"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

lundi, mai 27, 2013

RESULTATSDEFINITIFS
ETPREMIERESANALYSES
DESELECTIONSPARTIELLES
DESFRANCAISDEL'ETRANGER
8èCIRCONSPECTION
1erTOUR
Source : israelvalley.com en ligne le lundi 27 mai 2013


Législatives 8ème. Valérie Hoffenberg fera face à Meir Habib au 2ème tour. Share on twitterShare on facebookShare on linkedinShare on email Youval Barzilaï

France-israël



RESULTAT FINAL.
 Le représentant de l’UMP en Israël Gérard Pomper doit être heureux. Pour le deuxième tour Valérie Hoffenberg (UMP) sera bien positionnée pour gagner face à Meyer Habib. Le QG électoral de l’UMP va se réunir mardi pour se préparer au combat final. Le chef d’orchestre de la stratégie de la candidate Hoffenberg est le Dr David Harari.

Meyer Habib a peu de chances de devenir Député. On voit mal les socialistes de la huitième circonscription reporter les voix sur le candidat du Premier Ministre israélien..

Les résultats parus dans la nuit et les reports de voix de toute la circonscription ne lui permettent pas une victoire assurée au deuxième tour. En Israël 30 voix séparent Meyer Habib de Valérie Hoffenberg! Il est clair cependant qu’une bataille va être menée jusqu’au bout. De Neuilly, Philippe Karsenty, qui reste influent en Israël, va tout faire pour pousser Hoffenberg à la faute.

Jonathan Simon Sellem termine en troisième position en Israël et à la cinquième place sur toute la circonscription. Ses voix vont se reporter sur Meyer Habib en Israël.



ISRAELVALLEY PLUS

Dans JSS News : "Sur la circonscription, c’est la candidate UMP Valérie Hoffenberg qui est en tête avec 2.479 voix. Elle est suivie de près par le candidat UDI Meyer Habib (1.744 voix). La socialiste Marie-Rose Koro, avec 1.659 voix, ne passera pas au second tour.

Concernant les autres candidats, Alexandre Bezardin (UMP Italie) a fait 884 voix, Michéle Parravicini (Front de Gauche) 807 voix, Jonathan-Simon Sellem (PLD) 755 voix, Athnase Contargyris (EELV) 666 voix, Nathalie Mimoun (Ind) 599 voix, Shapira David (Ind) 479 voix, Fratty Albert (Ind) 383 voix.

Plus bas, on retrouve Huguette Lévu (FN, 203), Laurent Sissman (141), Sylvain Semhoun (127), Alix Guillard (111), Cyril Castro (94), Valérie Mira (89), Ghislain Allon (48), Frédéric Chaouat (34) Julien Lemaître (41), Guy Fitoussy (15).

Le taux de participation était de 10.37%, soit 11.586 votes. En ce qui concerne le vote en Israël, c’est Meyer Habib qui a terminé à la première place, devant la candidate UMP et Jonathan-Simon Sellem (Parti Libéral Démocrate".



ISRAELVALLEY SPECIAL.
RESULTATS DIMANCHE SOIR.
Selon nos observateurs dans les lieux de dépouillement des votes, Valérie Hoffenberg (UMP), qui a fait une campagne dans plusieurs pays simultanément (Italie et Grèce), est certaine d’être au deuxième tour des élections de la 8ème circonscription. Son résultat sur le vote électronique est bon (une belle avance en Israël).

Meyer Habib a fait un bon score en Israël et se retrouve en première place. Une remontée liée a un soutien explicite du Premier Ministre israélien. Son travail de terrain a été de grande qualité surtout à Jérusalem. Jonathan Simon Sellem, malgré un travail certain, doit être assez déçu car il est classé en 4ème position en Israël (classement établi avant le décompte final d’Ashdod).

Il faut attendre les résultats de toute la circonscription pour savoir qui sera face à l’UMP au second tour. Selon nos estimations Meyer Habib (et non pas la représentante socialiste comme nous l’avions signalé dans notre première édition) devrait vraisemblablement faire face à Valérie Hoffenberg au second tour qui se tiendra le 9 juin 2013.



ISRAELVALLEY PLUS

“Les jeux ne sont pas encore faits” par Nathalie Blau dansl e JPost en Français.


Extraits d’un excellent article paru avant le résultat des élections.

JPost : "Au centre, le dernier entré dans la campagne ne passe pas inaperçu. Meyer Habib, le second du Crif, l’homme de la communauté, et surtout le candidat des soutiens. Car la liste est longue des personnalités de France et d’Israël qui ont prêté leurs noms pour ce centriste de l’UDI de Jean-Louis Borloo.

Bibi, d’abord, dont il est l’ami intime depuis 20 ans. Mais aussi les ministres Shalom, Saar, Livnat, Edelstein. Ou encore Naftali Benett et Eli Yshaï. Plus étonnant, la top-model Bar Rafaeli, dont on peut se demander l’implication dans une telle campagne.

En quelques semaines à peine, Meyer Habib a mouillé sa chemise, arpentant allègrement les promenades des villes israéliennes. Il revendique l’atout d’être intronisé par un grand parti, mais par le seul parti qui lui « laissera une totale liberté de parole ». Jean-Louis Borloo lui aurait assuré son soutien pour « la question de Jérusalem, capitale une et indivisible d’Israël ».

Soit. Merci Jean-Louis, mais de là à penser que ce sera suffisant pour faire changer la politique de la France… Peu importe, Meyer Habib « passe », lui. Et convainc. Il s’est déjà taillé une bonne part du lion dans certains quartiers de Jérusalem, où il joue sur la carte religieuse.

Et si Meyer Habib faisait son entrée à l’Assemblée ? Je n’y trouverais rien à redire. Personne ne peut mettre en doute son sionisme, son attachement à Israël, son engagement auprès de la communauté juive de France. L’homme a ses entrées partout, auprès des grands rabbanim, comme à l’Elysée.

Pour avoir siégé au Crif pendant des années, les rouages politiques, les arcanes du pouvoir, il connaît. Meyer Habib est aussi le descendant d’une famille pour qui j’ai une profonde estime. Alors, pourquoi pas lui ?


L’audace qui agace

Autre centriste fraîchement encarté : Jonathan-Simon Sellem. Le phénomène JSS. Quel internaute ne connaît pas ce trentenaire, jeune père de famille ? Adepte du web et des réseaux sociaux, il était sans doute l’un des mieux préparés médiatiquement pour se lancer dans la campagne. Car JSS a le sens du buzz, incontestablement. Le site qui porte son nom fait couler de l’encre, ou cliquer la souris. Il n’en est officiellement plus le rédacteur en chef, mais l’outil lui est tout acquis dans cette campagne où Sellem mise sur son – jeune – âge. Ses armes, selon lui : son audace et sa quête de la vérité.

C’est vrai, le candidat membre du Parti libéral démocrate (PLD) ne ménage pas ses efforts pour tenir tête à l’adversité, confronter les détracteurs d’Israël. Lui aussi se dévoue corps et âme à son pays d’adoption même s’il a finalement fait le choix de repartir tenter sa chance en France.

Oui mais voilà, à toujours dégainer plus vite que son ombre, à rarement laisser refroidir le fût de son canon, JSS fatigue.

Le candidat a la gâchette facile et tire à bout portant, sur tout ce qui le dérange. Les hommes ou les idées. Gare à celui qui se met en travers de sa route.

Un justicier malgré lui, en quelque sorte. Israël a besoin d’être défendu, certes. Mais avec justesse, modération et précision. Des qualités dont JSS ne peut pas se prévaloir tant sa faim de victoire lui fait commettre des faux pas. Sondages bidons, vues de vidéos et like achetés en si grand nombre que c’en est bien trop beau pour être vrai. Il en perd autant en crédibilité.

Car JSS n’a pas que des amis, loin de là. On l’aime ou on le déteste. Il enchante ou il irrite. Ses statuts Facebook sont en général très suivis, mais dans l’univers journalistique dont il se revendique, et une certaine part de l’opinion publique israélienne, Sellem ne jouit pas d’une réputation très professionnelle. « Parce qu’il dérange », estime-t-il. Et c’est reparti pour une nouvelle théorie du complot… S’il veut un jour nous représenter à l’Assemblée, il faudrait d’abord que Jonathan-Simon Sellem calme ses ardeurs et commence par accepter la critique. Pour l’heure, difficile de faire la part des choses entre l’engouement qu’il suscite sur la toile et la réalité du terrain. Sera-t-il plébiscité ou boudé par les électeurs ? Encore quelques jours de suspens.


La 8e circonscription : chiffres clés

Elle est établie suite au redécoupage des circonscriptions législatives françaises survenu en 2010 sous le mandat de Nicolas Sarkozy qui voulait « permettre aux Français vivant à l’étranger d’élire des députés, pour une représentation de ces Français dans nos institutions égale à celle des Français vivant en France », et sur l’initiative d’Alain Marleix, alors secrétaire d’Etat aux Collectivités territoriales.

Elle couvre les pays suivants : Italie (Saint-Marin comprise) : 46 987 (français inscrits au 31/12/2012) Saint Siège-Vatican : 0 Grèce : 10 916 Malte : 542 Turquie : 7 367 Chypre : 1 372 Israël (Jérusalem comprise) : 76 734 Soit un total de 122 070 français inscrits, sur les 1 611 054 répartis partout dans le monde".



Aucun commentaire: