"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

lundi, décembre 31, 2007

PASSERELLE
Source : lemonde.fr via l'Agence Reuters
en ligne le 31 décembre



Ehud Olmert supervisera les décisions
sur les colonies


par Adam Entous
JERUSALEM (Reuters) - Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a interdit la mise en oeuvre de nouveaux projets immobiliers et d'appel d'offres n'ayant pas obtenu son aval dans les colonies juives de Cisjordanie.
Les Etats-Unis, soucieux de préserver le processus de paix relancé fin novembre lors de la Conférence d'Annapolis (Maryland) et d'ores et déjà mis à mal par de tels projets, faisaient pression pour une initiative en ce sens avant la visite du président américain George Bush, attendu à Jérusalem au début du mois prochain.

Dans une lettre adressée le 30 décembre aux ministres de la Défense, du Logement et de l'Agriculture, le chef du gouvernement israélien indique que "la construction de nouveaux bâtiments, l'extension, les plans de développement, la publication d'appels d'offres immobiliers et la réquisition de terrains dans le cadre d'autres activités de colonisation (en Cisjordanie) ne pourront aller de l'avant et ne seront pas mis en oeuvre sans solliciter et recevoir au préalable l'approbation du ministre de la Défense et du Premier ministre".
Le document, dont Reuters a obtenu une copie, n'exclut toutefois pas de telles approbations.
Selon son porte-parole Mark Regev, Olmert s'est engagé la semaine dernière auprès de Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, à ne prendre "aucune initiative susceptible de préjuger d'un règlement définitif" du conflit.
Les chefs des négociateurs des deux camps, la ministre des Affaires étrangères israélienne Tzipi Livni et l'ancien Premier ministre palestinien Ahmed Koreï, ont eu lundi leur troisième rencontre depuis la conférence d'Annapolis, et leur première en tête à tête.
De source proche du chef de la diplomatie israélienne, on précise que leurs pourparlers devraient désormais s'intensifier.


HAR HOMA PAS CONCERNÉE

"Les colonies et le processus de paix ne sont pas compatibles", a rappelé dimanche le négociateur palestinien Saëb Erekat, répétant que l'Autorité autonome était prête à conclure un accord de paix avec l'Etat hébreu à condition qu'il gèle les activités dans les implantations de Jérusalem-Est et de Cisjordanie.
Le chef du gouvernement israélien a été pris de court par une série de projets, que le ministère du Logement a dévoilés récemment. Les négociations israélo-palestiniennes ont notamment été affectées par l'annonce de la construction de 300 logements dans la colonie de Har Homa, quartier proche de Jérusalem-Est que les Palestiniens nomment Abou Ghneim.
Les consignes d'Olmert valent pour toutes les colonies de Cisjordanie, Maale Adumim y compris, bien qu'Israël souhaite conserver l'implantation à terme, mais ne s'appliquent pas à Har Homa, où les travaux, d'ores et déjà approuvés, peuvent se poursuivre, ont précisé ses services.
Les Palestiniens refusent de transiger en ce qui concerne les frontières de leur futur Etat et le "droit au retour" des réfugiés tant qu'Israël n'aura pas renoncé à geler ses implantations.
Côté israélien, on réclame d'abord de l'Autorité palestinienne qu'elle mette fin aux activités des groupes armés et on juge que l'extension des implantations existantes ne contredit pas les engagements pris dans le cadre du processus de paix tant qu'elle ne conduit pas à la confiscation de nouvelles terres.
La construction de logements à Har Homa est perçue par les Arabes comme une manoeuvre destinée à encercler la partie arabe de la ville sainte, la coupant de Bethléem et du reste de la Cisjordanie.


Version française :
Jean-Philippe Lefief et Marc Delteil
DANS
LALUCARNE

LE 31 DECEMBRE SUR TF1

CONCERT POUR LA TOLERANCE


Bandes Annonces
Envoyé par TF1 dans TV sur wat.tv
LESINFOS
D'

'
LE JOURNAL DU 31 DECEMBRE

PASSERELLE
Source : la newsletter d'Israël Magazine
diffusée le 31 décembre


Rapport Vinograd

Il y a quelques mois, lors de la parution d’un pré–rapport en mai 2007, la Commission Vinograd, chargée d’enquêter sur les défaillances de la dernière guerre du Liban, avait fait état de graves lacunes dans le commandement militaire et politique d’Israël et avait indiqué que la priorité était d’en corriger les défaillances. Interpellé à cette occasion lors d’un débat à la Knesset, le premier ministre Ehoud Olmert, avait toujours montré une assurance et une insensibilité à toute épreuve. Lors de la prochaine parution des conclusions définitives de cette Commission, Ehoud Olmert sera à nouveau sur le grill. Il devra s’expliquer et surtout dire, devant la Knesset, pourquoi il ne démissionne pas alors que la seule sanction de son attitude lors de la guerre du Liban est la démission…réclamée par de nombreux députés et par une majorité d’Israéliens.

dimanche, décembre 30, 2007

PAUSE

http://tempsreel.nouvelobs.com/videos/index.php?id_video=2484
BONNES
FEUILLES

BLIDA ET DES POUSSIERES...
UNE ALGERIE DEVANT LE MIROIR
de Line Meller

Editions Romillat

3è EXTRAIT


CONTE


L'espoir broyé
-."Ne pleure pas, Ouria! J'en ai connu tant et tant de femmes qui se désolaient de n'avoir pas d'enfants. Ce sont maintenant des mères comblées. Elles en ont eu un, et deux, et trois, autant qu'elles en voulaient, autant qu'elles en pouvaient.
- Quel immense bonheur...pour les autres, mère, pour les autres !
- Pour les autres et pour toi, Ouria, si tu le veux vraiment.
- Je ferais n'importe quoi pour porter dans mon ventre l'enfant de mon époux !
[……………………………………………………………………………]


- Sois très attentive. Le premier vendredi qui suit la nouvelle lune, rends-toi au cimetière des Juifs.
- Au cimetière des Juifs, moi, servante de Mahomet ?
- Au cimetière des Juifs, toi, fille d'Abraham.
[………………………………………………………………………]


- Mère, il n'y avait plus de tombe, il n'y avait plus d'oliviers, il n'y avait plus de cimetière. Il n'y avait que des monstres de métal qui écrasaient les dernières dalles, les dernières pierres, les dernières plantes. Et d'autres ogres d'acier qui éventraient la terre des morts et creusaient d'immenses fosses.
Et dedans, ils vont planter des murs et faire pousser des immeubles. De grandes maisons, mère, pleines de cris d'enfants.
Oh mère, toutes ces voix d'enfants dans mes oreilles ! Tous ces rires joyeux des enfants des autres !..."

LEDITORIAL
DOLIVIERRAFOWICZ
DIRECTEUR
D'









LA FRANCE ROMPT AVEC LA SYRIE
PASSERELLE
Source : lenouvelobs.com via l'Agence Reuters
en ligne le 30 décembre à 14h 06
sur Diasporablog à 14h 40


Sarkozy invite les Israéliens
à "faire des gestes maintenant"


LE CAIRE (Reuters)
- Nicolas Sarkozy a invité au Caire les Israéliens à "faire des gestes" pour parvenir à la paix en cessant la colonisation et en aidant à la création d'un Etat palestinien "moderne" et "viable".
"J'irai en Israël au printemps, ils m'ont invité à venir devant la Knesset et je dirai à mes amis israéliens que c'est maintenant qu'il faut faire des gestes", a déclaré le président français lors d'une conférence de presse aux côtés de son homologue égyptien Hosni Moubarak.
Pour le président français, le moment est venu pour l'Etat juif de "faire un effort qui permettrait de prouver que la paix est possible y compris sur l'arrêt de l'implantation des colonies".
Le dialogue israélo-palestinien réamorcé lors de la conférence d'Annapolis du mois dernier est fragilisé par un projet d'Israël de construire de nouveaux logements près de Jérusalem.
Nicolas Sarkozy s'est également adressé du Caire au président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, qu'il a aussi l'intention de rencontrer lors de sa visite dans la région au printemps.
"Je lui dirai que le futur Etat palestinien, il comprend Gaza", contrôlé depuis juin dernier par le Hamas, a-t-il dit. "La responsabilité internationale du monde c'est de soutenir le président de l'Autorité palestinienne et non pas les terroristes".
La France "sera du côté de ceux qui luttent contre le terrorisme et contre la barbarie", a-t-il insisté, évoquant les attentats meurtriers du début du mois à Alger.
A l'intention de ceux qui, dans le monde arabe, l'ont accusé d'être pro-israélien et pro-américain, Nicolas Sarkozy a répondu: "La France a des amis dans le monde arabe (...) et elle a des amis en Israël".
"Et la meilleure chose que peuvent faire des amis, c'est de pousser chacun de ces amis à se comprendre, à discuter ensemble et à trouver les voies du compromis pour pouvoir vivre ensemble en paix. Et il n'y aura pas de paix tant que les Palestiniens n'auront pas un Etat viable", a-t-il ajouté.
Nicolas Sarkozy a pris comme exemple la conférence de donateurs de Paris du 17 décembre, qui a permis de réunir plus de sept milliards de dollars pour aider l'économie palestinienne.
Cette réunion, "qui a été succès, montre bien que la partie arabe a confiance", a fait valoir le président français.
"Est-ce-que vous pensez qu'une telle conférence aurait pu se dérouler à Paris si les principales capitales arabes n'avaient pas confiance dans la loyauté et dans l'honnêteté de la France sur la création d'un Etat palestinien moderne, démocratique, indépendant ?", a-t-il lancé.


Elizabeth Pineau

PASSERELLE
Source : lemonde.fr via l'Agence Reuters
en ligne le 30 décembre


Elections au Liban :
La France suspend ses relations avec la Syrie

La France n'aura plus de contacts avec la Syrie tant que cette dernière ne démontrera pas qu'elle est prête à laisser le Liban élire un président de consensus, a déclaré dimanche 30 décembre le président français Nicolas Sarkozy, en visite officielle au Caire.
La France n'entrera plus en contact avec la Syrie, l'ancienne puissance de tutelle au Liban : "Maintenant, il faut fournir des preuves, et c'est le moment pour la Syrie de les montrer", a lancé M. Sarkozy lors d'une conférence de presse commune avec le président égyptien Hosni Moubarak."Le Liban doit avoir un président, un président de consensus", a-t-il poursuivi. LE



LIBAN SANS CHEF DE L'ETAT DEPUIS PLUS D'UN MOIS

Le Liban est sans président depuis le départ du prosyrien Emile Lahoud, le 23 novembre, en raison des désaccords persistants entre la majorité antisyrienne et l'opposition proche de Damas et Téhéran. Le vote du Parlement libanais pour cette élection a été reporté à 11 reprises en trois mois environ. Il est désormais fixé au 12 janvier.
Le chef de l'armée Michel Sleimane fait figure de candidat consensuel, mais les deux camps n'arrivent pas à se mettre d'accord sur le mécanisme d'un amendement constitutionnel qui permettrait son élection. L'opposition réclame en outre de discuter avant l'élection de la composition du futur gouvernement, ce que refuse la majorité.
Ce blocage est interprété comme le prolongement du bras de fer entre les intérêts occidentaux au Liban, d'une part, et les intérêts syriens et iraniens, d'autre part. La majorité accuse l'opposition d'être sous la coupe de Damas, alors que celle-ci reproche au gouvernement d'être inféodé à Washington. Le Liban traverse sa pire crise politique depuis la fin de la guerre civile (1975-1990).
Photo :
Moubarak - Sarkozy rencontreau Caire
LESINFOS
D'






LE JOURNAL DU 30 DECEMBRE

samedi, décembre 29, 2007

PASSERELLE
Source : lemonde.fr via l'Agence Reuters
en ligne le 29 décembre
LESINFOS
DINFOLIVETV


LE JOURNAL DU 29 DECEMBRE

-Deux jeunes Israéliens tués dans un attentat
près de Hébron. Raid Israélien dans la nuit.


vendredi, décembre 28, 2007

LESINFOS
DINFOLIVETV

LE JOURNAL DU 28 DECEMBRE

-UN ECHANGE DE PRISONNIERS POURRAIT
AVOIR LIEU ENTRE ISRAEL ET LES MOUVEMENTS
DE TERRORISTES PALESTINIENS

L'ATTENTAT
CONTRE BENAZIR BHUTTO

Israël condamne l’assassinat
de Benazir Bhutto


Israël condamne fermement la brutale attaque terroriste qui a coûté la vie à Benazir Bhutto et à au moins 20 autres victimes.
La ministre des Affaires étrangères, Tsipi Livni, a déclaré : « Nous transmettons nos condoléances au peuple pakistanais et aux familles des victimes. Benazir Bhutto était une célèbre leader au Pakistan et au sein de la communauté internationale où elle a porté haut la défense de son peuple. Israël exprime l’espoir que le Pakistan continuera dans la voie de la réconciliation, de la modération et de la démocratie. »

jeudi, décembre 27, 2007

HOMMAGE
A...

OSCAR PETERSON

Elève de l'une des plus prestigieuses écoles de musique aux Etats-Unis, Berkley, Lionel Coronel est un des musiciens de jazz les plus talentueux de sa génération. Il joue du saxophone, en duo, souvent en trio, avec une intense jouissance et compose des oeuvres musicales s'inspirant essentiellement de ses voyages en Israël et de ses lectures sur le judaïsme. Il vient de créer, LES AMBIANCES MUSICALES, une association qui a son siège sociale à Nogent-sur-Marne dans le Val de Marne, destinée à l'apprentissage de la musique pour tout élève, débutant ou avancé, sur une large gamme d'instruments.

Lionel Coronel a accepté de nous faire partager son point de vue sur l'extraordinaire pianiste de Jazz Oscar Peterson qui vient de disparaitre. Nous voulions donner, ainsi, la parole à un membre issu du sérail. Une manière pour la nouvelle génération de rendre hommage aux anciens, incontestablement les plus respectés.














Voici ce que pense le saxophoniste Lioonel Coronel du Maître Oscar Peterson :




"Fils spirtiuel du pianiste Art Tatum, Oscar Peterson est décédé le 24/12/2007. Un des derniers grand pianiste de Jazz. D'ailleurs, je me demande si ce n'etait pas le dernier par rapport a cette génération ou le Jazz se renouvellais sans arret et ou les personnalites musicales de chacun d'eux apportait leur génie interieur a l'edifice du monde du Jazz.
Ce canadien musicien, Oscar Peterson a su trouver son language et son expression suite aux influences de ces ainés. Au contact de ces derniers, il a developpé son identité musicale à travers ce swing formidable et unique qu'il savait propulser dans chaque interpretation et dont le bonheur nous enivrait le corps, de rythme et de pulsions, que lui seul savait nous communiquer. Heureusement, il nous reste sa discographie copieuse dont Sound Of The Trio, Live in Chicago, le magnifique coffret Exclusively For My Friends et sans oublier le trio qu'il forma avec Herb Ellis et Ray Brown. See you Later, Have a Nice Trip Goodbye" .

Bernard Koch


--------------------------------------------------

COUP
DEPOUCE

LES AMBIANCES MUSICALES


L'association "LES AMBIANCES MUSICALES", animée par Lionel Coronel, diplomé du Berkeley College of Music, propose des cours et des stages de musique pour enfants, ados, adultes (saxophone, clarinette, flûte tyraversière, piano, basse synthétique, guitare électrique et folk, flûte à bec).

Des ateliers "rock, blues, jazz, pop" sont ouverts aux musiciens qui ont au moins un an de pratique d'un instrumment et qui souhaitent mettre en pratique leur connaissance, échanger, rencontrer, composer, se produire.

Pendant les vacances scolaires, l'association "LES AMBIANCES MUSICALES" propose des stages de perfectionnement d'une à deux semaines.

Renseignements :
Lionel Coronel

www.monsite.wanadoo.fr/courscoronel
INFO
DERNIERE



LA VISITE DE LA FANFARE de l'israélien d'Eran Kourin que nous soutenons fait une entrée en...fanfare dans le classement des meilleures entrées de la semaine.
62 134 amateurs du 7è art sont allés voir ce "conte fantastique" et pacifiste distribué dans 87 salles à travers toute la France. Ce qui le place en 10è position au hit-parade des meilleures entrées. C'est une première en France pour un film israélien. Un résultat justifiée qui montre bien la forme exceptionnelle de ce cinéma de grande qualité. L'autre façon de regarder Israël et de l'apprécier.

DIASPORABLOG AIME LE CINEMA ISRAELIEN ET LE PROUVE
LESREPOTAGES
DINFOLIVETV

EXCLUSIF :
Des groupes du mouvement Al Qaïda
dans la bande de Gaza
LESINFOS
DINFOLIVETV

LE JOURNAL DU 27 DECEMBRE
LESINFOS
DINFOLIVETV

LE JOURNAL DU 26 DECEMBRE
2è édition

LA PAIX A PETITS PAS
INTERVIEW DE WADI SALEM,
Analyste politique palestinien

mercredi, décembre 26, 2007

DIASPORABLOG
NEWS



ROGER PINTO,
Président du Comité International pour la libération
des soldats israéliens à Diasporablog dément les informations au sujet de tractations entre Israël et les mouvements terroristes palestinien en vue de la libération des soldats israëliens.


"Il n'y a rien de fonder dans les informations qui circulent actuellement concernant une possible libération de Guilad Shalit". "On a l'impression, ici ou là, ajoute Roger Pinto, qu'il y a des frémissements, mais tous les bruits qui courent, je suis formel, sur un éventuel échange entre Israël et les mouvements terroristes palestiniens sont inexactes"


"Nous n'avons aucune information, à ce jour, provenant du Hamas ou du Hezbollah". Il y a bien eu la diffusion, le mois dernier, d'une cassette vidéo montrant que Guilad Shalit est en vie, mais "on ne sait de quand elle date, constate Roger Pinto, et visiblement ce qu'il dit sur cette casette a été dicté par ses ravisseurs".





LE COMITE INTERNATIONAL POUR LA LIBERATION DES SOLDATS DEMANDE AU HAMAS ET AU HEZBOLLAH DES SIGNES DE VIE DE LEURS OTAGES



Le gouvernement israélien s'est engagé à tout faire pour tenter de libérer ses propres soldats. Mais la partie, il faut bien l'admettre, n'est pas facile. Le prix demandé par le Hamas est exorbitant et le chantage qu'il exerce sur le gouvernement israélien est à chaque fois plus élevé.

"Nous sommes en contact permanent avec le gouvernement de Monsieur Olmert, comme avec tous les Etats, dont la France, à qui nous avons demandé d'intervenir. A l'heure où je vous parle nous n'avons reçu aucune nouvelle venant de ces sources". "J'ai pour principe de ne croire qu'à ce que je vois" et il complète : "tant que ces soldats ne seront pas libérés et ne rentreront pas dans leur famille respective, je ne donnerai aucun crédit à ces rumeurs".


Par la voix de Roger Pinto, son Président, le Comité International de la libération des soldats israéliens, demande au Hamas et au Hezbollah des signes de vie de leurs otages.

Au début du mois, Roger Pinto et les membres de ses différentes associations, soutenus par l'ensemble des institutions juives, avaient organisé; devant le Parc Itzhak Rabin, dans le 12è arr à Paris, et devant les larges portraits des soldats israéliens enlevés par le Hamas et le Hezbollah, une cérémonie d'allumage de bougies de Hanouka (la fête des lumières) en leur mémoire. Ces affiches avaient été, à plusieurs reprises, lacérés, mis en miettes, par plusieurs groupes pro-palestiniens. Deux actions pénales viennent d'être déposé au Tribunal de Paris. Elles visent la CAPJPO et Euro-Palestine.

Nombre de manifestations dans la communauté juive, ces dernier tems, ont associé le soutien aux soldats israéliens à la détentation de la Franco-Colombienne, Ingrid Bettencourt, entre les mains des FARC en Colombie, depuis six ans. "Oui,d'accord, convient Roger Pinto, à condition que la réciproque soit vraie et que les soldats israéliens ait un égal traîtement dans les manifesttions en faveur d'Ingrid Bettencourt".

Un point commun entre ces deux types d'enlèvements : la poids des rumeurs. Trop de rumeurs, trop de nouvelles invérifiables, finissent par nuire les causes que l'on défend et surtout risquent à tout moment de porter de sérieux préjudices aux espoirs de ceux à qui ils 'adressent, c'est à dire, l'entourage des victimes.
Ne l'oublions pas!

Bernard Koch







SUR
LABOBINE

L'AVIS DE DIASPORABLOG


LA VISITE DE LA FANFARE
Réalisation
ERAN KOURIN

avec
Ronit EL KABETZ
Sasson GABAI
Saleh BAKRI

FESTIVAL DE CANNES
Coup de Coeur du Jury
Prix de la Critique Internationale
Prix de la Jeunesse


UN CONTE FANTASTIQUE

C'est fait avec tant de petits riens de la vie, de petites touches qui font que les moments entre les êtres deviennent grands. LA VISITE DE LA FANFARE ou l'art de la finesse à haut vol.

Une fanfare de la police égyptienne est attendue dans un centre culturel arabe située quelque part dans une ville israélienne. Personne à leur descente d'avion. L'administration, à l'origine de leur venue, les a sans doute zappés dans son emploi du temps. Seuls, sans guide, perdus dans la nature, Tewfic et ses collègues n'ont pas d'autres choix que la débrouille. Sauf que sur leur feuille de route le nom de la ville où ils doivent se rendre n'est pas très lisible. Est-ce Petah Tikva, une riche bourgade au Nord-Est d'Israël ou Beth Atikva au fin fond de l'Etat hébreu? C'est autour de ce noeud en apparence inextricable que se joue la courte aventure de ces musiciens descendus d'une autre planète sur le sol israélien.


Au hasard de la route, ils finiront par attérir dans un village anodin, nu de décor, lourd d'ennui. Dans ce paysage quasi-désertique où juste quelques immeubles surgissent lointainement, le café-hôtel du coin, isolé, tenu par une jeune femme et son frère. De cette rencontre purement touristique, entre ses musiciens venus d'Egypte et cette tenancière de bar, naïtra une amitié bourrée de tendresse.

A travers cette métaphore, ce conte drôle, cocasse, des mille et une nuits d'aujourd'hui, c'est la construction de la fraternité entre juifs et arabes qui se lit en filigrane de ce très beau film. Beau comme un poème, sensuel comme une magnifique histoire de coeur, d'une limpidité qui ne cherche pas à dissimuler, ni la complexité d'une relation humaine, ni les imperfections d'une société.

Eron Kourin, qui réalise ici son premie film avec la maîtrise d'un réalisateur expérimenté, avec "LA VISITE DE LA FANFARE", après THEHILIM de Raphaël Nadjari, LES MEDUSES d'Etgar Keret et Shira Geffen, confirme la bonne santé du 7è art israélien et le fait entrée définitivement dans la cour des grands.

Cette maturité, que l'on retrouve dans l'écriture cinématographique de cette oeuvre originale, s'accompagne d'un jeu de comédiens très équilibré, d'une rare efficacité. Ronit El Kabetz et Sasson Gabai se promènent, d'ailleurs, dans ce film avec une décontraction et, une jubilation communicative qu'ils réussissent à la faire partager au public.

LA VISITE DE LA FANFARE est un film plein de délices!
Un vrai Régal!

Ne pas aller le voir serait manquer un véritable chef-d'oeuvre estampillé Israël.


Bernard Koch







A gauche : Sasson Gabai
A droite : Roni El Kabetz
Au centre : Saleh Bakri




















PASSERELLE
Source : la newsletter d'InfoliveTV
diffusée le 25 décembre


40 juifs en provenance d'Iran sont arrivés
en fin d'après-midi en Israël.
Les nouveaux immigrants retrouvent leurs familles.


Quarante nouveaux immigrants juifs en provenance d'Iran sont arrivés ce mardi vers 17 heures à l'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv. Les nouveaux Olims étaient impatiemment attendus par leur familles, émues de revoir enfin leurs proches, après, bien souvent, de longues années d'une douloureuse séparation.
Dans une interview téléphonique avec Infolive.tv, Avi Dayan nous a confié ses sentiments à l'attente de son fils, qu'il n'a pas revu depuis près de onze ans. "Mon fils s'appelle Rabbi Yossef Dahan, il vient de Téhéran, et il arrive en ce moment avec sa femme et ses enfants". Un de ses enfants arrivera en Israël un peu plus tard. "Je ne l'ai pas vu depuis 11 ans, je suis si impatient." Avi Dayan a remercié l'Etat d'Israël et le gouvernement israélien pour leur aide. Avi Dayan, habitant de Petah Tikvah, avait la voix submergée par l'émotion. "Merci Israël", a t-il répété. Selon les données de l'agence juive, 200 nouveaux immigrants en provenance d'Iran sont arrivés en Israël en 2007. A l'heure où le président iranien Mahmoud Ahmadinejad réitère jours après jours son « désir d’effacer Israël de la carte » et poursuit sans relâche sa course en avant vers l'arme nucléaire, la vie des quelques 25-30 000 juifs iraniens encore citoyens de la République Islamique semble devenir de plus en plus périlleuse. La communauté juive en Iran est en fait parmi les plus anciennes du monde. Ses membres descendent des Juifs qui sont restés dans la région après l'exil en Babylone, quand les souverains du premier empire perse ont permis aux Juifs de retourner à Jérusalem y construire le temple. Forte aujourd'hui de 25 à 35.000 membres, selon les estimations, de nombreux juifs iraniens ont quitté le pays en 1948, lors de la cré ation de l'Etat d'Israël. On estimait alors à 150.000 le nombre de juifs d’origine iranienne. A Téhéran, subsistent encore trois synaguogues, un hôpital juif, une maison de retraite et un cimetière juif. Les écoles juives existantes doivent enseigner la bible en farsi, et la majorité des professeurs sont musulmans. Toutefois, si les juifs d'Iran continuent toujours de prier en direction de Jérusalem, toutes communications, postales ou télé phoniques entre l'Iran et Israël sont totalement interdites. De nombreux Juifs iraniens ont cependant de la famille en Israël. Au niveau politique, la constitution islamique de 1979 reconnait les Juifs comme une minorité religieuse et leur accorde un siège réservé au Parlement: c'est aujourd'hui Maurice Motamed qui occupe ce poste. La situation s'était sérieusement détériorée en 1999, lorsque 13 juifs originaires des villes de Shiraz et d'Hispahan avaient été arrétés et condamnés pour espionnage au profit d'israël. Ces arrestations sont cependant monnaie courante, et on estine que depuis 1979 et l'avènement de la république Islamique, 13 juifs iranien ont été pendus. ALors que la communauté juive d'Iran est considérée comme la deuxième plus grande communauté juive du Moyen-Orient, les juifs iraniens se sentent de plus en plus isolés des autres juifs du monde entier. Ils ont toujours été regardés avec suspicion par les gouvernements de la République Islamique, et depuis l'arrivée au pouvoir du président Ahmadinejad, la situation semble se déteriorer.

Efraim Meslet
25/12/2007

LESREPORTAGES
DINFOLIVETV

EXCCLUSIF :
SUR LE CHEMIN DU HAMAS
A BETHLEEM





LESINFOS
DINFOLIVETV

LE JOURNAL DU 25 DECEMBRE

-Des palestiniens emprisonnés en Israël pourraient être échangé contre la libération de Guilat Shalit.

mardi, décembre 25, 2007

PASSERELLE
Source : lemonde.fr via l'Agence Reuters
en ligne le 25 décembre



Arrivée de juifs iraniens en Israël


AEROPORT BEN-GOURION, Israël (Reuters) - Quarante immigrés juifs en provenance d'Iran ont secrètement gagné Israël mardi, ce qui représente le groupe le plus important arrivé de la République islamique ces dernières années, a annoncé un responsable israélien de l'immigration.
En vertu des règles de censure applicables aux questions de sécurité en Israël, les circonstances précises dans lesquelles les migrants ont fait le voyage depuis l'Iran ne doivent pas être rendues publiques.
Les nouveaux arrivants ont été accueillis lors d'une cérémonie à l'aéroport international Ben-Gourion, après avoir transité en avion par un pays non révélé.
Des parents déjà présents en Israël s'étaient rassemblés pour l'arrivée des immigrés, qui ont reçu 10.000 dollars chacun d'une association chrétienne et juive pour faire le voyage.
La population d'Israël comprend des dizaines de milliers d'immigrés iraniens dont beaucoup entretiennent des liens discrets avec des proches dans leur pays d'origine, malgré l'hostilité qui prévaut depuis près de trois décennies entre l'Iran et l'Etat juif.
Le responsable de l'Agence juive, l'une des principales organisations israéliennes qui aident les candidats à l'immigration dans le pays, a dit que les nouveaux venus avaient abandonné leurs biens en Iran et qu'ils étaient partis sans annoncer leur destination finale.
La plupart, a-t-il dit en demandant à garder l'anonymat, venaient de Téhéran. Plus de 200 Iraniens se sont installés en Israël durant l'année 2007, contre 65 l'année précédente.
Israël n'interdit pas à ses ressortissants de se rendre en Iran, les deux pays ne s'étant jamais trouvés en conflit ouvert. L'Iran ne reconnaît pas Israël et son président, Mahmoud Ahmadinejad, a affirmé que l'Etat juif devrait être "rayé de la carte".

Ori Lewis

version française : Philippe Bas-Rabérin

LESINFOS
DINFOLIVETV

LE JOURNAL DU 25 DECEMBRE
2è EDITION
BONNES
FEUILLES

"BLIDA...ET DES POUSSIERES...
L'Algérie dans le miroir

de Line MELLER

Editions Romillat




2è EXTRAIT


Récit

La nuit vibre des rires et des applaudissements de l’assistance qui trépigne et scande la marche militaire. Du brouhaha joyeux fuse tout à coup soudain une clameur plus haute : « A bas les Juifs ! » Le cri est repris ça et là, impalpable frisson qui parcourt la foule. Mais les vociférateurs restent isolés, les participants n’étant sans doute pas encore assez « chauffés ». Pourtant un jeune homme, parmi les spectateurs massés devant l’Hôtel d’Orient, se dresse sur la pointe des pieds pour dominer les premiers rangs et lance, d’une très belle voix de gorge qui porte loin : « Mort aux Juifs, mort aux Juifs, il faut tous les tuer ! »
Pendant que les têtes se retournent pour voir d’où vient cette sommation, le jeune homme s’affaisse soudain.


A NOS AMIS CHRETIENS



VERSION
DOUBLE

MA PRIERE POUR
LE PEUPLE JUIF


Par le Sheikh Abdel Hadi Palazzi, directeur de l'Institut Culturel Italien de la Communauté musulmane, co-fondateur musulman et co-président de l'Amitié Israël-Islam,
Root & Branches Ass. Ltd.
Paru dans http://www.israelnationalnews.com/ du 21 décembre 2007
Traduit par Albert Soued, écrivain, www.chez.com/soued/conf.htm

En tant que sheikh Musulman sioniste et ami du peuple Juif, je ne peux pas me taire. Je sens un besoin moral de déclarer que les Nations du Monde sont encore une fois en train de préparer de mauvais jours au peuple Juif.
L'Administration Américaine qui se dit être en faveur d'une supposée guerre contre la terreur est prête à accepter une terreur islamique financée par l'Arabie saoudite, ainsi qu'un diktat Saoudien obligeant les Juifs à se retirer de la Terre d'Israël. Par ordre venant de "ses amis Américains", le peuple Juif risque d'être ramené aux "frontières d'Auschwitz", selon l'expression d'Abba Eban (1).
Les peuples sont rarement satisfaits de leurs hommes politiques et, aujourd'hui, les Israéliens sont dans cette situation. La plupart d'entre eux se sentent trahis aussi bien par les politiciens de gauche qui tentent de faire passer la reddition devant Abou Mazen comme "un pas vers la paix" que par les politiciens nationalistes connus qui déclarent s'opposer à la déportation des juifs hors de Judée-Samarie, mais qui ne lèvent pas le petit doigt pour l'empêcher.
Plus le temps passe, plus on constate que la direction morale du peuple Juif est limitée à une minorité impuissante. Le cauchemar d'Oslo est récurrent et il est devenu plus sombre à Annapolis. C'est la raison pour laquelle on a créé récemment à Jérusalem un Nouveau Congrès Sioniste, une fédération d'organisations diverses, authentiquement sionistes, bénies par le nouveau Sanhedrin (2) et par les rabbins Israéliens qui font le plus autorité. Ce Congrès a de plus le soutien de 30% du public laïc concerné. J'ai regretté de n'avoir pas pu assister à cette réunion d'installation, qui s'est déroulée le 27/11/07 à Jérusalem. Mais je suis reconnaissant à Allah le Sublime de m'avoir donné l'opportunité de remercier Pr Hillel Weiss pour l'honneur qu'il m'a fait en m'invitant et en transmettant mes vœux aux participants.
J'étais heureux d'avoir eu l'opportunité de répéter que les territoires de Judée-Samarie sont le foyer qu'Allah a donné au peuple Juif et que toute tentative de voler les propriétaires légitimes est une déclaration de guerre contre le décret divin. Selon mon humble avis, chacune de mes sœurs juives et chacun de mes frères juifs est moralement obligé de lutter pour maintenir l'intégrité de la Terre d'Israël, afin de faciliter la mission du peuple Juif d'être "la lumière des Nations" et d'ouvrir la Voie de la Rédemption.

Les "lobbies" du pétrole imposent leur volonté de poursuivre Oslo et ils obligent tout le monde civilisé à s'incliner devant un maître de la kleptocratie, tel que Abou Mazen, et à financer la terreur anti-juive. En ces jours tragiques, mon cœur est avec les Juifs en Israël, avec ces familles juives qui risquent d'être déportées de Judée-Samarie pour apaiser les princes du pétrole et leurs homologues occidentaux.
Je prie pour que cette épreuve soit surmontée et défaite par de nouveaux dirigeants Juifs, qui montreront que le rêve sioniste est encore vivant. Dans le passé, le rêve du peuple Juif de vivre en paix et en sécurité dans la Terre d'Israël n'a pas été effacé par des gouvernements puissants, et aujourd'hui ce rêve ne sera pas non plus effacé, malgré les tentatives des dictateurs Arabes, des politiciens Américains qui cèdent à leurs exigences, et des politiciens Israéliens corrompus qui se sont soumis à Annapolis. On pourrait facilement entrevoir que le cauchemar qui a commencé à Oslo va maintenant atteindre un niveau terrifiant, avec une ascension probable des gangsters du Hamas, dans les régions évacuées par Israël, incluant même Jérusalem.

Le président Bush prétend lire la Bible tous les jours, mais il semble oublier qu'il y est écrit que la Terre d'Israël est un cadeau de D. aux enfants d'Israël, les descendants d'Abraham, Isaac et Jacob. Ce territoire n'a pas été donné à quelqu'un d'autre, en particulier les descendants d'Ismaël, du fait que ceux-ci ont hérité d'immenses territoires ailleurs. Ainsi, celui qui cherche à voler l'héritage divin du peuple juif déclare la guerre non seulement à une nation particulière, mais à D. et à sa volonté. Aussi longtemps que les Etats-Unis ont défendu le droit d'Israël sur sa terre, Allah les a gratifiés d'une manne d'abondance et de bénédictions, alors que l'Empire Soviétique – qui a nié les droits nationaux du peuple juif (3) – a été effacé de la carte du monde.
Aujourd'hui, il y a un risque que l'Administration Américaine imite l'Union Soviétique. Je prie pour que vienne une nouvelle Administration Américaine plus respectueuse des droits du peuple Juif sur sa terre.

Notes de la traduction

(1) Un des premiers ministres des Affaires Etrangères d'Israël, d'origine sud-africaine
(2) Un Sanhedrin vient d'être élu le 17/12/07 à Jérusalem, avec le rabbin Adin Steinstaltz comme "Nassi" (chef). Le Sanhedrin est constitué de 71 personnalités religieuses et il a pour but d'amender la "halakha" ou loi juive.
(3) L'union Soviétique a été un des premiers pays à reconnaître l'état d'Israël. Par la suite, ne s'alignant pas sur la politique russe, Israël a été mis à l'index au profit d'une politique agressivement pro-arabe.


My Prayer for the Jewish People

By Sheikh Abdul Hadi Palazzi, Director of the Cultural Institute of the Italian Islamic Community, Muslim Co-Founder and Co-Chairman of the Islam-Israel Fellowship, Root & Branch Association, Ltd
IsraelNationalNews.com Friday, December 21, 2007

As a Zionist Muslim clergyman and a friend of the Jewish people, I cannot keep silent. I feel a moral urge to declare that the nations of the world are once again preparing bad days for the Jewish people.
A US Administration, which pays lip service to a supposed "war on terror," is ready to bow to Saudi-funded Islamist terror and to accept the Saudi diktat compelling Jews to withdraw from the Land of Israel. The Jewish people is at risk of getting restricted by order of its American "friends," ever closer to what Abba Eban used to call "the Auschwitz borders."
People are rarely satisfied with their politicians, and the case of contemporary Israelis is no different. Most of them feel betrayed by both leftist politicians who try to introduce surrender to Abu Mazen as a "step toward peace," and by reputed nationalist politicians who declare they oppose Jewish deportation from Judea and Samaria, but who do not move an inch to prevent it.

The more time passes, the more moral leadership of the Jewish people at home is restricted to a powerless minority. The nightmare of Oslo returned and became even darker in Annapolis. That was the reason for the recent creation in Jerusalem of the New Jewish Congress, a federation of different authentic Zionist groups and organizations, blessed by the New Sanhedrin and by the most authoritative Israeli rabbis, and supported by 30% of concerned secular Israelis. I regretted being unable to attend the founding session, held in Jerusalem, Israel, on November 27, but I was thankful to Allah the Most High for giving me the opportunity to thank Prof. Hillel Weiss for the honor of the invitation and to send the participants my greetings.

I was glad to have been given the opportunity to reiterate that the territories of Judea and Samaria are the home Allah granted to the Jewish people, and that any attempt to steal them from their legitimate owners is a declaration of war against a Divine decree. In my humble view, each of my Jewish brothers and sisters is morally obligated to struggle for the integrity of the Land of Israel, in order to ease the task of the Jewish people to be a "light unto the nations" and to pave the way for Redemption.

The oil lobbies are imposing the follow-up of Oslo, and compelling the whole civilized world to bow to a leader of kleptocracy like Abu Mazen and to again fund his anti-Jewish terror. In these tragic days, my heart is with the Jews in Israel, with all those Jewish families at risk of deportation from Judea and Samaria to appease oil-sultans and their Western counterparts.I pray that hardship is overcome and defeated by a new Jewish leadership, which will prove that the Zionist dream is still alive. The dream of the Jewish people to live in peace and security in the Land of Israel was not crushed by strong governments in the past, and will not be crushed even today, despite the attempts of Arab dictators, the American politicians who cave in to their demands, and the corrupt Israeli politicians who bowed down in submission in Annapolis. One might easily envision that the nightmare that began in Oslo will now reach its most terrific level, with a possible ascendancy of Hamas gangsters over the areas to be vacated by Israel, including even Jerusalem.

President George Bush claims he reads the Bible daily, but seems to forget that it is written there that the Land of Israel is G-d's gift to the Children of Israel, the descendants of Abraham, Isaac and Jacob. It was not given to anyone else, including the descendants of Ishmael, since they received plenty of territory in other locations. Even so, whoever attempts to steal any of the Divine inheritance of the Jewish people declares war not only on a particular nation, but on G-d and His decree. As long as the US stood up for the rights of Israel in her land, Allah rewarded them with a flow of abundance and blessings, while the Soviet Empire - which denied the national rights of the Jewish people - was canceled from maps. Now, the risk is that the US Administration wants to emulate the Soviet Union. I pray for a new US Administration, more respectful of the rights of the Jewish people over its land.



MERCI A ALBERT SOUED POUR CE TEXTE EXEMPLAIRE ET LA QUALITE DE
SA TRADUCTION
PASSERELLE
Source : lemonde.fr via l'Agence Reuters
diffusée le 25 décembre



Pour Noël, Benoît XVI envoie au monde
un message de paix
par Philip Pullella


CITE DU VATICAN (Reuters) - Dans son message de Noël, Benoît XVI a espéré que la naissance du Christ serait "une consolation pour tous ceux qui se trouvent dans les ténèbres de la misère, de l'injustice et de la guerre", mettant en exergue "les terres déchirées du Darfour".


S'exprimant "Urbi et Orbi" (à la ville et au monde), le pape a également appelé les citoyens des sociétés modernes a accepter la lumière du Christ et mis en garde contre le rôle des bouleversements climatiques dans de nombreuses tragédies humaines.
"Que ce Noël soit vraiment pour tous un jour de joie, d'espérance et de paix !" a souhaité le souverain pontife dans son discours, prononcé depuis le balcon central de la basilique Saint-Pierre devant des dizaines de milliers de fidèles.
Ses paroles étaient retransmises en direct sur les chaînes de télévision de 57 pays.
"La lumière du Christ, qui vient illuminer tout être humain, peut enfin briller et être la consolation pour toutes les personnes qui se trouvent dans les ténèbres de la misère, de l'injustice, de la guerre", a-t-il déclaré.
Benoît XVI a ensuite souhaité que Noël apporte l'espoir aux "personnes dont est encore niée la légitime aspiration à une existence plus assurée, à la santé, à l'éducation, à un emploi stable, à une participation plus pleine aux responsabilités civiles et politiques, hors de toute oppression et à l'abri de conditions qui offensent la dignité humaine."
"BRUIT DES ARMES" ET "DÉSASTRES ÉCOLOGIQUES"
Pour la troisième célébration de Noël de son pontificat, le pape a mis en garde contre "les tensions ethniques, religieuses et politiques, l'instabilité, les rivalités, les oppositions, les injustices et les discriminations, qui déchirent le tissu intérieur de nombreux pays, enveniment les relations internationales."
Rappelant le symbole de paix que constitue Noël, il s'est dit proche de ceux qui vivent dans "les lieux où résonne le bruit des armes", évoquant "le Darfour, la Somalie et le nord de la République démocratique du Congo, les confins de l'Erythrée et de l'Ethiopie, tout le Moyen-Orient, en particulier l'Irak, le Liban et la Terre Sainte, ainsi que l'Afghanistan, le Pakistan et le Sri Lanka, la région des Balkans et tant d'autres situations de crise."
Le pape a également lancé un appel à la protection de l'environnement, estimant que "le nombre des migrants, des réfugiés, des déplacés, (allait) toujours croissant, à cause aussi des catastrophes naturelles, qui sont souvent la conséquence de préoccupants désastres écologiques."
La veille, Benoît XVI avait célébré la messe de minuit, appelant à nouveau les catholiques à redonner son sens à Noël en laissant de côté le matérialisme et en donnant plus de place à Dieu.


Version française :
Gregory Schwartz
TOUS
ENSEMBLE

DIASPORABLOG
ACCUEILLE...

UNION DES CONSEILS
DES COMMUNAUTES JUIVES DE L’ ILE DE France
CONSEIL DES COMMUNAUTES JUIVES

DE SEINE SAINT DENIS
8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy

Le Président
Sammy GHOZLAN
0609677005

Le 22 déc 2007 un immeuble HLM de Noisy-le-sec (Seine-Saint-Denis) s'est en partie effondré samedi après une explosion due à une fuite de gaz, faisant cinq blessés légers. De nombreuses familles ont été sinistrées.L’immeuble en question se situe face à la Synagogue de Noisy le Sec où les fidèles étaient en train de prier ce shabat quand l’explosion est survenue..Par mesure de sécurité les sapeurs pompiers.ont évacué tous les fidèles de ce lieu de culte ;Il convient de signaler que bien qu’aucune famille juive ne se soit trouvée parmi les sinistrés,la communauté juive de Noisy le Sec a décidé de verser une aide de 1000 Euros en faveur des victimes.,en signe de solidarité avec elles.La somme a été remise par le Président Fellous à l’association de Secours sous contrôle de la Mairie de Noisy le Sec.
L’Union des CCJ Ile de France et le CCJ 93 tiennent à saluer l’intitiative généreuse et spontanée manifestée par la communaute juive de Noisy le Sec,envers ses voisins et concitoyens.

DIASPORABLOG soutient également ce bel élan de générosité et de solidarité de la part de la communauté juive de Noisy-le-Sec en faveur des victimes de l'incendie de l'immeuble, voisin de la synagogue de cette communauté.
BONNES
FEUILLES

Qu'ils viennent de Tunisie, du Maroc ou d'Algérie, au lendemain de l'indépendance de ces pays, les juifs d'Afrique du Nord ont toujours montré leur attachement à cette part de leur identité, tout en restant fidèle à leur citoyenneté française.
Leurs souvenirs ne périssent jamais. La lumière, les odeurs parfumées, la musique, la beauté des paysages méditerranéens, mais surtout les visages qu'on y a laissé restent intacts dans leur mémoire.

Souvenirs, témoignages, les récits de cette communauté, pleine de vitalité et de ressort, ne cessent de nous ouvrir des pans de cette Histoire mouvementée -oh! Combien saisissante- qui s'est achevée en tragédie, par l'exil. Ces récits font, aujourd'hui, de plus en plus l'objet de publications qui comblent et enrichissent les étals des librairies.





"BLIDA... ET DES POUSSIERES" de Line MELLER en est un des exemples.
Line Miller parcourt dans cet ouvrage ses années Blida, en Algérie, en mêlant contes et anecdotes. Toute la tendresse de son vécue et des photos et tableaux qui lui sont restés, enfouis dans le grenier de sa mémoire.


Nous publions, avec son autorisation, trois court extraits de son livre publié aux Editions Romillat, tout au long de la semaine à venir.
Nous espérons vous donner l'envie de vous le procurer et de le diffuser autour de vous. Pour que cette mémoire juive ne se dilue jamais.

B. K.



1er EXTRAIT

Blida et des poussières…
Une Algérie dans le miroir
de Line Meller

Editions Romillat


Souvenir

"J’aimais énormément accompagner ma tante au hammam. Pelotonnée dans ma « fouta » entre ses cuisses dodues, tout contre son ventre accueillant, je renaissais dans cette moiteur chaude dont l’odeur charnelle persisterait longtemps dans mes cheveux. J’appréciais moins le malaxage de mon cuir chevelu, brassé énergiquement, telle une serpillière, dans la mousse de savon de Marseille qui piquait mes yeux. Mais cette ardeur scrupuleuse pour une propreté sans faille trouvait sa récompense ultérieure. Une fois poussée la lourde porte de la salle de vapeur, qui se refermait sous le contrepoids du gros boulet de canon suspendu à une corde, nous arrivions dans la salle de repos, atrium doté d’un bassin-fontaine carrelé, et là, je me retrouvais pénétrée de bien-être, allongée sur une natte, le corps enveloppé dans une grande serviette moelleuse, tout engourdie de tiédeur".



PASSERELLE
Source : la newsletter d'Israël Magazine
diffusée le 25 décembre


Israël prépare la visite officielle
de George W. Bush


Le président G.W. Bush doit arriver en Israël pour une visite officielle de quelques jours autour du 9 janvier prochain. Ce sera la 1ère visite officielle du président américain. Israël veut mettre les petits plats dans les grands et donner au président américain des gages de « bonne conduite ». Le gouvernement envisage donc, dans cette optique, d’évacuer des points de peuplements isolés et très peu peuplés. Cependant au cabinet du 1er ministre Ehoud Olmert et du ministre de la Défense Ehoud Barak, on indique qu’aucune décision n’est définitivement prise à ce sujet. Par ailleurs, au cours de la visite de G. Bush, le président palestinien Abou Mazen, va lui faire part de son inquiétude devant le projet de construction de logements à Har Homa qu’a approuve le gouvernement d’Israël. Enfin, le président Oppenheimer de « Chalom Arshav » a, comme une machine bien huilée, encore répété que la poursuite de la colonisation, menace les pourparlers de paix avec les Palestiniens…La visite de G. Bush est très attendue et sera l’occasion de discussions sur l’ «après Annapolis », dont on voit décidément mal ce que cette conférence a apportée au problème israélo palestinien.

lundi, décembre 24, 2007

DISPARITION
Source : lenovelobs.com via l'AgenceReuters
en ligne le 24 décembre à 21h















Le pianiste de jazz Oscar Peterson
décède à l'âge de 82 ans


Un piano se tait. Le légendaire pianiste de jazz Oscar Peterson est décédé dimanche soir dans sa résidence de Mississauga, dans la banlieue de Toronto, rapporte lundi Radio-Canada, qui précise que le musicien canadien a succombé à une insuffisance rénale à l'âge de 82 ans.
Hazel McCallion, maire de Mississauga (Ontario), évoquant son "ami très proche", a expliqué qu'il "Il baissait ces derniers mois, il ralentissait": "Le monde a perdu un important musicien de jazz".
Connu notamment pour les trios qu'il a dirigés au cours des années, notamment avec Herb Ellis et Ray Brown, Peterson a également été l'accompagnateur de grands noms du jazz tels qu'Ella Fitzgerald, Stan Getz, Dizzy Gillespie et Billie Holiday. Frappé par un accident cérébral en 1993, "l'homme aux mains magiques" avait néanmoins continué à se produire. Il a récolté huit Grammies, dont un pour l'ensemble de son oeuvre en 1997.
Oscar Peterson a connu une carrière de 50 ans qui l'ont amené des clubs de jazz dans les années 50 à Montréal, sa ville natale, jusque sous les projecteurs du Carnegie Hall à New York. Il a enregistré environ 200 albums et a joué avec les grands comme Louis Armstrong, Count Basie, Charlie Parker, Roy Eldridge, Duke Ellington ou encore Nat King Cole.
Oscar Peterson bénéficiait de l'admiration et du respect de ses pairs, le grand Duke Ellington notamment le qualifiant de "maharajah du clavier".
Né le 15 août 1925 dans un quartier pauvre du sud-ouest de Montréal, Peterson hérite son amour de la musique de son père. Ce dernier, Daniel, musicien autodidacte travaillant dans les chemins de fer, offrira avec la musique le moyen à ses cinq enfants d'échapper à la pauvreté.
Apprenant trompette et piano au plus jeune âge, Oscar devra se concentrer sur le clavier après avoir eu la tuberculose. Il fait sensation dès l'adolescence au Canada, jouant dans les bals et enregistrant des disques dès la fin des années 30. Mais c'est en 1949 qu'il perce vraiment, invité-surprise à Carnegie Hall, avant de commencer à tourner, aux Etats-Unis et en Europe.
Il se fit rapidement un nom comme virtuose du jazz, souvent comparé au grand pianiste Art Tatum, l'idole de son enfance, pour sa rapidité d'exécution et sa technique impressionnante. Un autre de ses maîtres était Nat King Cole.
Le Canada resta toujours sa patrie, et on l'y fêtait comme un roi, même si parfois on l'y prenait pour un joueur de football américain plutôt qu'un jazzman virtuose, en raison de son physique: 1,92 mètres pour 113 kilos... Pourtant, en 2005, il y devint la première personne autre qu'un monarque à se voir honoré de son vivant d'un timbre commémoratif à son image.
Malgré son attaque en 1993, qui affaiblit sa main gauche, il était de nouveau sur les routes un an plus tard, et enregistrait "Side by Side" avec Itzhak Perlman. Et continua de jouer et partir en tournée malgré l'âge, l'arthrose et des difficultés à se déplacer.
"Un joueur de jazz est un compositeur de l'instant", disait-il. Tout en reconnaissant que ce genre musical n'était pas très grand public, plutôt une "forme intellectuelle".


Sur le Net
page personnelle d'Oscar Peterson: http://www.oscarpeterson.com
Canadian Broadcasting Corp. interview: http://www.cbc.ca/news/background/peterson_oscar
PASSERELLE
Source : la newsletter du CRIF
diffusée le 24 décembre


Israël pourrait survivre
à une guerre nucléaire



D’après une étude du Center for Strategic and International Studies (CSIS), dirigée par l’ancien analyste du pentagone Anthony H. Cordesman, si une guerre nucléaire éclatait l’Iran perdrait entre 16 et 28 millions de civils alors qu’Israël perdrait de 200000 à 800000 habitants. Le document, qui est en grande partie théorique en raison du manque de vérification des connaissances dans certains domaines - notamment en termes de capacité nucléaire d'Israël - présente divers scénarios et tente de prédire les stratégies des puissances régionales, ainsi que celles des États-Unis. Le rapport évalue qu'une guerre nucléaire pourrait durer environ trois semaines et mettrait fin aux capacités iraniennes. D'après l'évaluation, Israël aurait une plus grande chance de survie.

US report: Israel would weather nuclear war with Iran (Yedioth Aharonot) ;


-------------------------------------------------------------------


BAISSE DES NOUVEAUX EMIGRANTS
EN ISRAEL

Le nombre de nouveaux immigrants qui sont arrivés en Israël en 2007 est de 19700, ce qui représente une diminution de 6 % par rapport à l'année dernière, selon le gouvernement israélien. Il s’agit du nombre le plus bas d'immigrants depuis 1989 et la vague d'immigration après la chute du rideau de fer. Les responsables israéliens ne prévoient pas d’augmentation de nouveaux arrivants en 2008.

Immigration to Israel in 2007 down 6%, at its lowest since 1989 (Haaretz)
PoEtIc

Poème pour la Paix

SALADIN


Saladin,tu rêvas du retour
des Juifs en Judée.
Je ne sais si Maïmonidete
te parla de son peuple
et ouvrit ton coeur
à la peine de l'Exil.
Je ne sais si tu voulus
seulement
tracer une frontière
entre Egyptiens et Syriaques
éteindre l'incendie de leurs luttes
fratricides.

Tandis que les Croisés
s'éloignaient d'une Terre sacrée.
Tandis que le peuple dispersé
souffrait sous le joug
de l'incompréhension.

Tandis que les forces de la Destruction
montaient contre le rêve du dialogue vivant.

Saladin,viendra-t-til?
reviendra-t-il?
le temps de la Compassion?


Alain Suied



Référence:
H. LE PORRIER
LE MEDECIN DE CORDOUE

A REPARAITRE EN 2008
DANS LA COLLECTION POINTS
EDITIONS DU SEUIL.
DIASPORABLOG
AIME

LE CINEMA ISRAELIEN

LA VISITE DE LA FANFARE
un film d'Eran Kourin
avec Ronit Elkabetz

Prix international de la Critique
Prix de ,la Jeunesse
au Festival de Cannes 2007

Sortie en salle à partir du 19 décembre

A voir sans hésiter.


Nous reviendrons plus longuement sur ce film exceptionnel en début de semaine prochaine.

dimanche, décembre 23, 2007

LESINFOS
DINFOLIVETV

LE JOURNAL DU 22 DECEMBRE

-Amir Yaalon, Ministre israélien sans portefeuille, ancien responsable du Shin-Beth, affirme qu'Israël, en raison de l'échec des services de renseignements israéliens, ne possède pas suffisamment d'élèments pour pouvoir libérer Guilat Shalit, entre les mains du Hamas à Gaza.

-Les responsables du Hamas demandent à Israël une trêve (la houdna) sans condition
MéDiAtIc

LA GRANDE HISTOIRE DES JUIFS
RACONTEE CETTE SEMAINE DANS L'EXPRESS


L'épopée des Hébreux, de la Diaspora à la Shoah, 60 ans d'Israël, France les Lumières de l'émancipation, Berlin retour à la Synagogue, Shalom Ouganda, tels sont quelques uns des thèmes qui font l'objet d'un dossier de 80 pages, du jamais vu dans un média français depuis de nombreuses anées, dans l'hebdomadaire L'EXPRESS cette semaine. Dossier publié sous la direction de Christian Mackarian, Rédacteur en Chef adjoint de l'hebdomadaire.
Plus de détails ce week-end sur Diasporablog.

LESREPORTAGES
DINFOLIVETV


UN MUSEE DE LA CARICATURE
ET DE LA SATIRE POLITIQUE
INAUGUREE EN ISRAEL

PASSERELLE
Source : lemonde.fr via l'Agence Reuters
en ligne le 23 décembre


Le message de Noël d'Elizabeth II
disponible sur internet


LONDRES (Reuters) - Pour la première fois, le message télévisé de Noël de la reine Elizabeth d'Angleterre sera également diffusé sur internet via le site d'échanges de vidéos YouTube, a annoncé samedi le palais de Buckingham.
Les internautes, grâce à un tout nouveau site "Royal Channel" (www.youtube.com/theroyalchannel) sur YouTube, pourront également voir des images d'archives de la famille royale, notamment les premiers voeux télévisés de la reine pour Noël 1957, il y a exactement cinquante ans.

Elizabeth II, âgée de 81 ans, est soucieuse de tirer parti des nouvelles technologies pour atteindre un public plus large, notamment les jeunes.
L'an dernier, son message de Noël - un véritable rite, au Royaume-Uni comme dans les pays du Commonwealth, où nombreux sont qui l'écoutent religieusement debout, en famille - avait déjà été diffusé en "podcast".


Luke Baker,


version française :
Guy Kerivel
LESINFOS
DINFOLIVETV

LE JOURNAL DU 23 DECEMBRE


-RENCONTRE BARAK-MOUBARAK, à SHARM-EL-CHEIKH EN VUE D'UN CESSEZ-LE-FEU PROVISOIRE AVEC LE HAMAS.

-LE HAMAS PRÊT A REDUIRE LE NOMBRE DE PRISONNIERS PALESTINIENS EN ECHANE DE LA LIBERATION DE GUILET SHALIT