



Mais à travers l'histoire d'un amour impossible entre un chrétien et une juive et le sacrifice de celle-ci, l'œuvre constitue aussi un véritable plaidoyer pour la tolérance (comme Les Huguenots, quelques années plus tôt). A l'époque, des lois venaient d'être votées pour libéraliser les pratiques religieuses en France, la figure du Juif pouvait donc être représentée librement (Meyerbeer et Halévy étaient eux-mêmes juifs) et l'affaire Dreyfus n'avait pas encore placé l'antisémitisme au centre des débats. Le livret avait donc pour but de reconsidérer le statut du Juif dans la société, ainsi que certains romans de l'époque (Balzac, par exemple, dans La Comédie humaine) le faisaient alors. Ce n'est pas un hasard si l'œuvre a disparu de l'affiche dans les années 1930, c'est-à-dire au moment de la montée du fascisme en Europe.Sur le plan musical, La Juive est surtout connue pour l'air «Rachel, quand du Seigneur», écrit spécialement pour le ténor Adolphe Nourrit qui interprétait le rôle d'Eléazar. De fait, elle nécessite un interprète de premier plan, capable de vaillance autant que d'élégance vocale. Mais le rôle de Rachel, sa fille, n'est pas en reste, qui constitue un des portraits de femme les plus complexes du répertoire, rappelant l'Euryanthe de Weber, tout autant qu'il annonce l'Elisabeth de Tannhäuser et la Marguerite de Faust. C'est Cornélia Falcon qui le créa, privilégiant la vérité de l'inflexion à l'artifice de la vocalise, et donnant ainsi son nom à une typologie vocale particulière.



L'œuvre à l'Opéra de Paris

La Juive a été créé le 23 février 1835 à l'Académie Royale de Musique (Salle Le Peletier). Par la suite, l'œuvre a été représentée près de 600 fois à l'Opéra, jusqu'au 9 avril 1934, date de sa dernière représentation. C'est La Juive qui a inauguré les représentations publiques du Palais Garnier, le 8 janvier 1875.

PASSERELLE
Source : la newsletter du CRIF
distribuée le 22 février
via le Jérusalem Post
et le quotidien Haaretz


Titre de Diasporablogj : "Deux statistiques inquiétantes pour l'Etat d'Israël"


Baisse de la population juive à Jérusalem



Selon une enquête de l'Institut de Jérusalem la majorité des enfants à Jérusalem sera arabe en 2020, nous apprend le Jerusalem post. Les Arabes constitueront 40 % de la population de la ville. Les 245000 Arabes vivant dans la ville en 2005, selon les dernières données disponibles, représentent 34 % des 720000 résidants de la capitale, qui compte 475000 Juifs (66 %).
Le taux de croissance annuel de la population juive à Jérusalem est seulement de 2,7 %, loin derrière le taux de la population arabe qui est de 3,4 %.
Le professeur Sergio Della Pergola, spécialiste de la démographie des communautés juives, propose trois options pour changer cette tendance démographique : « Premièrement, créer les conditions attractives qui permettront la venue de nouveaux résidents à Jérusalem avec un statut socio-économique fort. Deuxièmement, il y a l'option de rassembler d’autres municipalités à la ville de Jérusalem comme Ma'aleh Adumim. Et enfin, la dernière option serait de donner les quartiers arabes à l'Autorité palestinienne. »

'Most J'lem kids will be Arab by 2020' (The Jerusalem Post)


-------------------------------------------------------------


Baisse de l’alya


Seulement 19264 personnes ont immigré en Israël en 2006, ce qui correspond à une baisse de
9 % par rapport à 2005. C’est le nombre d’immigrants le plus bas recensé depuis 1988, rapporte Haaretz. Près de trois millions de personnes ont immigré en Israël depuis la création du pays en 1948, dont environ un tiers en 1990. En 2006, environ 300 immigrants sont originaires d’Inde. D’après le bureau central des statistiques, depuis 2002 – année qui a connu une immigration en masse des Juifs d’URSS – il y a une baisse constante de l’alya.

Aliyah sees 9% dip from 2005 (Haaretz)
VOYAGE,
VOYAGE.

Sur les traces
des Communautés Juives
en Chine
Mai/Juin 2007
















photo : Ohel Moshé à Hankew


Chers Amis, Chères Amies,

Frédéric et Jonathan Viey ont plaisir de vous présenter le programme qui organisent à travers es routes fabuleuses de la Chine à la recherche des Communautés Juives. Alors bienvenus sur ces chemins qui menèrent les Enfants de Jacob chez les Fils du Ciel via la Route de la Soie juste après la chute des Ecoles talmudiques babyloniennes. L’histoire nous fait dire que l’Empire du Milieu n’a pas été un asile ou un refuge pour les communautés, bien au contraire !!! Et, pour commencer ce périple et y découvrir ses multiples splendeurs, notons les propos de Jan Myrdal concernant l’installation des juifs en Chine et des Juifs sinisés: ".... Il n'en est pas allé des chrétiens comme des juifs de K'ai-fong. A l'époque de la dynastie des Han, des juifs sont en effet venus en Chine. Arrivés à Kachgar avec les caravanes, ils se sont répandus en Chine comme commerçants. Plus tard, le commerce étant devenu florissant et les routes plus sures, de nouvelles familles sont venues. Isolé au cours de périodes perturbées ou de répression, le groupe juif de l'ouest régresse ensuite. Mais en 1163, soixante dix familles juives de Kaifeng y construisirent une synagogue, et en 1386 le premier empereur de la Dynastie Ming donna à la Communauté juive des terres dont elle serait propriétaire à perpétuité. En 1938, il existait encore à K'ai-fong une poignée de personne qui savaient qu'elles étaient "différentes" de leurs voisins. Mais de la langue et de la religion hébraïque, il ne restait rien. Les juifs étaient depuis longtemps assimilés par la société tolérante car ces juifs, eux, ne s'occupaient pas de convertir". Un autre voyage, vous fera, je l’espère visiter Kaifeng située dans la province du Honan où vivent encore des descendants dont un des rameaux s’est installé dernièrement en Israël.

Aller sur les traces des Communautés Juives en Chine et marcher dans les pas de Marco Polo est un rêve qu’aujourd’hui tout le monde peut réaliser. La Chine nouvelle vous étonnera plus particulièrement Shanghaï qui est la fenêtre ouverte sur l’Occident. Vous pourrez aussi revoir dans sa réalité la Cité Interdite du dernier Empereur Pu Yi, vous irez vous replonger dans les rêves de grandeurs du Premier grand Empereur Qi Shihuandi et son mausolée aux 6000 soldats en terre. Vous retrouverez l’empreinte des Portugais à Canton, seul point de passage pour pénétrer à la Chine et vous retrouver l’atmosphère étrange so-british d’Hong Kong tant dans l’Ile que dans les Nouveaux Territoires.

Si l’Empire du Milieu est le pays de Confucius et Lao Tzeu, vous retrouverez l’esprit des grands initiés : Bouddha, Moïse, Nestorius, Mani, Zarathushtra, Mahomet et celui de la fondation des grands Empires.

Bonne route et bon séjour ......

Frédéric et Jonathan Viey


Pour plus de renseignements
sur ce voyage extraordinaire :
Frédéric ou Jonathan Viey
Email : mailto:jdouby@aol.com
fviey@hotmail.fr
PRESIDENTIELLE 2007
MILLEFEUILLES


Les Grands Discours
socialistes français du XXe siècle
Préface de : François Hollande

Édition établie et présentée par : Mehdi Ouraoui

Discours de
J. Jaurès, L. Blum, F. Mitterrand, R.Badinter,
J. Delors, M. Rocard, L. Fabius, L. Jospin, S. Royal…

Editions Complexe


Voici réunis, pour la première fois, les principaux grands discours socialistes depuis Jaurès !

Le livre retrace non seulement l'évolution de la pensée socialiste, mais surtout – et c'est ce qui fait tout son intérêt – celle de la « parole socialiste » qui a marqué la gauche française depuis un siècle.

Depuis un siècle, dans l’union et la division, au pouvoir et dans l’opposition, les socialistes ont marqué la société et la vie politique françaises. Cette anthologie des grands discours du siècle socialiste revient sur les moments importants qui ont jalonné l’histoire de ces hommes et de ces femmes qui, depuis cent ans, ont adopté le projet de Jean Jaurès d’« aller vers l’idéal et de comprendre le réel ».
Trois débats fondamentaux traversent l’histoire des socialistes.
D’abord, le rapport des socialistes aux institutions et à l’action politique a profondément évolué. Républicains de cœur et de raison, les socialistes ont dû apprendre à conjuguer la logique de gouvernement et la logique militante. Ils ont dû adapter leur action et leur doctrine aux évolutions du système institutionnel, en particulier le passage de la République parlementaire au régime présidentiel institué par la Constitution de 1958.
Ensuite, la relation au progrès social et à la sphère économique reste une source inépuisable de joutes oratoires et de débats intellectuels entre socialistes. Les affrontements idéologiques ne sont pas éteints entre première, deuxième et troisième gauche sur la manière de changer la vie et la société.
Enfin, les socialistes se sont souvent divisés sur la place de la France en Europe et dans le monde. Les guerres et les paix, l’internationalisme, la construction européenne, font l’objet de visions différentes, et parfois contradictoires, parmi eux.
S’il est une certitude, c’est que, pour les socialistes, le verbe est indissociable de l’action politique. Cet ouvrage permettra de faire découvrir ou redécouvrir la construction et l’influence du langage socialiste aux initiés et aux profanes, aux simples citoyens et aux militants politiques, aux jeunes et aux moins jeunes.

Nouvelle collection : « Vox publica » :
« Au travers de recueils rassemblant grands discours et expressions publiques, la collection « Vox publica » donne à entendre le pouvoir des mots dans l’Histoire. Les initiés et les profanes trouveront dans chaque volume un vade mecum de discours parfois oubliés, ou qui ont marqué les mémoires, et dont ils auront plaisir à retrouver les termes précis, le plus souvent dans leurs versions in extenso ».
PRESIDENTIELLE 2007
PASSERELLE
Source : liberation.fr


Nous revendiquons notre soutien
à François Bayrou et aux idéaux
de rassemblement qu'il incarne.

Nous, socialistes et
Français de gauche...

Par SPARCTUS


Nous, socialistes et Français de gauche, revendiquons hautement notre soutien à François Bayrou et aux idéaux de rassemblement et de redressement qu'il incarne. Notre détermination, déclarée dès l'automne 2006, s'est encore renforcée depuis les déclarations de candidature de Nicolas Sarkozy et de Ségolène Royal.
Les annonces de programme des uns et des autres témoignent d'une erreur de jugement de la situation réelle de notre pays. La candidate du parti socialiste a formulé, le 11 février, 100 propositions en voulant sans doute imiter les 110 propositions de François Mitterrand. Mais la situation de la France en 2007 n'est pas la situation de la France en 1981. Notre pays est endetté et nous vivons déjà, sans nécessairement en être conscients, aux dépens de nos enfants et de nos petits-enfants : près de 1 200 milliards d'euros d'endettement de l'Etat ; 900 milliards d'euros de financement à prévoir pour les retraites ; enfin les collectivités locales elles aussi glissent peu à peu d'une situation saine vers un déficit chronique.
Madame Royal fait des chèques en blanc. Ces cent propositions sont autant de traites tirées sur le «compte France» déjà largement à découvert. Comment seront-elles financées ? Rien n'est précisé. Rien n'est indiqué non plus sur le réaménagement pourtant indispensable de la fiscalité ou sur la question cruciale des retraites. Rien enfin sur les moyens de relancer la croissance qui, seule, permettrait de réduire chômage et déficits publics et de financer l'ensemble de son programme. Mme Royal compte donc gérer la France comme on gère une région ou un département : en augmentant les prélèvements et en créant toujours plus de charges pour la collectivité. Ou bien elle ne s'intéresse guère au chiffrage de son projet donc à son réalisme. La démission d'Eric Besson, secrétaire national du parti socialiste à l'économie, en est une démonstration éclatante. Sa seule réponse consiste à dire que la croissance de l'économie fournira le carburant nécessaire dès son élection. Comme avec une baguette magique, alors même qu'aucune de ses propositions ne prévoit un soutien à la création et au développement des entreprises. Aucune. Cet oubli témoigne d'une méconnaissance vertigineuse de l'économie de notre pays. A moins que cela ne corresponde à une méfiance systématique vis-à-vis des centaines de milliers d'artisans, de professions libérales, de responsables d'entreprises agricoles et commerciales qui sont dans l'attente de mesures simples comme celle proposée par François Bayrou avec l'exonération de charges sociales pour la création de deux emplois par entreprise.
Que dire des propositions de Nicolas Sarkozy ? Sa prodigalité électoraliste vient d'être démentie et corrigée par ses propres amis de l'UMP qui n'en peuvent plus des promesses ciblées et sectorisées par catégories électorales avancées par le ministre-candidat.
Sa mesure phare qui consiste à baisser de quatre points les prélèvements obligatoires par rapport au PIB représente 78 milliards d'euros à financer. L'économiste Thomas Piketty a démontré que cela correspondait à la suppression conjointe de l'impôt sur le revenu, de l'impôt sur la fortune et de l'impôt sur les sociétés. M. Sarkozy nous prépare bien une France sans foi ni loi, une France ultralibérale. Nous constatons que ce programme, Nicolas Sarkozy l'étend maintenant sur dix ans.
Nous, socialistes et Français de gauche, croyons à la voie proposée par François Bayrou. Pourquoi ? Il a été le seul et le premier à poser les vraies questions pour l'avenir de notre pays et à apporter les bonnes réponses :
­ Notre dette publique nous engage vis-à-vis des générations futures. Il faut revoir le processus de la dépense publique pour plus d'efficacité et donc plus de justice. Et inscrire dans la Constitution le principe d'interdiction d'un déficit des dépenses de fonctionnement de l'Etat.
­ Notre Education nationale repose sur un corps d'élite. Nos enseignants, de formation initiale et continue, doivent disposer des moyens nécessaires à leur mission. Et plus que tout de notre reconnaissance.
­ Nos besoins collectifs de tous ordres ; santé, défense, culture, diplomatie... doivent eux aussi faire l'objet d'une protection et d'une sérénité que seul l'idéal de rassemblement de François Bayrou peut incarner dans les circonstances présentes.
Enfin, nous, socialistes et Français de gauche, estimons que le choix incohérent et erratique du parti socialiste conduit la gauche française à son échec pour l'élection présidentielle. Inexorablement.
Pour toutes ces raisons, et malgré notre fidélité à un parti qui a été pendant longtemps un modèle de démocratie interne, nous persistons à penser que seul François Bayrou incarne aujourd'hui l'esprit de courage, de responsabilité et de clairvoyance nécessaire pour redresser la situation de la France. Nous lui faisons confiance pour rassembler enfin les Français autour des valeurs républicaines qui nous sont chères. Pour les électeurs de gauche, le véritable vote utile pour faire barrage à Nicolas Sarkozy, c'est Bayrou. Lui seul sera en mesure de battre le candidat UMP au deuxième tour de la présidentielle.

DERNIEREMINUTE
infodiasporablogj


FRANCOIS BAYROU :
"OUI, A LA REPRISE
DE L'AIDE FINANCIERE AUX PALESTINIENS"


Invité de la matinale de France-Inter ce matin, François Bayrou, Président de l'UDF, candidat à l' élection présidentielle a déclaré, répondant à une question de l'éditorialiste de la station Bernard Guetta : "Oui à un dialogue avec l'Iran", "Oui à la reprise de l'aide financière européenne aux Palestiniens après la constitution du gouvernement d'union".

mercredi, février 21, 2007

MILLEFEUILLES

POUR DIASPORABLOGJ,
L'AVIS D'ALAIN SUIED

LE CHANT DES PROFONDEURS

Collectif
Préface de SYLVIE GERMAIN
Michel Leplay - A ndré Louf - Boris Bobrinskoy
Claude Vigée - Larbi Kéchat
Textes réunis par Nathalie Nabert

Editions SALVATOR

"Ma vie n'est qu'une perpétuelle écoute
"au-dedans" de moi-même, des autres, de Dieu"
ETTY HILLESUM

RENCONTRE AVEC LA PAROLE - telle est l'expérience commune de quelques auteurs réunis ici pour évoquer une Foi multiple mais enracinée dans le "Livre". Claude VIGEE évoque la "prière" pour ISRAEL, vecteur d'insatisfaction et de communication avec le secret Divin...
LARBI KECHAT , recteur d'une mosquée parisienne, évoque l'urgence de "sortir des ténèbres et de l'ignorance" par ce même rapport à "l'Etre essentiel". Chacun apporte sa pierre à l'édifice commun:le chant n'est pas - comme certains puissants et intellectuels le voudraient - éteint et ses profondeurs disent la même souffrance et le même éveil de l'homme à sa condition. Bien sûr,les conceptions divergent,la "vision du monde" et de l'Esprit reste la liberté de chaque individu et de chaque groupe.La Poésie - même venue de coeurs athées - trouve aisément sa place dans cette quête insatiable et infinie. Mais il s'agit ici de dire "l'écoute au-dedans" (Hillesum , citée par Sylvie Germain) ,de deviner et d'arpenter ce "lieu" intérieur où les âmes sont une seule Interrogation,où le mystère devient partage...

LA VIE INTERIEURE : on voit le terrible sort que lui réservent...les "médias", le "discours ambiant", la violence sidérante des guerres et des conflits "modernes"... LE SOI , L'EGO a accepté tous les pièges aliénants du Narcissisme capitalisé et manipulé,les fausses libertés et les vraies prisons de l'Argent et du Pouvoir...Quelques voix venues d'horizons différents,parfois opposés,tentent ici de faire voix commune,cause commune.
Ne refusons pas de l'entendre.
De l'écouter "au-dedans".

ALAIN SUIED
MILLEFEUILLES

INEDIT
infodiasporablogj


ISABELLE ADJANI aurait acquis
les droits de "la VIE BOULEVERSEE"
d'Etty HILLESUM


DES INEDITS D' ETTY HILLESUM

LES EDITIONS ARFUYEN PUBLIERONT BIENTOT DES TEXTES INEDITS D'ETTY HILLESUM , AUTEUR DU CLASSIQUE CONTEMPORAIN :"Une vie bouleversée" (Points- Seuil éd.) dont Isabelle ADJANI aurait acquis les "droits".

ARFUYEN, distribué par le CERF, lancera en mars la nouvelle édition du GRAND PRIX DELITTERATURE EUROPEENNE À STRASBOURG et participera au MARCHE DE LA POESIE (JUIN 2007 -PLACE SAINT-SULPICE, Paris)

A cette occasion , paraîtra le nouveau recueil du poète ALAIN SUIED : LAISSER PARTIR...

ARFUYEN est dirigé par ANNE ET GERARD PFISTER

Rappel : ALAIN SUIED "L'EVEILLEE" ARFUYEN et bientôt : réédition des ODES de JOHN KEATS, traduit de l'anglais par Alain Suied, PRIX NELLY SACHS/ARFUYEN

La Poésie Française n'est pas seulement ce que la médiocrité des élites en décide : découvrez la poésie d'aujourd'hui hors des idéologies et des passe-droits, au coeur de l'aventure intérieure des grandes voix du monde :

www.arfuyen.fr

lundi, février 19, 2007

PRESIDENTIELLE 2007

PASSERELLE
Source : liberation.fr en ligne le 19 février

Arrivé au second tour de l'élection de 2002,
le leader du Front national entend rééditer
sa performance en s'appuyant
sur de nouveaux électorats.



Aller au même rythme qu'il y a cinq ans. Et tenter d'élargir l'éventail de son électorat potentiel. Ce vendredi, une centaine de personnes se pressent devant le cimetière chinois de Noyelles-sur-Mer dans la baie de Somme et attend Jean-Marie Le Pen. Il vient rendre hommage aux 849 coolies enterrés là, débarqués avec les troupes anglaises lors de la Première Guerre mondiale. Les militants se mêlent aux habitants du bourg, dans un vent cinglant. De banquets patriotiques en déplacements sur des thèmes choisis, Le Pen reste persuadé que tout se jouera dans la dernière ligne droite. Convaincu également que les électeurs d'hier referont le même geste demain. Là, ce sont les 450 000 membres de la communauté chinoise qu'il courtise . «Ségolène Royal est allée sur la Muraille de Chine. Comme je ne peux pas me le permettre, j'ai tenu à leur rendre hommage dans ce petit coin de Chine en Picardie», se justifie-t-il.

S'il vient jauger sa popularité sur une terre qui ne lui fera pas défaut cette année encore, Le Pen ne néglige aucune catégorie de population. A l'heure de l'apéritif, ce vendredi, autour du chef, toute cette petite foule se retrouve au Rio, un thé dansant. Son patron, Daniel Lefebvre, juge que, «maintenant, il faut quelqu'un d'autorité. Le Pen est un homme politique respectable et responsable». Pour se hisser au second tour de la présidentielle, Le Pen doit renforcer son assise électorale. A la barre de cette manoeuvre de séduction tous azimuts, Marine Le Pen, directrice stratégique de la campagne. Désormais Le Pen se présente comme un homme de «centre droit» et joue sur la fibre républicaine. Dans son discours de Valmy, en septembre, largement inspiré par sa benjamine et par l'essayiste Alain Soral, il lance une invitation aux «Français d'origine étrangère» à le rejoindre. L'affiche avec une jeune Beurette, la visite de Dieudonné à la fête Bleu-Blanc-Rouge en novembre, les appels à voter Le Pen à destination des jeunes de banlieue lancés par des proches du fantaisiste ou encore les propos du rappeur Rost avouant que, entre Le Pen et Sarkozy, son choix se porterait sur le président du FN, tous ces coups bien orchestrés peuvent lui laisser espérer les suffrages de nouvelles catégories socioprofessionnelles. «Des jeunes diplômés ainsi que des cadres moyens manifestent aujourd'hui leur intention de voter pour Le Pen. C'est un phénomène nouveau», observe un responsable du FN. En 2002, Le Pen a conquis un électorat rural jusque-là rétif. Cette fois, ce sont les urbains, habitants des villes moyennes, les petits cadres, qu'il vise. Les électeurs de 2002 devraient, eux, répondre une nouvelle fois présents.
«Dans ce qu'il dit, il n'y a pas que des bêtises. Beaucoup qui ont critiqué ses slogans reprennent aujourd'hui ses idées», explique Claude Lemaire, adjoint au maire de Noyelles qui dissimule à peine son intention de rééditer son vote de 2002. Il y a cinq ans, au premier tour de la présidentielle, ce petit village rural de 280 habitants avait accordé plus de 20 % de ses voix au leader d'extrême droite. Au second tour, conforté par le vote des chasseurs, Le Pen a recueilli près de 22 % des suffrages dans la Somme. «J'ai voté le Pen pour la première fois en 2002 pour dire aux autres d'arrêter de se foutre de notre gueule. Visiblement, ils n'ont toujours rien compris alors je vais remettre ça parce que les problèmes, eux, ils restent les mêmes», s'emporte Jacques, ouvrier au chômage, chasseur et simple électeur lepéniste. Tranquillement, sans tambours ni trompettes, Le Pen engrange.


Christan FORCARI

dimanche, février 18, 2007

ISRAËL,
AUTREMENT


Israël - Spring Migration Festival
Du 18 au 24 mars 2007


Organisé par l'Israel Ornithological Center (IOC), l'International Birding and Research Center in Eilat (IBRCE), et le Kibbutz Lotan Center for Birdwatching, le 'Spring migration Festival' a pour but de faire découvrir aux visiteurs du monde entier la diversité ornithologique du sud du pays au printemps. En plus des observations, de nombreuses activités seront organisées : visites ornithos guidées par des professionnels, démonstrations de baguage, ateliers sur l'identification organisée par certains des meilleurs experts mondiaux, lectures, ..Les visiteurs seront libres de participer ou non à ces manifestations.Des guides locaux et amateurs les aideront à découvrir les meilleurs spots de la région. Le centre d'information du festival fourniront en temps réel toutes les infos sur les raretés observées. Chaque soir, des lectures et conférences seront proposées, et un log des meilleures observations de la journée mis à jour.Des photographes professionnels vous aideront à améliorer vos techniques en digiscopie.

Téléchargez le programme au format pdf du festival. Plus d'informations sont disponibles sur le site http://www.birdingisrael.com/.


__________________________________________

Archéologie

- Entre Rehovot et Latroun, à Mishmar David, l'Autorité des Antiquités d'Israël a découvert une implantation judéo-chrétienne byzantine, datant du début de l'Islam. On note en particulier une structure circulaire de 10m de diamètre avec un plancher en mosaïque polychrome, des dessins géométriques et des motifs de palmier. On y a découvert aussi des bains rituels avec une citerne, des symboles chrétiens et des pièces de monnaie en bronze portant des noms de califes et des versets coraniques.
- Le plus ancien texte sémitique (protocanaanite ou hébreu ancien) vient d'être découvert par Pr R Steiner de Yeshiva University de New York. Il était inscrit au bas d'un mur enterré d'une pyramide de Saqqara, celle du Pharaon Ounas (- 5000). Il s'agit d'une formule magique pour empêcher les serpents venimeux de s'approcher de la momie du roi. Cette formule a été empruntée aux prêtres Canaanéens de Byblos par les scribes égyptiens.

SOURCE : l'excellente newsletter d'Albert Soued TSEDEK-INFOS
PASSERELLE
Source : la newsletter d'Infolive.TV
distribuée le 18 février

(Titre de la Rédaction de DIASPORABLOGJ
"QUAND ISRAËL N'EN FINIT PAS
D'ACCUMULER LES AFFAIRES")


LA CORRUPTION
AU PLUS HAUT SOMMET DE LA POLICE

Le président de la commission Zeiler a établi un lien entre la police et le gang mafieux Pérignan. En charge de l'enquête, il souhaite faire limoger au plus tôt le commandant en chef de la police Moshé Karadi ainsi que de nombreux hauts officiers de la police. Cette nouvelle affaire de corruption déstabilise les pouvoirs politiques. Le ministre de la Sécurité intérieure, Avi Dikhter a d’ores et déjà commencé à chercher un remplaçant à Karadi.

www.infolive.tv
RONDPOINT
DESCULTURES


"la musique arménienne c'est une musique issue de l'orient et del'occident;c'est une musique festive et nosalgique. L'Arménie est un pays montagneux. (Claudine Movsessian, musicienne)

DIMANCHE 18 FEVRIER
16h 30

Au Théâtre des Muses*


Concert tous styles de musique
autour de l’Arménie

Organisé par l’association
NECHOMIE

Avec le Groupe AZAD


Claudine MOVSESSIAN - clarinette
Yorgos Karamitros-guitare
Grigoris Belavilas-accordéon
Nicolas Derolin-percussion
Efim Zoubritzki-violon
Francis Lochon-guitare,voix
Martine Vialatte-piano
Anne Garstzka-pian

Musiques traditionelles et créations
Constantin Lélos, Hugues Descarpentries, Dominique Feignies,
Claudine Movsessian


Au programme:

Musique traditionelle arménienne par le quintette azad
pièce pour clarinette basse
de Claudine Movsessiansur

-des poèmes de Grégoire de Narek,
-Poéte ermite arménien du XIIème siècle
-Duo pour clarinette basse et piano(martine vialatte)
de Constantin Lélos:
-Atladis Armenia
-Musique klezmer par le quintette azad
-Pièce de hugues Ierocine Descarpentries:
les enfants d'Izieu
-musique traditionelle grecque
par le groupe anakrousis
-pièce pour cl arinette seule
de constantin Lélos
-Fables de la fontaine avec Christine Kaydeux
-Pièces de dominique Feigniessonate
de Poulenc pour clarinette et piano avec Annie Garsztka,
-piano technoworld par Constantin Lélos et Claudine Movsessian

*Theatre des Muses
111, rue legendre
75017 Paris

métro :
Brochant

prix :
libre participation

Réservations
0144 93 53 51
LA MORT
DE MAURICE PAPON
SOURCE : LEMONDE.FR 21h 37
VIA L'AGENCE REUTEURS



Michel Slitinsky n'oublie pas
les 225 enfants déportés


Michel Slitinsky, porte-parole des parties civiles au procès de Maurice Papon, a mis en avant la "responsabilité" de l'ancien fonctionnaire du régime de Vichy dans la déportation de 225 enfants, samedi après l'annonce de son décès.
Michel Slitinsky, âgé aujourd'hui de 82 ans, fut à l'origine de la mise à disposition de la justice des premiers documents ayant permis de poursuivre Maurice Papon.
OAS_AD('Middle1');
"C'est un événement auquel on était préparé. On gardera toujours en tête sa responsabilité à l'égard des familles qu'il a fait déporter. Un chiffre me vient en tête: 1.660 personnes dont 225 enfants partis dans les trains depuis Bordeaux", a déclaré Michel Slitinsky à Reuters.
"On ne peut pas oublier les enfants. A leur égard, il aurait pu faire un geste, c'est à dire éviter de les jeter dans les bras des pourvoyeurs des camps et surtout faire glisser les listes au fond de ses tiroirs", a ajouté celui dont le père, le frère et la tante sont morts à Auschwitz, en Pologne.
Lui-même n'a pas connu les camps : il avait réussi à échapper aux policiers français qui étaient venus l'arrêter dans la nuit du 19 octobre 1942. Il était ensuite entré dans la clandestinité, puis dans la résistance.
Pour Michel Slitinsky, qui n'a eu de cesse de voir Maurice Papon condamné, "la cour d'assises a fait la démonstration qu'il avait pris des responsabilités très graves à l'égard d'une communauté. Il a prétendu qu'il n'était pas antisémite mais le résultat était le même. En définitive, il a voulu se dérober, il n'a pas reconnu le jugement et a voulu s'exonérer de tous les maux".
Près de neuf ans après la condamnation de l'ancien secrétaire général
SUR

LABOBINE



AU FESTIVAL DE BERLIN 2007





Le prix du meilleur réalisateur est allé au réalisateur israélien Joseph Cedar pour "Beaufort", qui décrit le soudain retrait d'Israël du Liban en 2000, après 18 ans d'occupation.





Joseph Cedar



Né à New York en 1968, Joseph Cedar émigre en Israël avec sa famille à l'âge de six ans. Il est diplômé de la NYU Film School. En 2001, son premier long métrage Time of Favor remporte six Israeli Academy Awards, dont celui du meilleur film et est classé numéro un du box office de l'année. "Beaufort" est son troisième film.

vendredi, février 16, 2007

PASSERELLE
Source : lemonde.fr
via l'Agence Reuters
en ligne le 16 février 16h 27




Des propos de Dieudonné
de 2002 jugés racistes en cassation

PARIS (Reuters) - La Cour de cassation a annulé vendredi la relaxe de l'humoriste Dieudonné poursuivi pour "injure publique raciale" après des propos sur les juifs publiés en janvier 2002 dans l'hebdomadaire Lyon Capitale.
La plus haute juridiction française a estimé dans son arrêt que les propos incriminés tombaient clairement sous le coup de la loi. Elle a renvoyé l'affaire devant la cour d'appel de Versailles pour un nouvel examen du dossier.

"Pour moi, les juifs, c'est une secte, une escroquerie. C'est une des plus graves parce que c'est la première", disait Dieudonné M'Bala M'Bala dans l'hebdomadaire lyonnais. Le Consistoire central des communautés juives de France avait porté plainte, de même que plusieurs associations, dont la Licra.
Dans deux arrêts rendus le 30 juin 2004, puis le 9 février 2006, après une première cassation partielle, la cour d'appel de Paris avait jugé que les propos étaient légaux car à ses yeux ils relevaient d'un débat théorique sur l'influence des religions et ne visaient pas la communauté juive.
"La Cour de cassation a censuré cette interprétation et a jugé que les propos en cause ne relevaient pas de la libre critique du fait religieux participant d'un débat d'intérêt général mais constituaient une injure visant un groupe de personnes en raison de son origine", dit un communiqué de la haute juridiction.
Dieudonné a fait de très nombreuses fois l'objet de poursuites pour des propos jugés antisémites, mais a été plus souvent innocenté que condamné.
En 2005, il avait ainsi été relaxé au procès visant un sketch sur France 3 où il était apparu déguisé en juif traditionaliste, les magistrats parisiens estimant qu'il avait visé la politique d'Israël et non les juifs.
En juin 2004, il avait été aussi relaxé de poursuites engagées pour "apologie du terrorisme" après un entretien où il disait préférer le "charisme de Ben Laden à celui de George W. Bush".
Lors de l'actuelle campagne présidentielle, l'humoriste s'est rapproché du Front national, s'affichant à plusieurs reprises en compagnie de hauts responsables du mouvement de Jean-Marie Le Pen.
LETTRE OUVERTE
à...

L'EUROPE
SUR L'AFFAIRE DU DOSSIER ANTISEMITE


L'Europe a pour ambition de donner un sens à la fameuse phrase : "Plus jamais ça" - mais
un député polonais en décide autrement; il montre que le "passé" le plus refoulé peut resurgir à tout moment si CHACUN ne décide pas d'affronter les erreurs et les tares des générations de la honte : CES GENERATIONS D'HOMMES ET DE FEMMES souillés par une idéologie sans âme et emplie de haine contre l'autre... QUI EST EUX-MEMES,projeté sur un "bouc-émissaire"!
Cette horreur n'est pas éteinte. ET SI C'ETAIT L 'ECHEC DE L'EUROPE?


Alain SUIED
LESPETITES
CHRONICS
d'Alain SUIED


L'UOIF DEVRAIT INTENTER
UN PROCES CONTRE
LES PUBLICATIONS INTEGRISTES
Contre CHARLIE-HEBDO, certains"démocrates" ont lancé un procés retentissant - maisces mêmes amis de la Liberté acceptent lespublications "intégristes" sans nombre que chacun peuttrouver dans les "librairies" islamistes (sans parlerdes K7 vidéo!) - et ces "oeuvres" sont aussiaffligeantes et inciatrices à la Barbarie que lestextes des "amis" de LE PEN en vente dans les fêtesdites "bleu,blanc,rouge" (ben,voyons!)


.......COUP DE FILET : LES RESEAUX EN ILE-DE-FRANCE
ONZE DJIHADISTES ont été interpellés enbanlieue et les filières SYRIENNES vers l'Irakcontinuent de fonctionner...Entre Sunnites (Merci, mon Prince) et Chiites(Merci, les mollahs), les attentats se développent - etla France, régulièrement,fait état des craintes des"services secrets" pour...son propre territoire!
Est-ce sans liens avec la diffusion de la"bourqua" et... du machisme religieux,des discours etdes appels antisémites et ...anti-Occidentaux decertains groupes résidant en France? Les français accueillent la décadence deleur "culture" sans réagir?
La réponse à ces questions pourrait révéler d'étranges "réalités" non dites au moment des"élections" présidentielles...

................... Mme Arlette (non,Chabot) voit LE PEN en GRAND-PERE (VERS?)mais elle ne voit pas que c'est un LOUP...habillé en...Marine?
La 5 a diffusé un documentaire où l'onvoit et entend "l'ami des Beurs" et du détail évoquerles TORTURES... infligées à une vieille dame par ...dejeunes "Beurs"...C'est atroce...Cet homme est lereprésentant des PULSIONS CONTRE LA KULTUR....et sesamitiés ou ses "positions" (sans jeu de mots) sonttruquées et opportunistes... Quels interêts sert-il vraiment?TONTON estmort...

..................... RELIRE SARAH KOFMAN
AUTEURE VISIONNAIRE SARAH KOFMAN s'estsuicidée il y a de longues années.SES LIVRES SONTINTROUVABLES.POURTANT que de paroles fortes eturgentes! REEDITONS:NIETZSCHE ET LA SCENE PHILOSOPHIQUE10/18L'ENIGME DE LA FEMMELIVRE DE POCHE/BIBLIOLE MEPRIS DES JUIFS*GALILEEL'ENFANCE DE L'ARTUNE INTERPRETATION DE L'ESTHETIQUE FREUDIENNEPAYOT... et tant d'autres ouvrages !

Oublier,c'est renoncer.
Alain S U I E D
PASSERELLE
Source : liberation.fr
en ligne le 16 février


Un opuscule antisémite estampillé UE

Un député européen polonais
publie un ouvrage raciste
financé par le Parlement de l'Union.


Vous voulez tout savoir sur la «civilisation juive» ? Sur les «différences biologiques» entre les Juifs et les «gentils» ? Sur l'impossibilité de cohabiter avec la «civilisation juive» en Europe ? Lisez le petit livre Civilisations at War in Europe, que vient de publier, avec les fonds du Parlement de Strasbourg, le député européen Maciej Giertych, l'un des leaders de la Ligue des familles polonaises (LPR, non-inscrits).
Logo du Parlement. Ce chef-d'oeuvre d'antisémitisme a été présenté, mercredi, à Strasbourg, par son auteur. La lecture de cet opuscule ­ où figure le logo du Parlement, obligatoire pour toutes les publications qu'il finance ­ ramène directement à l'avant-guerre. Maciej Giertych ­ dont le fils Roman, président de la LPR, est vice-Premier ministre du gouvernement polonais ­ explique comment les Juifs, qui n'ont pas de caractères raciaux distinctifs (on peut les confondre avec des Polonais, souligne au passage l'auteur), passent d'un pays à l'autre et adoptent la langue locale tout en refusant de se fondre dans le pays d'accueil. Le «peuple élu» préfère rester entre lui, dans des «ghettos» : «Ils préfèrent volontairement vivre séparés des communautés qui les entourent. Ils se gouvernent eux-mêmes selon leurs propres règles et prennent garde de maintenir une séparation spatiale. Ils forment eux-mêmes des ghettos [...]. Seul Hitler a créé le concept de séparation forcée et de ghettos fermés d'où les Juifs n'avaient pas le droit de partir.»
«Eux» et «nous». Mieux : si les Juifs ne sont pas une race, «le fait qu'ils restent entre eux, qu'ils aient leur propre civilisation, qu'ils vivent séparément, a eu pour résultat qu'ils ont développé des différences biologiques». Bref, on ne peut pas les reconnaître, mais en faisant un petit effort, on peut y arriver. Giertych, pour bien nous faire comprendre que les Juifs sont prêts à trahir leur pays, explique que, lors des guerres, les Juifs sont présents dans les deux camps. Mais le Juif qui appartient au camp des vainqueurs veille à ce que le Juif appartenant au camp des vaincus soit bien traité. «C'est un mode de survie qu'ils ont développé en vivant parmi les gentils.» Les Juifs s'aident entre eux parce qu'ils sont juifs, alors que «nous», les chrétiens, nous nous battons pour nos valeurs, clame-t-il. «Cela démontre qu'il n'y a pas d'entente possible entre ces civilisations.»
Cette littérature d'une autre époque a laissé sans voix le président du Parlement européen, le chrétien-démocrate allemand, Hans-Gert Pöttering. «Il n'y a pas de censure a priori des publications éditées par les députés européens», reconnaît-on dans son entourage. Certes, «c'est contraire aux valeurs de l'Europe», mais il n'est pas sûr que le Parlement puisse faire quelque chose...
Le négationniste allemand, Ernst Zündel, a été condamné hier à cinq ans de prison ferme, la plus lourde peine possible.

Jean QUATREMER
Correspondant spécial
de Libération à Strasbourg

jeudi, février 15, 2007

PRESIDENTIELLE 2007
PASSERELLE
Source : lemonde.fr via l'AFP
en ligne le 15 février à 18h 52


TITRE
DE LA REDACTION DE DIASPORABLOGJ :

"LES REDACTIONS
DE LA PRESSE FRANCAISE
SOUS HAUTE VIGILANCE"


Alain Duhamel suspendu
par France Télévisions et RTL
pour son soutien à François Bayrou




Le journaliste Alain Duhamel "n'interviendra plus sur les antennes de France Télévisions jusqu'à la fin de la campagne électorale", en raison de sa prise de position publique "en faveur de la candidature de François Bayrou", a annoncé France Télévisions, jeudi 15 février, dans un communiqué. Cette décision a été prise au nom des "principes d'indépendance et de neutralité", indique le texte.
Il n'interviendra plus non plus sur les antennes de RTL durant le temps de la campagne, la radio et le journaliste ayant décidé d'un commun accord d'interrompre son éditorial quotidien en raison de ce "début de polémique", explique la radio dans un communiqué, précisant qu'elle "maintient toute sa confiance" au journaliste, qui continuera à collaborer aux émissions de la station. Par ailleurs, il sera l'invité de Jean-Michel Apathie sur l'antenne de RTL vendredi matin 16 février.

Dans une vidéo diffusée jeudi sur le site Dailymotion, le célèbre chroniqueur politique déclare au sujet du candidat de l'UDF :"C'est quelqu'un que j'aime bien et je voterai pour lui." Une confidence faite devant des étudiants de Sciences-Po, lors d'une conférence organisée le 27 novembre 2006 par les jeunes de l'UDF, où il intervenait aux côté de Marielle de Sarnez, directrice de campagne de François Bayrou. Cette vidéo serait en ligne depuis le lundi 5 février sur le blog Jeunes UDF Paris.

"ON RÉINVENTE LE DÉLIT D'OPINION"
Marielle de Sarnez s'est déclarée, jeudi soir, extrêmement choquée par l'éviction du journaliste. "Tout journaliste a le droit d'avoir une opinion et de l'exprimer, surtout dans un cercle privé. Il y a une hypocrisie française qu'il serait peut-être bienvenu de lever", a déclaré la députée européenne, qui poursuit : "On connaît tous des journalistes qui sont pour les deux autres candidats. En France, on peut soutenir Sarkozy et Royal, mais on ne peut pas soutenir Bayrou. On réinvente le délit d'opinion."Cette décision est intervenue quelques heures avant le début de l'émission A vous de juger sur France 2, dont l'invité est justement François Bayrou et à laquelle devait participer Alain Duhamel. Interrogée par le Monde.fr, la présentatrice et directrice de la rédaction de France 2, Arlette Chabot, n'a pas souhaité réagir.
Dans son communiqué, la direction de France 2 souligne avoir rappelé à plusieurs reprises que le service public se devait "d'être irréprochable tout particulièrement en période électorale", "en respectant strictement les principes d'indépendance et de neutralité".
Lors de la précédente campagne présidentielle en 2002, Alain Duhamel avait déjà été privé d'antenne par France 2, en raison du "risque d'ambiguïté" que représentait un livre d'entretien co-écrit avec le premier ministre Lionel Jospin.


mercredi, février 14, 2007

MILLEFEUILLES

Nous vous présentons un extrait du livre *que Pierre Péant vient de publier sur Jacques Chirac aux Editions Fayard. Dans sa dernière livraison, l'hebdomadaire MARIANNE présente à ses lecteurs les bonnes feuilles de cet ouvrage. Nous en extrayons à notre tour quelques paragraphes. Ceux que le Président de la République consacre à ses relations avec les Juifs.

"Je suis viscéralement contre tout ce qui est antisémite. Je suis antiraciste, je ne supporte pas le racisme, je ne le comprends pas, tout comme je ne comprends pas l'antisémitisme. Les Juifs ont apporté énormément à la France. Le seul reproche qu'on peut leur faire, c'est d'être plus intelligents que les autres ...Quand on sait mal conduit, il faut le reconnaître d'une façon ou d'une autre...Ce qui s'est passé avec les Juifs pendant la guerre est impordnnable, et il y a un moment où il faut le dire. En 1995, j'ai voulu le dire sans agressivité...Cela n'a rien à voir avec la repentance. Quand on a commis une faute, il n'y a pas d'inconvénient à le reconnaître et on se grandit en le reconnaissant..."


*"L'INCONNU DE L'ELYSEE"
Editions FAYARD

mardi, février 13, 2007

DIASPORABLOGJ
y était...



MARDI SOIR
AU MEETING DU CRIF
CONTRE LA NUCLEARISATION
DE L'IRAN


Photo Alain Azria


ROGER CUCKIERMAN SOUHAITE
L'EXCLUSION DE L'IRAN
DE L'ONU

Diasporablogj reviendra dans la journée sur les détails de ce meeting du CRIF.
Retenons en attendant trois éléments forts qui ont retenu notre attention :

Roger Cuckierman souhaite que l'ONU exclut l'Iran des bancs de cette instance internationale.

Bertand Delanoë, Maire de Paris, s'engage à traduire dans toutes les langues, y compris en arabe, et en persan, les documents sur la Shoah que la Mairie vient de publier avec la participation de la Fondation pour la mémoire de la Shoah et le Mémorial de la Shoah.

François Léotard, ancien ministre, demande à la France de présenter à L'U. E. toute affaire cessante un projet de résolution qui interdirait au Président iranien de pénétrer sur le sol européen.

Bernard Koch
DERNIEREMINUTE
INFODIASPORABLOGJ


L'U.E. :
PAS DE DEGEL DE L'AIDE EUROPEENNE
AUX PALESTINIENS


DIASPORABLOGJ EST LE PREMIER MEDIA A PUBLIER, EN FRANCE, L'INFORMATION SELON LAQUELLE LE CONSEIL DES MINISTRES DES AFFAIRES ETRANGERES DE L'UNION EUROPEENNE A DECIDE, LORS DE LA DERNIERE REUNION, MERCREDI, A BRUXELLES, DE CONTINUER A GELER L'AIDE EUROPEENNE AUX PALESTINIENS MALGRE LA COMPOSITION D'UN GOUVERNEMENT D'UNION DANS LES TERRITOIRES PALESTINIENS. GOUVERNEMENT CONSTITUE SOUS LA HAUTE BIENVEILLANCE DE L'ARABIE SEOUDITE.
PRESIDENTIELLE 2007


Mehdi Ouraoui dans une contribution à un site internet met en garde ceux qui seraient à nouveau attiré par un vote LE PEN et les médias qui le banalisent et aident à faire circuler ses idées nauséabondes.

Nous reproduisons l'intervention de Mehdi Ouraoui en le mettant côte à côte avec celui de notre collaborateur Alain Suied. Deux interventions de qualité venant d'horizons différents dont les prises de position sur un sujet aussi sensible finissent par se rejoindre.


Le Pen en roue libre
devant un public docile

Toutes les digues audiovisuelles ont sauté face à la déferlante de la logorrhée Le Pen. Hier soir, devant le déplorable "J'ai une question à vous poser" sur TF1, quelques jours après l'affligeant "A vous de juger" sur France 2, un constat s'impose: le "cordon sanitaire" qui entourait Le Pen il y a quelques années a disparu et tous les grands médias contribuent à la banalisation de son discours.
Comme en témoigne leur "agenda médias", Jean-Marie et Marine Le Pen sont non seulement bienvenus mais aussi très demandés par les télévisions.

Ce soir sur TF1, devant un public docile, sans être contredit un seul instant par Patrick Poivre d'Arvor, Jean-Marie Le Pen a disposé d'une heure en roue libre. Il ainsi a pu évoquer:
- le "torrent de l'immigration" face auquel "nous devons nous défendre"
- le système colonial qui "a permis une certaine promotion sociale, un peu lente peut-être"
- les "différentes races"
- les SDF et les mal-logés "plus souvent des Français d'origine" car "il y a peu de SDF étrangers"
- la "famille kurde toute nue avec ses 5 enfants" qui a toujours la priorité pour les logements sociaux
- les "400 000 étrangers par an" qui entrent en France et les centaines de milliers d'équatoriens et de péruviens régularisés par l'Espagne qui "remontent" en France
- le risque pour la France "submergée" de se trouver dans une situation semblable au "Kosovo ou au Sri Lanka quand les étrangers sont devenus majoritaires".
A la fin de son intervention, Le Pen est tout naturellement... applaudi par le public.

Il y a quelques jours, les questions d'Arlette Chabot étaient, elles aussi, impitoyables : "Etes vous un bon grand-père ? Avez vous l'impression d'être un grand méchant loup ? C'est facile de s'appeler Le Pen ? Y a t il une marque Le Pen ?"
Pourtant, la stratégie médiatique de l'extrême-droite est explicite. Comme le déclarait récemment Jean-Marie Le Pen: "Il vaut mieux 11 millions de téléspectateurs sur TF1 plutôt que 1 000 sympathisants à Romorantin",

Mehdi Ouraoui
CHRONIC
d'Alain SUIED


CE N'EST PAS UN JEU ...DE MOTS...


BUREAUCRATIE
ET INFORMATIQUE EN FRANCE :

LE DANGER LE PEN


LA CNIL n'y peut rien :le développement du "CONTROLE" par l'informatique,par INTERNET,par les "puces" électroniques...par toutes les technologies d'hier et de demain rend VIRTUELLE.... .

...NOTRE LIBERTE.....Chaque segment de notre intimité,chaque élément de nos vies (travail,loisirs,transports,etc...) sont désormais connaissables - et le plus souvent d'après des informations (etym. "donner forme") imprécises ou mensongères!Alors...

IMAGINEZ LA BUREAUCRATIE Française aux mains de...LE PEN...A FORCE DE "BANALISER" LE CANDIDAT FASCISTE ET ANTISÉMITE, les médias nous amènent à nous interroger sur les "informations" qui forcent le secret du vivant et des vivants...QUI FORCENT L'INTIMITE et qui fleurissent sans complexes dans les dossiers de l'Assurance Maladie,des entreprises - privées ou publiques - sur ces listes et fichiers sans nombre qui...DETAILLENT...LA VIE DE CHACUN...ET QUI POURRAIENT ETRE UTILISES DE LA MANIERE LA PLUS INQUIETANTE...par certains "services" (Police? PSYCHIATRIE? QUI SAIT?)....en supposant...que ce n'est pas déjà le cas? DANS UN CONTEXTE MOINS GRAVE...Le "Bonheur pour tous" est-il le FICHAGE pour tous?

LE PASSE NOUS A INSTRUITS : VICHY , Moscou, Berlin, Rome...Les patrons,les "corporations, les financiers,les puissants de tous bords ne craignent pas les "dérives"...L'IMAGE TUE,L'IDÉOLOGIE TUE,LE CONTRÔLE ABSOLU TUE ABSOLUMENT!LA BUREAUCRATIE A PUCES DEVRAIT NOUS DEMANGER UN PEU PLUS,NON?MAI 68

- MAI 2007 : les surprises sont parfois prévisibles...PAR LES VRAIS DEMOCRATES!

Alain Suied
DIASPORABLOGJ
y était...


CHRISTIANE TAUBIRA,
Déléguée à l'Expression Répiblicaine
de Ségolène Royal, candidate
du Parti Socialiste à la Présidence
de la République 2007,
AU CLUB MILLENIUM :
"Je ne souhaite pas me positionner
dans le paysage politique français"


Christiane Taubira, Déléguée à l'Expression Républicaine de Ségolène Royal, était l' invitée, mercredi dernier, du Club Millénium que dirige la journaliste Marie-Roger Biloa, patronne du mensuel AFRICA INTERNATIONNAL.

Devant une centaine d'invités venus de tous les horizons de la classe africaine en France, elle a su déployer en plus de son charme, vitalité, combativité et esprit d'indépendace. Indépendance, la preuve, c'est clair : "Je ne souhaite pas, dit-elle, se positionner dans le paysage politique français".

En refusant le portefeuille de porte-parole de la campagne de Ségolène Royal, l'ancienne candidate MRG à la Présidentielle de 2005 se met ainsi en opposition avec toute forme de récupération de la cause qu'elle défend. Une sorte de mise en réserve de la République.
Et c'est bien de la République qu'elle est venu s'entretenir en demandant aux Africains que "pour mieux peser auprès du pouvoir politique, il valait mieux s'engager dans les partis", quels que soient les partis, en dehors des extrêmes.
Oui, pour porter la voix de la société africaine et antillaise en Métropole à condition de ne pas mener la bataille en solitaire, rappelant en quelques mots ce que fut son calvaire lors de la dernière élection présidentielle.

Mais, elle a aussi montré sa différence en pointant du doigt les insuffisances de la gauche : "la gauche, admet Christiane Taubira, est ambigu sur l'égalité des droits et le communautarisme". Elle oppose l'égalité des droits "pour casser le casser le mécanisme", à la discrimination positive, prônée,voire mise en pratique par le candidat UMP, Nicolas Sarkozy. "La discrémination positive, pour moi, dit-elle, c'est un prendre un, deux ou trois, et de dissimuler tous les autres".

Trois jours avant la présentation, à Villepinte, des mesures que la candidate du Parti Socialiste compte prendre, si elle devait accéder à la fonction présidentielle, Christine Taubira ne s'est pas cachée pour reconnaître que l'organisation de la première partie de sa campagne "n'était pas parfaite".

Vigoureuse, forte dans ses convictions, Christiane Taubira a fait entendre ce soir-là, une voix autre de la gauche. Une gauche plus exigeante, plus en adéquation avec les réalités.

A défaut d'être la gauche de demain, elle s'inscrit d'ores et déjà dans la gauche de demain.

Bernard Koch