"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

jeudi, mai 30, 2013

UNEORGANISATION
AFRICAINEAPPELLE
FRANCOISHOLLANDE
APLUSDEVIGILANCE
FACEAL'INTEGRATION
D'IMMIGRESENFRANCE 




LETTRE OUVERTE DE LA NOGAF
AUPRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
FRANÇOIS HOLLANDE


Paris, le 18 février 2013

Monsieur le Président de la République,



La Nouvelle Génération Africaine pour la France (NOGAF)* dont je suis le président

fondateur a pour objet de :
-Soutenir ensemble pour l’intérêt de tous, les actions menées par le gouvernement de la République en faveur de l’intégration, de la lutte contre l’immigration clandestine et ses filières, et combattre l’antisémitisme.

Tout pays au monde a ses us et coutumes qui doivent être acceptés par tout étranger qui veut s’y installer.

La NOGAF est indignée de voir certaines femmes musulmanes qui ne respectent pas la loi votée par le gouvernement précédent, interdisant le port du voile intégral dans l'espace public.

Le 27 décembre 2011 à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), une femme intégralement voilée qui tenait le volant était verbalisée à payer 35 euros.

Ces femmes qui mettent en danger la vie d’autrui en prenant le volant tout en étant intégralement voilées, doivent être arrêtées et jugées en comparution immédiate et leur voiture saisie. Les amendes contre ces femmes doivent aller de 30000 à 50000 euros et les récidivistes condamnées et écrouées.

La NOGAF demande au gouvernement de durcir sans délai la loi interdisant la burka dans l'espace public.

Tout étranger vivant en France a le droit de vivre dans sa communauté et d’observer librement la pratique de sa religion, à condition que cette communauté ne crée pas des lois contraires à celles de la République et qu’elle adopte les principes fondamentaux et en accepte les règles.

Les expulsions des Roms lancées par le gouvernement précédent à l’été 2010 sont une bonne chose.

Lutter contre l’immigration clandestine et ses filières, ainsi que l’antisémitisme sont également une bonne chose.

La France est un pays ouvert, mais elle n’a pas vocation à accueillir des étrangers pour en faire des chômeurs.

La sécurité des juifs dans notre pays doit être une cause nationale. Parmi les juifs de France, certains expriment des craintes après les meurtres de Toulouse. Le journal « Le Monde n°21024, daté du 24 août 2012 », a fait des révélations sur les étranges connexions de Mohamed Merrah. La mort de celui-ci le mercredi 22 mars 2012, a mis un terme à une insupportable angoisse.

La NOGAF pense toujours profondément aux Franco-israéliens froidement assassinés par Mohamed Merrah, à Toulouse (Haute-Garonne), le lundi 19 mars 2012 devant le collège-lycée juif Ozar Hatorah où parents et enfants attendent une navette ; il tue un professeur à bout portant avec ses deux enfants de 3 et 6 ans, ainsi qu’une fillette entre 8 et 10 ans et blesse grièvement un adolescent.
La NOGAF a une pensée particulière pour la douleur et le deuil des familles des victimes.

Je tiens à indiquer, à titre personnel, qu’étant originaire de l’Afrique noire, je serai toujours aux côtés du peuple juif quoi qu’il arrive, car ce peuple a beaucoup souffert par le passé comme le peuple noir pendant l’esclavagisme. La communauté juive de France, a le droit de vivre en paix comme toute communauté au monde. « Ceux qui souhaitent voir disparaître l’Etat d’Israël au profit de l’Etat Palestinien, doivent être combattus avec la plus grande fermeté et sans complaisance, car il y a place pour 2 Etats ».



Monsieur le Président de la République, la NOGAF a salué le 24 juillet 2012 votre discours, lors de la cérémonie en mémoire du 70ème anniversaire de la rafle du Vél’d’Hiv. A ce titre, vous aviez reconnu à votre tour la responsabilité de la France dans la rafle et l’extermination de milliers de juifs, rompant ainsi
avec la doctrine de votre prédécesseur socialiste à la plus grande satisfaction de
la communauté juive.

A la tribune, vous aviez prononcé un discours en mémoire de ce tragique événement de l’histoire de France. En prononçant les mots tant espérés par votre auditoire : « La vérité, c’est que ce crime fut commis en France, par la France », en vous plaçant résolument dans le sillage de l’Ex président Jacques Chirac. Celuici avait été le premier à reconnaitre, en 1995, la responsabilité de la France dans l’histoire de la France moderne en prononçant les mots suivants : « La France, patrie des Lumières et des droits de l’Homme, terre d’accueil et d’asile, la France, ce jourlà, accomplissait l’irréparable. Manquant à sa parole, elle livrait ses protégés à leurs bourreaux ».

La NOGAF, en faisant référence à un récent sondage commandé par l’Union des étudiants juifs de France, pense que « nous ne pouvons pas nousrésigner à ce que deux jeunes Français sur trois ne sachent pas ce que fut la rafle du Vél’d’Hiv ».

La NOGAF tient à rendre hommage à tous ceux qui s’élevèrent contre la barbarie, à ces héros anonymes qui, ici, cachèrent un voisin ; qui, là, en aidèrent un autre ; qui risquèrent leurs vies pour que soient épargnées celles des innocents.

En effet, Monsieur le Président de la République, la NOGAF vous suggère qu’il soit observé le 19 mars prochain, une minute de silence, dans toutes les écoles, collèges et lycées de France à la mémoire des francoisraéliens assassinés froidement à Toulouse le 19 mars 2012.

Monsieur le Président de la République, la NOGAF, vous apporte sans réserve son soutien pour l’efficacité avec laquelle le gouvernement met en oeuvre votre action de la lutte contre l’antisémitisme, et salue au passage le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, qui est un farouche partisan de la lutte contre l’antisémitisme.


Monsieur le Président de la République, votre élection à la présidence de la République française, a fait renaître de l’espoir aux africains de voir disparaître pour toujours cette fameuse Francafrique gangrenée par la corruption.

Les africains ont apprécié que vous répondiez favorablement à la demande d’aide militaire formulée par le président malien par intérim, Dioncounda Traoré afin que ce pays puisse retrouver son intégralité territoriale.

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma très haute considération.




Evariste NGALLA-OBELLA
Président de la NOGAFF






Monsieur François HOLLANDE
Président de la République
55, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris

        *NOGAF Association régie par la loi de 1901, 26, rue des rigoles
75020 PARIS

06 . 19 . 97 . 99 . 95
Courriel : ass.nogaf@yahoo.fr



Aucun commentaire: