"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

mercredi, mai 15, 2013

ILESTJUIF
ANTISEMITE
ILEST
LENOUVEAU"CHAVEZ"
Source : israel-infos.com en ligne le mercredi 15 mai 2013



Venezuela :
un président antisémite
d'origine juive,
ça change tout....




par
Gerard Fredj



Nicolas Maduro, élu Président du Venezuela en avril dernier au terme d'une élection encore contestée, a élevé, avec son prédécesseur Hugo Chavez, l'antisémitisme au rang d'une arme dans sa panoplie politique

On apprenait ainsi, en début d'année, que le SEBIN, les services de renseignements vénézuéliens, espionnaient sur instruction du gouvernement, les déplacements, faits et gestes des principales personnalités de la communauté juive. Sans compter des relations étroites avec l'Iran.

Nicolas Maduro a affirmé dans une conférence de presse, la semaine dernière, que ses ancêtres étaient des juifs sépharades

"Mes grands-parents étaient juifs originaires d'Afrique du nord, et se sont convertis au catholicisme au Venezuela…. Comme la mère d'Ernesto Villegas, le ministre de l'information" a affirmé Maduro devant des journalistes.

"Je suis très attristé par les déclarations de Claudio Epelman, le directeur du Congrès juif latino américain que j'ai reçu à plusieurs reprises, nous rendant responsables, Hugo Chavez et moi, de l'antisémitisme dans le pays", a poursuivi l'ancien chauffeur d'autobus; "il peut m'accuser, mais il ne doit pas toucher Chavez".

Durant la réunion du Congrès Juif mondial à Budapest la semaine dernière, Claudio Epelman, avait déclaré que "la présence de l'Iran et ses liens forts avec certains pays d'Amérique latine renforçaient l'antisémitisme".

Mais Maduro dit avoir "un problème avec l'état d'Israël, pas avec les juifs" : "nous rejetons l'attaque d'Israël sur la Syrie, ses attaques sur Gaza et le peuple palestinien", ajoutant que le Venezuela continuerait à soutenir toutes les luttes contre "la politique répressive d'Israël" lais qu'il n'avait aucune critique à formuler contre le "peuple juif, si noble".

"Si il y a un peuple qui a une grande histoire socialiste, c'est bien le peuple juif, nous respectons cette Histoire".

Maduro estime que les persécuteurs des juifs, notamment durant la seconde guerre mondiale "étaient des fascistes comme Hitler ou Mussolini" alors que…"Karl Marx était juif".

Maduro a peut être des grands-parents juifs..ou pas, tant ce régime est passé maître dans l'art de la manipulation. En tout état de cause, ce n'est pas un vaccin.

Nicolas Maduro a épousé la politique menée par Hugo Chavez, qui, pour la communauté juive, s'est traduite par des menaces verbales, des agressions physiques, des mises sous surveillance.

Maduro, loin des scores électoraux pharaoniques d'Hugo Chavez a été élu à la présidence de la république d'une courte tête, avec 50,6% des suffrages face à l'opposant historique du Chavisme, Enrique Capriles, petit fils de survivants de la Shoah.

Les persécutions antisémites nées de l'accession de Chavez au pouvoir – qui se sont accentuées après la fermeture de l'ambassade d'Israël durant l'opération Plomb Durci" ont fait fuir l'essentiel des juifs du pays – la communauté s'est réduite d'environ 30 000 membres à moins de 10 000 âmes en à peine 15 ans. Mille cinq cent d'entre eux se sont installés en Israël.

Aucun commentaire: