"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

mardi, juin 11, 2013

LESJUIFSFRANCAIS
SOUSHAUTETENSION
DEVANTUNEEXPOSITION
D'UNEPHOTOGRAPHEPALESTINIENNE
AUMUSEEDUJEUDEPAUMEAPARIS
QUIARECULAVISITEDE
L'AMBASSADEURD'ISRAËLENFRANCE
Source : lemonde.fr en ligne le mardi 11 juin 2013




Protestations contre une exposition
de la Palestinienne Ahlam Shibli
au Jeu de paume





Par
Claire Guillot



L'exposition de la photographe palestinienne Ahlam Shibli au Jeu de paume, "Foyer fantôme", ouverte le 28 mai, provoque depuis le 5 juin des réactions vives d'associations juives. L'institution signale avoir reçu plusieurs centaines de lettres, d'e-mails et d'appels téléphoniques réclamant la fermeture de l'exposition. Le Conseil représentatif des organisations juives de France (CRIF) a accusé cette exposition de faire "l'apologie du terrorisme". Il a également envoyé une lettre à la ministre de la culture, Aurélie Filippetti. D'autres associations plus radicales font circuler une pétition et appellent à une manifestation devant le Jeu de paume le 16 juin.

L'exposition présente plusieurs séries prises dans différents pays sur le thème du "chez soi". L'une intitulée "Death" montre des habitants des territoires occupés palestiniens, qui vivent au quotidien avec les photographies des membres de leur famille morts ayant commis un attentat-suicide.

Au Jeu de paume, où la sécurité a été renforcée, on signale que l'exposition a été visitée par la ministre de la culture et par une délégation de l'ambassade d'Israël sans susciter de réaction négative. Le centre d'art a également publié un communiqué dans lequel il précise que la série Death "fait partie d'un ensemble de séries questionnant les contradictions inhérentes à la notion de foyer". L'exposition, qui a déjà été organisée à Barcelone, doit ensuite être présentée à Porto.



Aucun commentaire: