"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

vendredi, juin 30, 2006

PASSERELLE

Source : newsletter du CRIF
diffusée le 30 juin



Comité Guilad Shalit
30/06/06






Dans un communiqué de presse, Éric Raoult, Député Maire UMP du Raincy Vice Président de l’Assemblée Nationale et Président de l’ADELMAD, signale la création d’un Comité « Libérez Guilad Shalit », ce jeune militaire franco-israélien retenu en otage par le Hamas.
«Il faut libérer Guilad Shalit, et il faut épargner les enfants palestiniens » : tel est le double message qu'Éric Raoult a envoyé au Président Palestinien, Mahmoud Abbas, et au Premier Ministre Israélien, Ehud Olmert.
Le Vice-président de l’assemblée nationale a proposé à ses collègues parlementaires de s'associer à sa démarche, en sensibilisant le gouvernement, sur le sort de ce jeune soldat franco-israélien.
Parallèlement à cette démarche, Éric Raoult a demandé, dans un télégramme au Premier Ministre israélien de tenter d'apporter une réponse contenue et différenciée dans les actions militaires israéliennes, en épargnant les enfants palestiniens.
PASSERELLE

LE POINT
SUR LA SITUATION
DANS LA BANDE DE GAZA


Source : infolive.tv
en ligne le 30 juin à 11h


NUIT DE RAIDS SUR GAZA

Si le Premier ministre Ehoud Olmert a préféré repousser l’opération terrestreisraélienne au nord de la Bande de Gaza, Tsahal n’est pas resté inactif. L’aviationa mené au cours de la nuit de jeudi à vendredi une vingtaine de raids visant desbâtiments du Fatah, le ministère de l’Intérieur, des ateliers de fabrication d’arme.Pour sa part, l’artillerie a de nouveau pilonné des zones du nord et du sud de laBande de Gaza pour gêner la circulation des terroristes.


La rédaction d’Infolive.tv reste mobilisé et vous tiendra informé de tout nouveau developpement
Retrouvez tous les derniers développements de cet évènement sur www.infolive.tv
POLITIQUEMENT
VOTRE
diasporablogj. y était...


AU PETIT DEJEUNER DU CRIF

JULIEN DRAY,
A PROPOS DE L’ENLEVEMENT
DU SOLDAT FRANCO-ISRAELIEN GILAT SHALIT :
« CE N’EST PAS SIMPLEMENT PAR

L’ACTION DIPLOMATIQUE QUON REGLE
CE GENRE DE PROBLEME »




Pour son dernier p’tit déj de la saison, le CRIF (Conseil Représentatif des Juifs de France) avait invité, en début de semaine, le Député de l’Essonne et Porte-Parole du Parti Socialiste, Julien Dray, noté « Royaliste ».

D’emblée, c’est sur le langage du « parler vrai » que s’est positionné, l’ancien dirigeant de SOS RACISME. Tout particulièrement, c’est sur le terrain du conflit israélo-palestinien que Julien Dray s’est montré le plus ouvert.

Vingt-quatre heure avant l’offensive militaire de l’Armée Israélienne dans la bande de Gaza, pour retrouver le soldat franco-israélien Gilad Shalit, enlevé dimanche matin, par la branche terroriste du Hamas, le porte-parole du PS, tout en ne cachant pas son inquiétude sur la tournure prise par les évènements à Gaza, s’est dit sceptique sur les efforts de la diplomatie. « Ce n’est pas avec l’action diplomatique qu’on règle ce genre de problème ». D’ailleurs cet enlèvement rappelle, dit-il, par certains côtés, le lynchage odieux de soldats israélien par une foule palestiunien en délire, lors de la seconde intifada. Au même moment, « une délégation du Parti Socialiste, se souvient Julien Dray, conduite par François Hollande, avait rencontré, Arafat dans son bureau à Ramallah, à 3h du matin ». En sortant de cette rencontre , « nous avions compris, ajoute le porte-parole du PS, qu’Arafat ne voulait pas d’un Etat palestinien. Qu’il ne voulait pas la paix ! »

« Il faut dire aux Palestiniens, poursuit Julien Dray, qu’il y a quelque chose qui ne va pas, qu’il faut arrêter cette escalade, mettre fin aux violences. Il n’y a, actuellement, aucun leader palestinien qui puisse être capable de le faire »

Sur le nucléaire iranien, son Président despotique, il demande aux Européens et aux Etats-Unis d’user « de fermeté diplomatique, le plus rapidement possible » et stigmatise le comportement ambigu de la Russie derrière l’attitude de son allié iranien.

Revenant sur la politique intérieure française, Julien Dray a, comme il se doit, en bon et loyal serviteur de Ségolène Royal, a vanté les mérites incomparables de son égérie. Son second tour idéal, pour 2007 : la combinaison Sarkozy – Ségolène. Un match « utile pour les Français ».

« Je reconnais, avoue-t-il, des qualités à Sarkozy, même si je suis en désaccord sur certaines de ces positions ».

Somme toute, c'est un Julien Dray, plus pragmatique, plus près des réalités, plus « réal politik » en matière de politique étrangère, que la plupart de ses camarades, allant même jusqu’à reconnaître les erreurs commises par son Parti à l’égard de la communauté juive qui s’est dévoilé.

Une tonalité nouvelle qui reste encore bien isolée au sein du Parti de la rue Solférino.

Bernard Koch


jeudi, juin 29, 2006

POINTDEPRESSE
DE...


l'Ambassade d'Israël en France


LA SITUATION DANS LA BANDE GAZA



Arrestation de membres du Hamas
29 juin 2006


Israël a arrêté la nuit dernière (nuit du 28 au 29 juin) environ 100 membres du Hamas, parmi lesquels des ministres et des députés. Les personnes arrêtées sont des activistes du Hamas qui ont violé les lois concernant la prévention du terrorisme.

L’action a été menée dans le cadre d’une procédure légale et dans le but d’interroger les personnes arrêtées. Ces dernières sont suspectées d’actions criminelles liées à l’activité d’une organisation terroriste, de participation dans la direction du terrorisme et autres délits.

Cette action est une procédure légale qui sera sujette à toutes les règles pour une telle procédure, c'est-à-dire que les personnes arrêtées auront le droit à une défense légale, leur détention et interrogatoire seront sujets à un examen juridique, et les institutions chargées de l’application de la loi devront fournir les preuves nécessaires pour les faire juger.

Les récents événements, et particulièrement ceux de ces derniers jours, ont démontré que les élections au sein de l’AP ont eu pour résultat une politique gouvernementale de terrorisme. Une des expressions de cette politique sont les tirs continus de roquettes Qassam contre les villes du sud d’Israël et la population civile, dans l’intention explicite de causer des destructions et d’entraîner la mort de personnes innocentes. L’incursion en territoire israélien et l’enlèvement du soldat Gilad Shalit constituent une grave escalade, qui fait partie de la politique terroriste du gouvernement palestinien.

Le fait que le Hamas ait pris la responsabilité de ces événements et de la prise d’otages du soldat, de même que sa demande d’échange de prisonniers, prouve que le but principal du Hamas n’est pas le bien-être de la population palestinienne, mais la mise en œuvre d’une politique terroriste vis-à-vis d’Israël.

Par conséquent, le gouvernement d’Israël a décidé, en vertu de ses obligations les plus élémentaires envers ses citoyens, de prendre ses responsabilités et d’appliquer l’arrêté de prévention du terrorisme. Cette action à l’encontre des personnes arrêtées a été réalisée en coordination avec le système judiciaire, avec son approbation et après examen des procédures.

Etant donnée la situation qui a été créée et au vu des différentes options, l’action entreprise par Israël est le minimum requis par la loi.


mercredi, juin 28, 2006

PASSERELLE

Source : newsletter du CRIF
via lefigaro.fr en ligne le 28 juin


ndlr :
Un mail diffusé ce matin à des centaines d'exemplaires discrédite le quotidien Le Figaro pour ses positions anti-juives, tout en prenant une attitude hostile à l'égard de ses collaborateurs juifs (Cécilia Gabizon, Alexandre Adler), en le traitant de "KOLLABO".
Or, dans son éditorial publié dans le quotidien et sur le site internet, le même jour, Pierre Rousselin, Chef du service Etranger, appelle à "sauver le soldat israélien, Gilad Shalit", enlevé par la branche terroriste du Hamas et qui a entrainé la riposte de légétime défense de l'armée israélienne pour tenter de la libérer. Une analyse juste qui honore enfin la presse française et marque très vraisemblablement un tournant dans la manière qu'elle a d'appréhender le conflit au Proche-Orient.

Afin de taire cette nouvelle "rumeur d'Orléans", diasporablogj. a décidé de reproduire, dès ce soir, l'excellent point de vue de Pierre Rousselin :


Il faut sauver le soldat Shalit
L'éditorial de Pierre Rousselin
Publié le 28 juin 2006



L'accord interpalestinien annoncé hier ne rend que plus urgente la libération du caporal Gilad Shalit, le jeune tankiste israélien capturé dimanche par un commando du Hamas en territoire israélien.
Cette opération, qui a fait deux tués dans les rangs de Tsahal, est la plus spectaculaire menée depuis près de deux ans par le Mouvement de la résistance islamique, qui a remporté en janvier les législatives et contrôle désormais le gouvernement de l'Autorité palestinienne.
Si la branche armée du Hamas a rompu la trêve, c'est parce qu'elle refuse les gestes de conciliation, pourtant fort timides, que les dirigeants politiques du mouvement, à commencer par le premier ministre, Ismaïl Haniyeh, sont obligés de faire pour sortir de l'impasse dans laquelle ils se trouvent.
Au-delà du sort personnel de Gilad Shalit et des risques de représailles israéliennes, le véritable enjeu de la crise est de voir si les «politiques» du Hamas peuvent imposer leurs choix aux radicaux de la branche armée.
L'opération du 25 juin et l'enlèvement de Shalit étaient une tentative de saborder le «document d'entente nationale» qui a été signé, malgré tout, hier par le Hamas et le Fatah et comprend notamment une reconnaissance implicite d'Israël. Il est bon qu'Ismaïl Haniyeh ait ignoré le chantage des commandos d'Ezzedine al-Qassem pour signer le texte. C'est un début. Encore faut-il espérer que le premier ministre aura les moyens de s'imposer définitivement.
Rien n'est moins sûr. Si les appels à la libération du caporal Shalit provenant des dirigeants du Hamas à Gaza tardent à être entendus, c'est que les commandos prennent leurs ordres auprès de la direction en exil du mouvement. Depuis Damas, Khaled Mechaal, le chef suprême du Hamas, impose une ligne plus intransigeante que celle souhaitée par les dirigeants locaux qui, eux, doivent rendre des comptes à une population gravement affectée par l'arrêt de l'aide internationale.
Haniyeh n'a toutefois pu donner son accord au «document d'entente nationale» sans obtenir l'aval de Mechaal. Le Hamas cherche-t-il à jouer un double jeu en modérant ses vues pour alléger la pression internationale tout en encourageant sa branche militaire à poursuivre la lutte armée ? Les islamistes ne feraient que suivre l'exemple établi par le Fatah de Yasser Arafat lors de la deuxième intifada avec l'émergence des Brigades d'al-Aqsa.
Tout doit être fait pour empêcher cela, mais aussi pour dénouer l'enlèvement du tankiste israélien sans déchaîner une nouvelle escalade de violence. Les efforts de médiation entrepris par l'Égypte et par la France (Shalit est français par son père) sont méritoires. Ils sont l'occasion de mesurer l'utilité d'une prise de contact avec le Hamas. Ils offrent la seule opportunité disponible de pousser à une conversion encore douteuse des islamistes palestiniens vers une certaine modération. Ils sont surtout la seule chance de sauver le soldat Shalit.



CHRONIQUE
d'Alain SUIED


L'IDEOLOGIE AFP


HELAS, LA MANIPULATION EST TRES REPANDUE DANS LE MONDE...
DE L'ECRIT. D'AILLEURS ECRIRE EST TOUJOURS UN REGARD SUR UN SUJET,UNE SORTE DE RETRAIT SUR L'EVENEMENT...Mais certains l'oublient..volontairement!
Les médias sont travaillés par l'idéologie dominante,ce mélange de fausse culture de gauche et d'immaturité droitière - qui ne s'occupe plus d'analyser la situation au Proche-Orient, mais de "jeter un regard" Occidentalisé sur une région mille fois trahie- et surtout par les pays les plus concernés!

Ce regard permet de ne plus "différencier" la vilénie,le jeu de dupes du HAMAS ,le double discours permanent de certains clans pour rendre "indifférent" le rendu
des événements les plus tragiques,identifiant les kamikases avec des....
"résistants" - et le Palestinien à un "prolétaire" à la Braouzec!
Que de grandes plumes se laissent tromper,c'est intéressant...
C'est se poser la question de la véritable PROFESSIONNALITE de certains- qu'il s'agisse de la Guerre contre l'ISLAMISME ou de la vie privée des hommes politiques!

Le discours Oui-Oui du Résident de l'Elysée est comme le négatif improvisé du MENSONGE DECONCERTANT de l'idéologie branchée,anti-judaïque, supposée depuis des siècles,combattre l'Eglise et reprenant tous les travers (passés) de son CREDO...
Les pseudo-Révolutionnaires aiment utiliser le discours le plus surrané.
Une sorte de Stalinisme de bas-clergé utilisé à fond pour commenter l'actualité d'ISRAEL.
Et l'on évoque la "crise" de la presse? Elle est...INTERIEURE.
QUI REAGIRA ...de l'Interieur?


Alain SUIED
PASSERELLE

Source : newsisraelannonces.com
en ligne le 28 juin



Affaires intérieures

Ariel SHARON :

Un léger mieux.


Les enfants de l'ancien Premier Ministre ont signalé une amélioration de santé de leur père.Omri et Guilad SHARON ont indiqué avoir observé des signes très encourageants lors de leurs dernières visites. «Il arrive à bouger la tête ainsi que les pieds et les mains, et donne l'impression de savoir où il est», ont-ils déclaré. Hospitalisé depuis 5 mois à Hadassah Ein Kerem, l'ancien Premier Ministre, toujours sous respiration artificielle, bénéficie de soins intensifs en physiothérapie.Les fils SHARON ont témoigné leur optimisme, espérant voir leur père bientôt sur pied.


POINT D'INFORMATION
SUR...


L'Opération de Tsahal
dans la bande de Gaza
28 juin 2006


Les forces de Tsahal ont entamé hier soir une opération dans la bande de Gaza. Cette opération poursuit un but spécifique et est limitée dans le temps. Son objectif est de ramener l'Israélien kidnappé Gilad Shalit sain et sauf, de porter atteinte à l'infrastructure terroriste du Hamas qui agit sans entrave, et d'empêcher la poursuite des activités terroristes depuis Gaza contre les civils en Israël.

Depuis dimanche, dès réception des premiers rapports concernant l'enlèvement de Gilad Shalit, Israël a exploité toutes les voies diplomatiques à sa disposition et a donné à Mahmoud Abbas l'occasion d'agir pour libérer le jeune israélien.

Dans ce cadre, la Ministre des Affaires étrangères, Tsipi Livni, s'est entretenue avec des dizaines d'homologues du monde entier. Lors de ces conversations, Mme Livni a fait comprendre que si Israël a en effet donné priorité aux efforts diplomatiques, il ne tolérera pas le fait qu'un Israélien soit gardé en otage par le Hamas. Elle a ajouté que le gouvernement israélien est responsable de la sécurité de ses citoyens et utilisera touts les moyens pour s'assurer de la libération de l'Israélien kidnappé.

Israël a lancé cette opération après de longues semaines de tirs incessants de roquettes Qassam depuis la bande de Gaza contre des civils israéliens en territoire israélien, après l'enlèvement de Gilad Shalit, et après l'échec des efforts diplomatiques destinés à sa libération.

L'inquiétude pour le sort de Gilad Shalit est croissante. Il s'agit d'une question humanitaire de la plus haute priorité.

Israël n'a pas quitté la bande de Gaza pour y retourner. Cependant, Israël ne peut accepter une situation dans laquelle ses citoyens sont attaqués sur son propre territoire jour et nuit, et c'est pourquoi il agit en usant de son droit à l'autodéfense.

Israël est obligé d'agir seul étant donné la situation : l'Autorité Palestinienne est contrôlée par une organisation terroriste qui a revendiqué l'attaque au cours de laquelle Gilad Shalit a été enlevé ; il s'est avéré que le Président de l'Autorité Palestinienne n'est pas capable d’assurer la libération de Gilad Shalit ni d'empêcher les tirs de roquettes Qassam.

Cette opération peut se terminer immédiatement ; ceci ne dépend que de la libération de Gilad Shalit.

Dans le cadre de cette opération, tous les efforts seront réalisés pour éviter de porter atteinte à des civils innocents. L'objectif de cette opération n'est pas de punir la population palestinienne, mais d'atteindre un objectif militaire précis.

Israël exprime son espoir que la communauté internationale continuera de faire pression sur l'Autorité Palestinienne, sur l'organisation terroriste du Hamas et sur tous ceux qui la soutiennent, afin de parvenir à la libération de Gilad Shalit et d'éviter ainsi toute détérioration supplémentaire de la situation.


AMBASSADE D'ISRAEL

mardi, juin 27, 2006

PASSERELLE

Source : israelnewsannonces.com
en ligne le 27 juin



Société

Des parachutistes septuagénaires.Des vétérans de la guerre de Suez ont sauté en parachute en guise de commémoration.
Le 29 octobre 1956, lors de l'opération «Kadesh», un bataillon de parachutistes commandé par le général Rafael Eitan, avait envahi le Sinaï au passage de Mitla. Cinquante ans après la crise du canal de Suez, quinze anciens combattants ont décidé de commémorer cette bataille en effectuant un saut en parachute au-dessus de la plage de Tel-Aviv. Cent vingt parachutistes, dont des vétérans français et britanniques qui s'étaient également battus à Mitla, sont venus du monde entier pour assister à cette cérémonie.




Israël dans le monde


L'Ouganda et le Nigeria «construits à l'israélienne».Projets de création d'infrastructures colossales en Afrique. "Solel Boneh", l'une des plus grandes sociétés de construction d'Israël s'est vue octroyée un contrat de taille. La compagnie rénovera dans quelques mois, l'autoroute reliant Nairobi à Mombassa ainsi que la route centrale au nord de l'Ouganda. De plus, elle construira les bâtiments de la future bibliothèque nationale d'Abuja au Nigeria. Pour financer ses projets, « Solel Boneh » a bénéficié des capitaux de la Banque Mondiale et de l'Union Européenne, d'un montant total de 220 millions de dollars. Le Président de la compagnie Yéhouda Elimeleh souligne : « Nous avons reçu pour 2006 des adjudications s'élevant à 430 millions de dollars pour mettre en œuvre différents projets de construction à travers le monde. »
DERNIEREMINUTE


MAIS,
C'EST COMPLETEMENT FOOT!.....

FRANCE 3

ESPAGNE 1


Une bonne claque aux médias, de la part de l'équipe de France, qui ont voulu la tremper dans la boue. Un démenti d'une rare clarté pour les oiseaux de mauvais augure.

Bravo, à l'équipe de France!

Diasporablogj.
CHAMPS
SAVANTS

DERNIEREMINUTE


En début d'année, diasporablogj. vous a fait découvrir, en plusieur chapitres, les travaux scientifiques, historiques, réalisés par un brillant chercheur sénégalais. Par ses diverses études et analyses, Idriss Ba avait conclu aux liens rituels qui, selon toute hypothèse, pouvait rapprocher les Peuls du judaïsme. Ceci pouvant aussi trouver des explications dans l'hsitoire des Juifs de l'Afrique sub-saharienne et dans la mobilité du peuple juif à travers ses déplacements dans l'ère géographique planétaire, suite aux multiples humilations et persécutions qu'il a du subir à travers les siècles, commises et exécutées, par des régimes corrompus et barbares depuis plus de 5000 ans.

Ce matin, Idriss Ba a présenté devant le jury d'universitaires, sa thèse, 1020 pages de travaux en profondeur, d'une rare méticulosité et d'une rare brillance, sur "LA PRESENCE JUIVE AU SAHARA ET AU SOUDAN AU MOYEN-AGE : PERCEPTIONS ET REALITES".

Idriss Ba a été nommé par le jury de sa thèse DOCTEUR EN HISTOIRE A L'UNIVERSITE PARIS I.

Son texte devrait très vite trouver un éditeur.

Bernard Koch


Le Jury était composé de :

Michel ABITBOL (Université hébraïque de Jérusalem)
M. Richard AYOUN (Institut national des langues et civilisations orientales)
M. Bertrand HIRSCH (Université de Paris I Panthéon - Sorbonne)
M. Paulo Fernando de MORAES FARIAS (University of Birmingham)
M. Michel SERFATY (Université de Nancy II).
PASSERELLE

Source : infolive.tv
en ligne le 27 juin à 18h 45

TOUTE DERNIEREMINUTE

GAZA :
LE COMPTE à REBOURS A COMMENCé


Selon plusieurs sources, une offensive israélienne serait proche et Gaza se prépare à la guerre. Les rues principales des villes palestiniennes sont minées et l’Egypte a concentré 2500 soldats pour parer à un afflux de réfugiés palestiniens dans le cas d’un affrontement dans la bande de Gaza.


Restez informé sur infolive.tv
PASSERELLE

Source : infolive.tv
en ligne le 27 juin à 16h 30


DERNIERE MINUTE


UN 2ème ISRAELIEN KIDNAPPE


L’information a été confirmée par Tsahal mardi après-midi. Un deuxième israélien a été kidnappé près de la localité d’Itamar, en Judée-Samarie. Il se nomme Eliahou Oshri et serait âgé de 18 ans. Il est porté disparu depuis dimanche soir, à la suite d’une excursion avec sa classe.Dès la nouvelle de sa disparition, l’armée israélienne a mené d’importantes recherches dans le secteur.L’enlèvement de ce jeune israélien a été revendiqué dans un communiqué par les Comités de Résistance Populaires, une organisation terroriste proche du Hamas. Selon Israël, la vie du jeune Eliahou Oshri serait en danger. Il se pourrait qu’il soit retenu en otage à Ramallah. Il s’agit du deuxième enlèvement d’un israélien après la capture dimanche du soldat Gilad Shalit.


En savoir plus...

Retrouvez tous les derniers développements de cet évènement sur www.infolive.tv


lundi, juin 26, 2006

ENLEVEMENT
DU SOLDAT ISRAELIEN
PAR LA BRANCHE ARMEE
DU HAMAS

L'AMBASSADE D'ISRAEL EN FRANCE INFORME SUR LA SITUATION CREEE PAR L'ENLENVEMENT DU SOLDAT ISRAELIEN, GILAT SHALIT, PAR LES TERRORISTES DU HAMAS ET LES DIFFERENTES DECISIONS PRISES PAR LE GOUVERNEMENT D'EHUD OLMERT, HIER AU CONSEIL DES MINISTRES A JERUSALEM.



Principales décisions
du cabinet politique et sécuritaire
Contexte


25 juin 2006


Le dimanche 25 juin, au cours d’une infiltration et d’une attaque par des terroristes dans la zone du kibboutz Kerem Shalom (à l’ouest de Beer Sheva, tout proche de la pointe sud de la bande de Gaza au niveau du passage Sufa), 2 soldats de Tsahal ont été tués, un soldat a été enlevé et 4 autres ont été blessés, dont un grièvement.
A 5h40 du matin, des terroristes du Hamas et des Comités de résistance populaire se sont infiltrés en territoire israélien grâce à un tunnel percé depuis la zone de Rafah dans la bande de Gaza. Tirant des obus de mortier et utilisant des armes anti-tanks, les terroristes ont attaqués des cibles militaires, dont un tank israélien. Tsahal a répliqué, tuant au moins deux des assaillants.

Le porte-parole du Hamas, Sami Abu Zahari, a pris la responsabilité de cette attaque et a loué ses auteurs comme étant des héros du peuple palestinien.

Israël considère l’Autorité Palestinienne conduite par le Hamas comme étant totalement responsable de cette attaque à Kerem Shalom ainsi que de l’enlèvement du soldat.

Le Président palestinien Mahmoud Abbas a toutes les capacités nécessaires, y compris des moyens militaires, pour assurer la libération du soldat israélien. Le Président Abbas doit maintenant prouver le sérieux de ses intentions. Israël l’appelle à demeurer à Gaza et d’agir immédiatement pour résoudre cette crise.

Israël se réserve le droit de prendre toutes les mesures qu’il jugera nécessaire pour ramener en vie son soldat kidnappé.

Cette attaque terroriste est la dernière d’une série d’incidents au cours desquels les organisations terroristes palestiniennes frappent les principaux points de vie de la population palestinienne, comme ce point de passage où transitent biens et aide humanitaire. Ces derniers mois, Israël a fait tous les efforts possibles pour maintenir ces points de passage ouverts et pour assurer l’emploi de ceux qui y travaillent et des forces les protégeant. Ceci prouve encore que les organisations terroristes palestiniennes n’hésitent pas à infliger des dommages à leur propre population.

Cette attaque, enfin, survient dans un contexte de tirs continus de roquettes Qassam contre les villes et villages israéliens situés autour de la bande de Gaza. Depuis le désengagement d’Israël en Août 2005, plus de 500 roquettes sont tombées en Israël.


Le cabinet politique et sécuritaire s'est réuni hier, dimanche 25 juin 2006, et a pris les décisions suivantes :

Israël considère cette attaque terroriste comme étant d’une très grande gravité. L'Autorité Palestinienne, son Président et son gouvernement, sont responsables de cet événement et de toutes ses implications.

Israël prendra toutes les mesures nécessaires pour faire libérer le soldat enlevé, le caporal Gilad Shalit. Cet objectif est sa première priorité.

L'Autorité Palestinienne sera jugée responsable de toute atteinte au caporal Shalit. Dans ce cas, personne ou aucune organisation ne bénéficiera d'immunité.

Le Cabinet approuve les recommandations des organes de sécurité qui vont préparer et déployer les forces nécessaires pour être prêts en cas d’opération militaire urgente indispensable pour contrer les actions et les intentions de l'Autorité Palestinienne.

Le Premier ministre Ehud Olmert et le Ministre de la Défense Amir Peretz décideront d’actions contre des cibles au sein d'organisations terroristes et de l'Autorité Palestinienne, selon les recommandations des organes de sécurité.

Les contacts se poursuivront avec la communauté internationale afin de maintenir la pression sur les dirigeants de l'Autorité Palestinienne, en vue de faire libérer le caporal Shalit.

Le conseiller de presse du Premier ministre, Assaf Shariv, sera chargé de l’information aux médias concernant l'enlèvement du caporal Shalit et de l'ensemble des actions destinées à sa libération.
PASSERELLE

Source : lemonde.fr
via AFP, AP en ligne le 26 juin




La France s'active pour obtenir
la libération du soldat Guilad Shalit,
Israël menace


Le soldat Guilad Shalit, 20 ans, qui a été enlevé dimanche matin par un commando palestinien lors d'une attaque contre un poste militaire à la lisière de la bande de Gaza qui a coûté la vie à deux militaires israéliens et à deux des assaillants palestiniens, dispose également de la nationalité française, a indiqué, lundi 26 juin, la radio militaire israélienne, citant une voisine de sa famille."Guilad Shalit est français par son père, qui a jadis résidé en France", a indiqué à la radio de l'armée israélienne une voisine de sa famille dans la localité de Mitzpeh Hila, en Galilée.

La France est "en contact avec toutes les parties concernées" pour tenter d'obtenir sa libération, a annoncé lundi le ministère des affaires étrangères. "Nous sommes en contact avec toutes les parties concernées pour trouver une solution à cette situation", a déclaré le porte-parole adjoint du Quai d'Orsay, Denis Simonneau. Toutefois, il n'a pas donné de détails sur la nature de ces contacts.

Le porte-parole a confirmé l'information, ajoutant que les services diplomatiques français en Israël avaient d'ores et déjà pris contact avec sa famille. "Nous pouvons confirmer qu'il s'agit d'un ressortissant français, né en Israël de père français", a-t-il dit. "Notre ambassade et notre consulat général à Haïfa sont mobilisés" et ont "pris d'ores et déjà un contact téléphonique avec la famille", qui doit également recevoir dans la journée une visite de l'ambassadeur de France, Gérard Araud, a indiqué M. Simonneau.

A Tel-Aviv, la porte-parole de l'ambassade de France, Yael Avran, a confirmé que les diplomates français s'activaient à la libération du soldat.

dimanche, juin 25, 2006

PUB!

DANNY BRILLANT...ISSIME!

Cette semaine Danny Brillant, notre crooner national, fait coup double. En pleine fête du cinéma en France -les 27, 28, 29 juin 2006-, il fera ses débuts à l'écran dans un film d'Emmanuel Mouret "Changement d'Adresse", présenté au Festival de Cannes, cette année, à la quinzaine des réalisateurs.

Parallèlement, il donnera un concert exceptionnel en Israël, le mercredi 28 juin au Parc de Raanana.

Ca balance pas mal pour ce roi du swing!

Dany Brillant sera en Israël le 28 juin prochain au Parc Raanana pour un concert exceptionnel !
Les francophones d'Israël pourront apprécier cet artiste qui fait jazzer la chanson française depuis plus de 15 ans, et qui vient tout juste de sortir un album riche de sens et de mélodies. De la Nouvelle-Orléans à Saint-Germain des Prés, Dany Brillant chante le Swing et le Jazz, et parfois même le Klezmer avec une authenticité et une émotion qui ne trahit jamais ses maîtres.A découvrir ou à redécouvrir !

Ecoutez des extraits sur www.hashigaon.com

Renseignements et réservations:

(03) 544 60 41 - (03) 544 60 42

Prévenez vos amis israéliens pour supporter les artistes francophones qui se produisent en Israël !

PUB!

UN OUVRAGE RECOMMANDE

PAR DIASPORABLOGJ.

PASSERELLE

DERNIEREMINUTE

Source : infolive.tv
en ligne le 25 juin à 11h



ETAT DE SIEGE
DANS LA BANDE DE GAZA :
ISRAEL CONSIDERE LA POSSIBILITE
D'UNE RIPOSTE TERRESTRE D'ENVERGURE


Grave incident à la frontière entre Israël et la Bande de Gaza. Les Comités de Résistance Populaire, appuyés par la branche armée Hamas ont mené ce matin une attaque coordonnée contre 3 positions israéliennes au point de passage de Soufa. Un commando de 8 Palestiniens, scindé en trois groupes, a réussit à parvenir à proximité des postes israéliens. On ignore encore s’ils se sont infiltrés via un tunnel depuis la Bande de Gaza ou le Sinaï égyptien. Les terroristes ont d’abord tiré au moins deux missiles anti-tank dont l’un a touché de plein fouet un blindé de Tsahal rempli de soldats. A cet instant, au moins 5 soldats israéliens ont été blessés. Par la suite, de violents échanges de tirs ont eu lieu entre les assaillants palestiniens et les forces israéliennes. Les accrochages ont duré plusieurs heures. Selon l’armée israélienne, au moins 4 terroristes ont été éliminées, ce qui dans un premier temps a été démenti par un porte-parole du Hamas. Ce dernier a au contraire déclaré que 6 de ses hommes étaient rentrés sains et saufs, après avoir « infligé de lourdes pertes à l’ennemi ». Il a en outre affirmé détenir le corps d’un des deux soldats israéliens tués dans la série d’attaques. Coté israélien, on dénombre au total 7 blessés, dont trois ont été évacués par hélicoptère vers l’hôpital Soroka de Beer Sheva, dans un état critique. Deux auraient succombé à leurs blessures. Mais la situation reste pour l’heure confuse étant donné la censure militaire. Pour autant, d’importantes forces israéliennes se rassembleraient actuellement à l’entrée de la Bande de Gaza et certaines unités auraient entamé une incursion de plusieurs centaines de mètres afin de se positionner. Deux hélicoptères « Apache » ont également été aperçus en train de survoler la zone. De source militaire, on s’attend à une action terrestre d’envergure contre la Bande de Gaza.


En savoir plus...


Retrouvez tous les derniers développements de cet évènement sur www.infolive.tv

samedi, juin 24, 2006

TOUS
ENSEMBLE

Diasporablogj. soutient l'initiative LE TOUR DU MONDE de l'association LA FONTAINE DES RELIGIONS qui réunit Juifs, Musulmans, Protestants, Catholiques pour une marche annuelle de la Paix, du dialogue et de la fraternité.

Ce tour du monde se traduit, depuis l'an dernier, par une marche inter-religieuse.

Cette année, la Marche aura lieu, demain, dimanche 25 juin. Elle joindra Belleville à Père-Lachaise, au Nord-Est de la Capitale française. Au croisement du 11è, 19è, 20è arrondissement, ce quartier si populaire, cher à Edith Piaf et Maurice Chevalier, possède la page d'histoire de l'immigration la plus chargé de Paris. C'est ici que ce sont succèdés plusieurs générations d'immigrés. Ils venaient d'Italie, de Pologne, d'Algérie, de Tunisie, du Maroc, au lendemain de leur indépendance. Aujourd'hui, c'est la communauté asiatique qui a pris le relai dans cet "terre" d'accueil de l'autre. A Belleville, Ménilmontant, Père-Lachaise, on y respire un parfum d'ailleurs que l'on ne respire pas...ailleurs. Ici, on y a bâtit depuis deux siècle une tour de Babel. Un melting-pot de la France qu'on aime a vu le jour.
Cette fontaine des Religions a trouvé son point de ralliement idéal pour la deuxième édition de sa marche de la fraternité.
Par conséquent, bonne route

Bernard Koch



La Fontaine aux Religions


Présentation

du TOUR DU MONDE
du 25 juin 2006

Rassemblement à 14h 30

Place de Belleville


Le TM 2006 est une Marche inter-religieuse qui succède à la Marche organisée en 2005. Il se situe dans le même esprit qui consiste à inviter les habitants du quartier, croyants ou non croyants, à marcher ensemble. Marcher avec les autres, les uns à côté des autres, les uns vers les autres.

Il s’agit, comme l’an dernier, d’une Marche inter religieuse qui s’appuie sur des manifestations inter culturelles et qui a pour objet de mieux découvrir les cultures et les religions du quartier. L’an dernier, le TM avait un axe fort qui était la découverte des langues du quartier. Cette année, nous avons retenu comme thème LE RESPECT DES AUTRES.

Il s’agit d’insister sur le respect que nous nous devons les uns les autres, en tant que frères et sœurs en humanité. Mais, au-delà, nous souhaitons insister sur le respect que, croyants, nous devons avoir pour ceux qui ne croient pas et que nous pouvons exiger de la société civile.

Nous avons choisi, sous réserve de l’accord des pouvoirs publics, l’axe formé par les boulevard de Belleville et de Ménilmontant, de la Place de Belleville (métro Belleville) jusqu’au Père Lachaise. La présence d’un terre-plein central devrait permettre un cheminement piéton qui ne gênera pas la circulation automobile ni les autres passants. Ce terre-plein permettra également d’installer, le long du circuit, à des endroits à déterminer, des « haltes » qui scanderont notre marche. Ces haltes pourraient se tenir devant les lieux qui sont en bordure du boulevard (synagogue du 118/120, mosquée du 39, ND Réconciliatrice, ND du Perpétuel Secours etc…) ou au droit de ces lieux ( ND de la Croix de Ménilmontant, mosquée Omar, Le Picoulet…)

Notre cortège partira de la place de Belleville et sera formé de toutes les personnes intéressées par cette démarche (nous pourrons y convier tous nos amis de nos réseaux). Le rassemblement aura lieu à 14H30 avec un départ prévu à 15H30. A 14H30, nous pourrons, sur place, gonfler des ballons, commenter le tableau de présentation de la Marche de l’an dernier avec ses photos, offrir aux passants une boisson fraîche et partager avec eux les gâteaux qu’ils auront apportés.

Puis le cortège démarrera et accueillera au fil de la marche la présence de ceux qui le rejoindront. Par ailleurs, nous invitons les communautés qui le souhaitent à installer dans les haltes mentionnées plus haut des activités illustrant le thème du respect (lecture d’un texte, visite d’un lieu, présentation d’ouvrages, chants, calligraphie, partage alimentaire, divertissement pour les enfants, …).

Nous avons proposé aux librairies situées sur cet axe ou à proximité d’organiser un stand sur des thèmes qui pourraient être : le Respect des Autres à travers l’art ou Comment apprendre aux enfants le respect des Autres et de leur religion.

Nous souhaitons en effet vivement que cette Marche s’adresse aussi aux enfants et nous devons imaginer une façon de leur parler et de les intéresser en les amusant.

Pour terminer ce TM, nous avons décidé sur la suggestion de Notre-Dame du Perpétuel Secours, d’organiser un hommage aux victimes de l’intolérance, qu’elle soit religieuse ou civile. Ce temps de recueillement et de silence se situera en fin de Marche, devant le Père La- chaise. Il sera accompagné d’un temps de prière.

Enfin, nous souhaitons donner une visibilité à notre cortège. Nous n’envisageons pas d’utiliser, comme l’an dernier, une camionnette munie d’une sono. Par contre, nous disposerons d’une grande banderole qui signalera « le TOUR du MONDE dans le respect des Autres » et la plupart des participants brandiront des banderoles individuelles portant, sur une tablette fixée au bout d’une tige, l’affichette du TM.

De même, une sono portative nous permettra de lire des textes, chanter des chants, dire quelques mots.

Patrice Obert
06 76 86 08 51
patrice.obert@paris.fr


PASSERELLE

INFODERNIERE

Source : liberation.fr
via agence reuters
en ligne samedi 24 juin à 14h 38



Tsahal intervient à Gaza
et interpelle deux hommes


par Nidal al Moughrabi


GAZA

L'armée israélienne a fait une incursion dans la bande de Gaza et, pour la première fois depuis l'évacuation du territoire palestinien l'an dernier par l'Etat juif, y a interpellé deux hommes considérés comme des activistes du Hamas.
Ali Mouamar, présenté par des habitants comme un fidèle du Hamas, a déclaré qu'il dormait devant chez lui près du camp de réfugiés de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, lorsqu'il avait vu en se réveillant des soldats israéliens escalader les murs de la cour de sa maison avec des échelles.
"Ils m'ont brusquement attaqué", a dit Mouamar. "Ils m'ont bandé les yeux et passé des menottes et se sont mis à me frapper avec la crosse de leur fusil et à me donner des coups de pieds."
Selon Mouamar, les soldats ont fouillé sa maison, pris son ordinateur et sont repartis moins d'une heure plus tard en emmenant ses deux fils - Osama, médecin arrivé du Soudan le mois dernier, et Moustafa, étudiant en droit islamique.
Un porte-parole du Hamas, qui a pris la tête du gouvernement après sa victoire aux législatives palestiniennes de janvier dernier, a affirmé que l'arrestation des deux hommes n'avait aucun lien avec le mouvement radical.
Un porte-parole de Tsahal a confirmé que des soldats avaient effectué une incursion à Gaza et qu'ils avaient arrêté deux hommes qui, selon l'armée, étaient des activistes du Hamas projetant des attaques contre Israël.
Mouamar a rejeté ces accusations, affirmant que ni ses fils ni lui n'étaient impliqués dans des activités hostiles à Israël.
Israël a retiré troupes et colons de la bande de Gaza l'été dernier après 38 ans d'occupation militaire.
L'incursion de samedi semble marquer un changement de stratégie militaire à Gaza. Jusque-là, les soldats israéliens avaient effectué à plusieurs reprises des incursions dans le territoire palestinien pour empêcher les activistes de tirer des roquettes vers l'Etat juif mais n'avaient jamais procédé à des arrestations.
Israël a toutefois intensifié ses frappes aériennes en direction de Gaza face à la recrudescence des salves de roquettes, tuant une vingtaine de Palestiniens, dont des civils, depuis le début du mois.
Des responsables de la sécurité israélienne ont récemment fait savoir qu'ils n'excluaient pas des raids terrestres à Gaza si les tirs de roquettes se poursuivaient.


Nidam Al Mougrhabi
Agence Reuters
MEMOIRE
PARTAGEE

Sur une initiative du CRIF Provence, un voyage sur les lieux de mémoire juive et arménienne, en France.

En voici les quelques lignes.


VOYAGE DE LA MEMOIRE
Mercredi 28 et Jeudi 29 juin 2006

En partenariat avec le Conseil Régional P.A.C.A

Ce projet est né du désir que nous avons, enraciné dans notre cœur : celui de transmettre, d’accompagner, de questionner.

Ce voyage propose une démarche éducative, celui de susciter l’intérêt des élèves sur les génocides juifs, arméniens et autres. Nos identités sont indissociables de ces lieux de mémoire.

La délégation comprend 60 personnes

Les Présidents du Crif Marseille Provence, du CCAF, du CRAAM,

Les Elus et Représentants d’Associations,

Les élèves des collèges, lycées et les enseignants,
(Collège Anatole France – Collège des Gorguettes (Cassis) – Ecole Yavné – O.R.T –, Ecole de Danse, langue et Musique de la JAF et le Centre Culturel Ani

La Provence, La Marseillaise, Actualité Juive, RJM, Nouvelles d’Arménie, France Arménie… )

Les délégations des CRIFS régionaux, Nice, Grenoble, Lyon, Strasbourg et les Représentants des associations arméniennes nous rejoindront aux différentes étapes du voyage.


Mercredi 28 juin 2006

Centre du Patrimoine Arménien à VALENCE
1 rue Louis Gallet Valence 26000 - tel : 04 75 80 13 00.
Madame Annie Romy, Conseillère Municipale Déléguée au Centre du Patrimoine
Accueil par les Représentants de la Communauté Arménienne.
Visite guidée d’1H30 / Rappel de l’Histoire du Génocide Arménien…
La délégation du CRIF GRENOBLE et la délégation Arménienne Grenobloise nous rejoignent au Centre .

Jules Mardirossian, Président du CCAF Lyon fera une rétrospective du combat pour la création du Mémorial (Place Antonin-Poncet – Centre Lyon 69002)

Minute de silence et de recueillement devant le Mémorial du Génocide Arménien
Dépôt d’une gerbe
En présence de Madame Evelyne Haguenaer, Adjointe au Maire de Lyon, et Membre de « la Maison d’Izieu »,
Des Représentants des délégations arméniennes et des CRIFS de Lyon et Grenoble.
UNZERE
WEG


LA FÊTE AU YDDISH


Dans le cadre du Festival des Cultures Juives qui se déroulent en ce moment à Paris, sous l'égide du Fond Social Juif Unifié, le Yiddish sera star d'un jour, demain, dimanche 25 juin à la Mairie du 3è arrondissement à Paris et au Carreau du Temple.

Des débats, dont le premier d'entre eux, réunira Henri Bulawko et Claude Bochurberg dèas le début de l'après-midi, à 13h 30. Se relaieront ensuite, des humoristes, des chanteurs, des conteurs (Dominique Schiff, Dany Delmin, le groupe S'tel). Popeck remettra le Prix Marcel Goldstein, du nom d'un des initiateurs de la journée de la tsedaka, le radiothon de la communauté juive.

La journée se clôturera par une tombola qui permettra aux deux premiers lauréats de gagner un voyage en Israël.

Vous souhaitez revivre un instant l'esprit schtetl, rejoignez le Carreau du Temple et la Mairie du 3è. Le yiddish vous y attend.

Bernard Koch

vendredi, juin 23, 2006

PASSERELLE

Source : lacroix.com
en ligne le 22 juin


La Croix-Rouge
accueille le cristal rouge


La Croix-Rouge a adopté mercredi 21 juin un symbole supplémentaire, ouvrant la voie à l'adhésion des sociétés de secours israélienne et palestinienne
Après des années de polémique, le Mouvement de la Croix-Rouge a approuvé dans la nuit de mercredi 21 à jeudi 22 juin l’adhésion des sociétés de secours israélienne et palestinienne, ainsi que l’adoption d’un emblème additionnel. Le «cristal rouge», carré rouge sur fond blanc reposant sur l’une de ses pointes, bénéficiera du même statut que la croix et le croissant rouges. Il sera utilisé par le Magen David Adom (MDA, Bouclier rouge de David), la société de secours israélienne, mais pourra aussi l’être dans des circonstances exceptionnelles par les autres instances de la Croix-Rouge. Pour mémoire, il s’agit principalement des Sociétés nationales, désormais au nombre de 185, regroupées en une Fédération internationale, et du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), qui dirige et coordonne les activités internationales de secours d’urgence et veille à l’application des conventions de Genève.Les décisions prises mardi à Genève par les 1 400 délégués marquent la fin d’un long processus. Le MDA demandait l’adhésion depuis les années 1930 – avant même la création de l’État hébreu – qui lui avait été refusée en raison de ses objections à utiliser les emblèmes traditionnels. Son signe distinctif, l’étoile de David, n’était pas reconnu.


Un amendement visant à réaffirmer les conventions de Genève

Les négociations avaient été compliquées par la dégradation de la situation au Proche-Orient. Les pays musulmans ont d’ailleurs déposé cette semaine une proposition d’amendement visant à réaffirmer que les conventions de Genève et les règles du Mouvement s’appliquent à tous les territoires arabes occupés par Israël depuis 1967, mais cette proposition a finalement été rejetée par les délégués.Mécontente de l’exclusion persistante du MDA, la Croix-Rouge américaine avait suspendu depuis 2000 sa contribution à la Fédération internationale, à qui elle doit 28 millions d’euros. L’adhésion du MDA a été rendue officielle en même temps que celle de la société palestinienne du Croissant-Rouge, formulant une exception à la règle que toute société adhérente doit émaner d’un État souverain. Pour l’ambassadeur d’Israël à Genève, Yitzhak Levanon, « cela efface une injustice historique qui a duré trop longtemps ». Selon lui, l’accord va notamment permettre de « donner beaucoup plus facilement des soins partout dans le monde en cas de catastrophe de portée internationale ».Les décisions ne se sont pourtant pas prises dans la sérénité. Incapables de parvenir à un consensus, les délégués ont dû se résoudre à passer au vote, contrairement à la tradition du Mouvement. Estimant que le CICR « n’est plus neutre », l’ambassadeur de Syrie à Genève, Bashar Jaafari, a déclaré que la conférence avait été « taillée de telle sorte que les États-Unis et Israël soient gagnants ». Ce qui ne l’a pas empêché de reconnaître que l’admission des deux sociétés « est une bonne chose »…


Laurent d'ERSU
PASSERELLE

Source : newsletter
de l'Ambassade d'Israël en France


75 ans après sa première demande,
l'Instition humanitaire israélienne
le Magen David Adom est enfin
admis au CICR


Le mercredi 21 juin, le Comité Internationale de la Croix-Rouge à Genève a finalement admis le Magen David Adom comme membre de cette organisation, après une ultime tentative de pays arabes et de mouvements islamiques de bloquer son admission. 237 membres ont voté pour,
54 contre et 18 se sont abstenus. Israël demande cette admission depuis les années 1930.
Voir les étapes de cette admission en 2005 : Newsletter du 2 décembre 2005 (reconnaissances respectives du Magen David Adom et de son homologue palestinien le Croissant Rouge le 28 novembre 2005) et Newsletter du 8 décembre 2005 (nouveau symbole pour le Magen David Adom, le « cristal rouge »).





PASSERELLE

Source : lefigaro.fr
en ligne le 23 juin


ROND-POINT
DES CULTURES


Assia Djebar reçue à l'Académie française


En l'accueillant parmi eux, les Immortels ont salué la romancière internationalement reconnue.


ASSIA DJEBAR, élue à l'Académie française le 16 juin 2005, a été reçue, hier, sous la Coupole de cette institution, en présence de nombreuses personnalités, notamment l'ambassadeur de France en Algérie et l'ambassadeur d'Algérie en France, assis côte à côte. Assia Djebar, écrivain reconnue à l'étranger, et régulièrement citée pour le prix Nobel de littérature, est la première maghrébine reçue par les Immortels.

De son vrai nom Fatma-Zorah Imalhayène, l'écrivain demeure méconnue dans l'Hexagone. Ne nous avait-elle pas affirmé : «En France, j'ai reçu un accueil confidentiel. Je ne dirais pas que je suis un auteur qui souffre, mais je ressens une certaine solitude ici. Alors qu'en Allemagne, en Italie et aux États-Unis, mes livres sont très bien reçus, et j'ai des lecteurs fidèles». Il est vrai qu'elle a décroché de nombreuses récompenses littéraires à l'international, notamment le Grand Prix de la paix allemand.

Avec Jacqueline de Romilly, Hélène Carrère d'Encausse et Florence Delay, elle sera la quatrième femme à siéger parmi les 38 académiciens (deux sièges restent à pourvoir). Cet aspect-là a valeur de symbole, car l'oeuvre d'Assia Djebar est indiscutablement marquée par son engagement en faveur de la liberté des femmes, notamment dans la société algérienne.

Amoureuse de la langue de Molière

Autre symbole : les académiciens vont accueillir une militante de la francophonie, une amoureuse de la langue de Molière – rappelons que la Coupole rassemble des hommes et des femmes qu'ils soient poètes, médecins, philosophes ou hommes d'Église «qui ont tous illustré particulièrement la langue française». Car cette fille d'instituteur (première Algérienne à être admise à Normale sup en 1955) enseigne la francophonie à l'université de New York. Pour la petite histoire, elle avait même reçu de ses nouveaux pairs la médaille de vermeil de la francophonie, en 1999.

Assia Djebar occupera le fauteuil numéro 5 laissé vacant par Georges Vedel. À une semaine de ses 70 ans – elle est née à Cherchel, le 30 juin 1936 – la romancière, essayiste et dramaturge ne pouvait rêver à un plus beau cadeau.


Mohammed Aïssaoui



Lire le discours d'Assia Djebar


Lire la réponse de Pierre-Jean Rémy

jeudi, juin 22, 2006

PASSERELLE

Source : Jewish Télégraphic Agency
en ligne le 22 juin


Singer:
No more bricks in this wall


Pink Floyd’s Roger Waters scrawled “tear down the wall” on part of Israel’s West Bank security barrier.
“It’s a horrific edifice, this thing,” Waters, who is in Israel to play a concert, said Wednesday. He originally was slated to play in Tel Aviv, but changed the venue to the Arab-Jewish peace village called Neveh Shalom after criticism from British fans.
Pink Floyd is perhaps best known for its 1980s hit, “Another Brick in the Wall.”
PASSERELLE

Source : infolive.tv
en ligne le 22 juin



INTERVIEW EXCLUSIVE
D'UNE FEMME MUSULMANE
QUI TEMOIGNE ET DENONCE
LE TERRORISME


Noni Darwish, fille d'un chef illustre feddayin s'engage pour la paix et dénonce l'obsession de la haine des palestiniens envers Israël.\"Les enfants arabes n'ont pas besoin du Jihad, ils ont besoin de travail. Ils n'ont pas besoin de haine mais d'espoir".


Un document exclusif sur infolive.tv
PASSERELLE

SOURCE : newsisraelannonces.com


Société

800 millionnaires de plus en Israël. Le nombre des millionnaires israéliens a augmenté de 12 % cette année, et celui des multimillionnaires de 20 %, par rapport à l’année 2005.On compte en Israël 7400 citoyens dont la fortune dépasse le million de dollars. Quant aux multimillionnaires (détenteurs de plus de 30 millions de dollars) , ils sont 84 au total. La fortune globale des Israéliens riches - évaluée à 30 milliards de dollars - place ainsi Israël à un rang non négligeable sur l’échelle mondiale.Neuf israéliens font partie des 500 personnes les plus riches du monde, soit trois israéliens de plus qu’en 2004, et le nombre des millionnaires est deux fois plus important que la moyenne mondiale. C’est Sherry Harrison qui figure en tête de liste avec un capital estimé à 5.5 milliards de dollars.



Israël dans le monde

Des médecins israéliens en Ethiopie.Dans le cadre d’un projet humanitaire, une équipe de volontaires israéliens s’est déplacée à Adis Abeba, dans un orphelinat comptant 400 enfants malades du Sida.
C’est le professeur Daniel Angelhart, surnommé « l’ange israélien » qui est l’instigateur de ce projet. Chef du service de pédiatrie à l’hôpital Hadassah Ein Kerem et directeur du Centre pour les enfants atteints du sida, le professeur s’est rendu en Ethiopie, accompagné de 10 bénévoles étudiants et stagiaires de l’hôpital. «Lorsque nous sommes arrivés pour la première fois à Adis Abeba, un enfant décédait chaque semaine. Durant les 4 derniers mois, un seul enfant a malheureusement succombé à la maladie», a-t-il souligné. Ce voyage a pour objectif d’intensifier les soins octroyés aux jeunes malades mais surtout d’apporter de la gaieté au sein de l’orphelinat. « En février, nous avons déguisé les médecins en clowns. Pendant une semaine, ils ont soigné les enfants et les ont fait rire. S’il existe des moments où il est bon d’être médecin, c’est précisément dans ces occasions qu’on peut le ressentir », a-t-il ajouté.
DEVOUSAMOI

ndlr : le texte que vous vous apprêtez à lire n'est autre que la version complète de la dépêche ejp (european jewish press) qui suit. Il inclut notre commentaire sur sur l'évènement qu'il évoque.


Passation de pouvoir en douceur
au FSJU, en France :

Pierre Besnainou succède
à David de Rothschild


Passage de témoin en douceur au Fonds Social Juif Unifié, l’une trois principales institutions de la communauté juive française.
C’est sur proposition de David de Rothschild, que les membres du Conseil d’Administration de cet organisme à vocation sociale, éducative et culturelle, ont désigné Pierre Besnainou, figure montante du judaïsme français, à la tête de cette vénérable entreprise, né dans les années 1950. Dans la foulée, il assurera la co-présidence, avec son prédécesseur, de l’Appel Unifié des Juifs de France, dont la mission est la collecte de fonds pour le financement des diverses actions menées par le FSJU.

Ariel Goldman, membre à la Direction du CRIF, devient Président Exécutif en l’absence de Pierre Besnainou.

Cet ancien industriel issu de la nouvelle économie , créateur, il y une dizaine d’années, d’un des tous premiers fournisseurs d’accès à Internet (Liberty), ajoute de nouvelles cordes à son arc, après celle de Président du Congrès Juif Européen. Autant de hautes responsabilités de nature différente, sur des secteurs sensibles de la vie communautaire, qui pourraient paraître, aux yeux de certains observateurs de la vie juive en France, incompatibles, susceptibles de brouiller son image. « C’est vrai que cela a été, admet-il, une de mes premières interrogations avant d’accepter cette très importante mission. La fonction politique du Congrès Juif Européen et la fonction apolitique du Fonds Social Juif Unifié sont-il compatibles ? J’essaierai de changer de casquette en fonction des su jets à traiter »

C’est sur le terrain des priorités que Pierre Besnainou souhaite se placer. Une esquisse qui trace en filigrane les principaux axes de ses actions à venir: la répartition claire des tâches entre le C.R.I.F, le Consistoire et le Fonds Social, une ouverture envers les jeunes, plus d’effort sur le plan social et renforcer les liens entre la communauté et Israël.

« Nous avons, reconnaissons-le, des problèmes criants dans notre jeunesse. C’est une jeunesse perdue, qui ne se reconnaît pas dans les institutions de la communauté. Elle est en rupture avec ces racines françaises. C’est vers elle que doit tendre, natuerellemnt, toute notre attention »

Sur le social, le nouveau Président du FSJU souhaite une plus grande solidarité de la communauté juive et une plus grande équité entre « ceux qui donnent et ceux qui ont besoin de recevoir ». La collecte de l’Appel Juif Unifié de France a, en 2005, enregistré une baisse significative de 1,7 %. Pour enrayer cette diminution des dons, Pierre Besnainou compte, entre autres, centraliser les appels aux dons lancé de manière anarchique dans la communauté.

Le nouveau Patron du Fonds Social Juifs Unifié a été plus disert sur les relations entre la communauté juive et Israël. On connaît l’attachement que Pierre Besnainou porte à l’Alyah. Son associatio AMI, qui complète l’aide de l’Agence Juive pour les prétendants au départ, en atteste. Il reste toutefois réaliste et sur sa réserve à ce sujet en France : « je ne crois pas, avoue-t-il, à une Alyah massive de la communauté juive de France. Je pense que la source de l’Alyah se tarie. Il n’existe plus de réservoir. » C’est sur les liens renforcés entre Israël et la communauté juive que seront concentré tous les efforts de la nouvelle direction. En résumé sur cette question essentielle, Pierre Besnainou s’appuie sur une pensée de Théodor Hetzl, fondateur du Sionisme : « le retour du sionisme sera précédé du retour au judaïsme ».

Les institutions juives de France subissent depuis quelques mois une réelle mutation à travers le rajeunissement de ses cadres, qui entraînent, par voie de conséquence, une modernisation progressive de ses structures, alors même que la communauté juive est en plein désarroi et perte de confiance. Un récent sondage paru dans le quotidien LE FIGARO a d’ailleurs montrer que ses inquiétudes se traduisent politiquement par un revirement à droite, une tentation vers une droite extrême..


Pas de révolution, donc pour le moment pour le nouveau maître de la communauté juive de France. Pas de bouleversement, non plus. Pas de remise en question. Pas de vagues.
Juste quelques rectifications des priorités.
La tendance est au pragmatisme, à la prudence. Entre volonté d’agir et volonté d’observer, le temps de la réflexion et de prendre le pouls de la société juive française, actuellement, en forte agitation. L’heure est à la maîtrise des évènements.

Les initiatives, on verra cela plus tard. Par petites touches.


Bernard Koch
PASSERELLE

Source : agence ejpresse.org


Pierre Besnainou,
nouveau Président
du Fonds Social Juif Unifié.

Par Bernard Koch

PARIS (EJP)--- Passage de témoin en douceur au Fonds Social Juif Unifié, l’une trois principales institutions de la communauté juive française.

C’est sur proposition de David de Rothschild, que les membres du Conseil d’Administration de cet organisme à vocation sociale, éducative et culturelle, ont désigné Pierre Besnainou, figure montante du judaïsme français, à la tête de cette vénérable institution, née dans les années 1950.

Dans la foulée, Besnainou assurera la co-présidence, avec son prédécesseur, de l’Appel Unifié des Juifs de France, dont la mission est la collecte de fonds pour le financement des diverses actions menées par le FSJU.

Ariel Goldman, membre à la Direction du CRIF, devient Président Exécutif en l’absence de Pierre Besnainou.

Cet ancien industriel issu de la nouvelle économie , créateur, il y une dizaine d’années, d’un des tous premiers fournisseurs d’accès à Internet (LibertySurf), secteur dans lequel il fera sa fortune, ajoute de nouvelles cordes à son arc, après celle de Président du Congrès Juif Européen.

Autant de hautes responsabilités de nature différente, sur des secteurs sensibles de la vie communautaire, qui pourraient paraître, aux yeux de certains observateurs de la vie juive en France, incompatibles, susceptibles de brouiller son image.

« C’est vrai que cela a été, admet-il, une de mes premières interrogations avant d’accepter cette très importante mission. La fonction politique du Congrès Juif Européen et la fonction apolitique du Fonds Social Juif Unifié sont-il compatibles ? J’essaierai de changer de casquette en fonction des sujets à traiter», a-t-il expliqué mardi lors d’une rencontre avec quelques journalistes.

Ouverture envers les jeunes

C’est sur le terrain des priorités que Pierre Besnainou souhaite se placer. Une esquisse qui trace en filigrane les principaux axes de ses actions à venir: la répartition claire des tâches entre le Conseil représentatif des Juifs de France (CRIF), le Consistoire et le Fonds Social, une ouverture envers les jeunes, plus d’effort sur le plan social et renforcer les liens entre la communauté et Israël.

« Nous avons, reconnaissons-le, des problèmes criants dans notre jeunesse. C’est une jeunesse perdue, qui ne se reconnaît pas dans les institutions de la communauté. Elle est en rupture avec ces racines françaises. C’est vers elle que doit tendre, naturellemnt, toute notre attention», a-t-il expliqué.

Sur le social, le nouveau Président du FSJU souhaite une plus grande solidarité de la communauté juive et une plus grande équité entre « ceux qui donnent et ceux qui ont besoin de recevoir».

La collecte de l’Appel Juif Unifié de France a, en 2005, enregistré une baisse significative de 1,7 %.

Pour enrayer cette diminution des dons, Pierre Besnainou compte, entre autres, centraliser les appels aux dons lancé de manière anarchique dans la communauté.

Pas d’immigration massive

Le nouveau Patron du Fonds Social Juifs Unifié a été plus disert sur les relations entre la communauté juive et Israël. On connaît l’attachement que Pierre Besnainou porte à l’Alyah.

Son associatio AMI, qui complète l’aide de l’Agence Juive pour les prétendants au départ, en atteste. Il reste toutefois réaliste et sur sa réserve à ce sujet en France : «Je ne crois pas, avoue-t-il, à une aliyah, ou immigration en Israel, massive de la communauté juive de France. Je pense que la source de l’alyyah se tarit. Il n’existe plus de réservoir».

C’est sur les liens renforcés entre Israël et la communauté juive que seront concentrés tous les efforts de la nouvelle direction.

En résumé sur cette question essentielle, Pierre Besnainou s’appuie sur une pensée de Théodor Hetzl, fondateur du Sionisme : « le retour du sionisme sera précédé du retour au judaïsme».

Les institutions juives de France, notent les observateurs, subissent depuis quelques mois une réelle mutation à travers le rajeunissement de ses cadres, qui entraînent, par voie de conséquence, une modernisation progressive de ses structures, alors même que la communauté juive est en plein désarroi et perte de confiance.

Un sondage paru lundi dernier dans le quotidien Le Figaro tend d’ailleurs à montrer que ses inquiétudes en matière de sécurité se traduisent politiquement par un revirement à droite.



www.ejpresse.org







mercredi, juin 21, 2006

BILLET
DOUX
d'Alain SUIED


BAD AROLSEN , ALLEMAGNE

60 ans après,les Archives s'ouvrent...


Des kilomètres de casiers...des traces,des souvenirs,des
objets:la poussière de l'Horreur - voilà ce que représentent
les ARCHIVES de BAD AROLSEN en Allemagne.Parfois , certains
Chercheurs y eurent accès - comme Serge Klarsfeld - et la
MEMOIRE se refermait.60 ans après le "Crime",les documents
seront bientôt accessibles!
1945 : L'ITS (International Tracing Service) est créé à
FRANCFORT par les Alliés.LISTES DE VICTIMES (PAR EXEMPLE DES
TERRIFIANTES "EXPERIENCES MEDICALES" ,archives du scandale
"bancaire" Suisse,noms de personnes disparues,dans chaque pays
d'Europe,exécutions,spoliations:Bad Arolsen accueille les
souvenirs du malheur et les traces de certaines
"responsabilités"...
2006:on "ouvre" enfin...les "rayons de la mort"!
Mais combien d'années faudra-t-il pour "analyser" le fonds
réuni,pour re-tracer les vies perdues,les culpabilités?
Et pourquoi ce retard?

La "Liste de Schindler" est à Bad Arolsen.
Mais la vilénie absolue de "Monsieur Tout le Monde" pourrait
bien s'y montrer aussi.L'Archaïsme est-il vraiment mort?
Son "cadavre" dérange bien des générations!
Les "leçons d'Hier" sont nécessaires pour comprendre le
"Chaos" d'aujourd'hui!


ALAIN SUIED
AILLEURS

THEATRE
inédit


STEVEN BERKOFF
Une nouvelle création à Londres

Steven Berkoff
SIT AND SHIVER

New End Theater

LONDRES


Le théâtre de Berkoff "électrise" la
Scène Anglaise depuis de longues années - comme Carmelo Bene
"agita" le théâtre Italien de ses subtiles provocations...
Un "effet de vérité" surgit souvent
de telles entreprises artistiques : au-delà de la scène et du
"moment" théâtral,le spectateur peut se sentir "bousculé" et
se voit invité à chercher en lui-même des échos personnels de
la "représentation".
Certains diront que c'est le "but" du théâtre depuis
toujours...mais les dernières décennies ont préféré le "second
degré" et refusé d'entendre le "génie" d'un Artaud en faisant
mine d'imiter son "théâtre de la Cruauté"...
Cette fois,l'auteur évoque....
L'ANGOISSE JUIVE,rien de moins!
Lionel et Debby,un couple de cinquantenaires DES MILIEUX
POPULAIRES a réuni amis et famille pour pleurer la perte du
père de Debby.Convulsions,cris,mains suppliantes...Le
deuil,ici,n'est pas évoqué mais montré...
Sue Kelvin incarne Debby de façon marquante.Sur une scène
parisienne,qui pourrait l'égaler?
Linal Haft joue Lionel - son rôle se révèle peu à peu:il
pleure moins son beau-père que le temps de sa propre
jeunesse,de ses succès de tailleur professionnel...
Le "matriarcat" est au centre de la pièce - et l'on songe à
d'autres "confrontations" célèbres du théâtre mondial...
Le "père" est mort...Un symbole de notre temps?Ou le
questionnement tragique de Steven Berkoff de l'identité Juive?


ALAIN SUIED



mardi, juin 20, 2006

PASSERELLE

Source : newsisraelannonces.com
en ligne le 20 juin


La papauté en Israël.Le ministre du tourisme Yitshak Hertzog doit rencontrer l'ambassadeur du Vatican en Israël, Antonio Franco, afin d'organiser le 16ème Congrès international des Papes en 2007. Le Ministre du Tourisme projette d'organiser le Congrès international des Papes en Terre Sainte. «Il y a une signification historique à la tenue de ce congrès en Israël. De plus, d'un point de vue touristique, un tel événement amènerait le tourisme «de pèlerinage» à des sommets encore jamais atteints», a-t-il affirmé. Notons qu'en l'an 2000, plus de 60 000 touristes chrétiens s'étaient rendus en Israël lors de la visite de Jean-Paul II, permettant une rentrée de 60 millions de dollars dans les caisses de l'Etat.


DIASPORABLOGJ.
PARTENAIRE du...


TOUR DE FRANCE
EN BUS
DE L'AMITIE
JUDEO-MUSULMANE DE FRANCE




Jeudi 22 Juin à Bordeaux
FETEZ LA MUSIQUE

Mettez vos soucis aux vestiaires, les mauvaises nouvelles dans le caniveau. La musique vous tend ses sons et ses notes. Mercredi 21 juin, la musique est reine d'un jour, reine pour vous, reine de l'été naissant.
Diasporablogj. vous propose parmi les milliers de rendez-vous qui parcourront votre balade dans la capitale, deux concerts exceptionels.


Après le Salon Du Gospel (dont de nombreuses photos et documents sont mis en ligne et accessibles sur le site www.salondugospel.com), l'Association TDG/GMA organise la deuxième édition du Festival GOSPEL SUR SCENE, au Club Med World de Bercy Village le 21 juin 2006, à l'occasion de la Fête de la Musique..
Plusieurs groupes et artistes solistes se succèderont sur cette scène prestigieuse, avec, par ordre alphabétique :

Great Gospel Family - Gwen D - Keny Bran - Minha - Olivier Cheuwa Oracles - TF Gospel Singers - Total Praise - We Are One et .....Rendez-vous donc le 21 juin 2006, à partir de 20h00 au Club Med World Bercy De Village, 36 Cour St Emilion, 75012 ParisMétro Cour St Emilion Ligne 14..Communion, émotion, et talents seront au programme, alors venez nombreux ! Et profitez-en : c'est GRATUIT!..Infos presse..

-Pour consulter le dossier de presse.
http://www.gospelsurscene.com/
pdf/dossier_presse.pdf..
-Pour consulter le communiqué de presse .
http://www.gospelsurscene.com/
pdf/communique_presse.pdf..
-Pour voir le tract de l'événement.
http://www.gospelsurscene.com
/events/flyer.htm.

_____________________________________

Avant d'entendre les merveilleuses voix du Godspel au Club Méd, venez swinguer sur les airs de la musique Klezmer, mélange de musiques traditionnelles yiddish, tzigane et de musique afro-américaine.

Venez découvrir à partir de 19h devant la Mairie du 12è arondissement à Paris, 130, avenue Daumesnil, Klezmer Mood qui rassemble, sous la houlette de Paul Schekler, des musiciens venant d'horizons et de cultures divers. Une partie de Klezmer Mood s'est constituée quelques années auparavant autour d'un groupe qui fit les beaux jours des "Folies Bergères" et qui a été vu à travers toutes les télés des Pays de l'Est "Les Tziganes du Danube". Paul Schekler tente à travers cette recomposition de retrouver les sensations fortes d'antan tout en renouvelant l'interprétation et son programme.
Klezmer Mood, du Klezmer de tradition d'hier à aujourd'hui, de la Pologne des shtetl à l'Amérique Noire de Cotton Club. Une synthèse musicale bien orchestré.