"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

mercredi, mai 29, 2013

OBSEQUES EMOUVANTS
DE GEORGES MOUSTAKI


« NON, GEORGES,
TU N’ES PAS PARTI

TU ES TOUJOURS PARMI NOUS »



Il s’appelait Joseph, sa mère Sarah, son père Nissim. Il était né à Alexandrie, en Egypte, ses parents venant de la Grèce. Il venait de cette Méditerranée qu’il aimait tant et qu’il chantait avec bonheur, et qui l’a tant bercée. Il fut ce Juif errant, ce pâtre grec avec ses cheveux aux quatre vents . Ce voyageur des 5 continents qui ne le quittait plus. « ma carte de visite, disait-il, c’est ma carte du monde ». Il emprunta le prénom Georges, en hommage à son mentor, à celui qui l’encouragea, l’ami Georges.

Hier, l’émotion était fort présente, au Père-Lachaise à Paris, lors des obsèques de Georges Moustaki.

Difficile de dissimuler son émotion, tant le Métèque faisait parti de notre univers, de notre famille.

Des discours forts touchants s’enchainaient avec des chansons de Georges. Un millier de gens méconnus, son public, ses fans, s’étaient rassemblés autour de ses obsèques. Ils reprenaient en chœur, du fond du cœur, sur fond de mélodies. En face, sous un châpiteau, couvrant le caveau, plus de trois cents invités, tenaient, accompagnés de sa famille, à rendre un dernier hommage à ce chantre exceptionnel de la chanson française. On reconnaissait quand ils venaient se fondre dans la foule, Enrico Macias, Jaques Higelin, Guy Bedos, le réalisateur Costa-Gavras,…

C’est le Grand Rabbin Kaufmann qui conclut cette cérémonie par des prières d’une forte intensité, de grande noblesse pour ces circonstances, tirées du Talmud.

« NON GEORGES, TU NE NOUS AS PAS QUITTE ! TU ES TOUJOURS PARMI NOUS »



Bernard Koch

Aucun commentaire: