"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

lundi, mars 18, 2013

LAMONTEE
DELAVIOLENCE
PASQU'ENFRANCE
Source : la newsletter du Petit Journal diffusée
le lundi 18 mars 2013



TEL-AVIV 


Une augmentation
de la violence




Mercredi matin, un cambrioleur de 22 ans d’origine soudanaise est entré par effraction dans une maison au sud de Tel-Aviv, a poignardé une femme, violenté sexuellement une jeune enfant de 8 ans avant d’être maîtrisé par le père de famille.

Tôt dans la matinée de mercredi, le père de famille a été réveillé par des cris et s’est rué vers l’agresseur de sa femme et de sa fille afin de le maîtriser. L’agresseur a été hospitalisé quelques heures puis relâché, ne souffrant pas de blessures sérieuses. La mère et l’enfant sont, quant à elles, toujours sous observation à l’hôpital mais leurs vies ne sont pas en danger.

L’homme a ensuite été placé en détention provisoire et des poursuites pour viol, violence à main armée et cambriolage vont être lancées contre lui.

Cet incident a révélé un grand malaise chez les habitants du sud de la ville. Le quartier de Yad Eliyahu est un des nombreux quartiers du sud de Tel-Aviv qui a été le témoin d’une grande vague d’immigration africaine durant ces dernières années. Dans la soirée, les habitants ont manifesté dans le quartier de Hatikva afin de dénoncer cette augmentation de la violence. Les manifestants se plaignent que leur détresse ne soit pas totalement prise en compte par les autorités.

Ron Huldai, le maire de la ville a qualifié cet incident de "choquant". "Les habitants du sud de Tel-Aviv souffrent et leur détresse est compréhensible" a-t-il affirmé face à une telle augmentation de la violence. "Nous devons réintroduire le sentiment de sécurité dans la vie des résidents du sud de Tel-Aviv."

Fin février, la police du district de Tel-Aviv a publié des chiffres montrant une nette augmentation des crimes commis par les populations immigrantes africaines, notamment parmi la population soudanaise et érythréenne.

La député Ayelet Shaked, du parti Bayit Yehudi de Naftali Bennett, dirigeant d’un groupe parlementaire "anti-immigration", a alors demandé à ce qu’une solution rapide soit trouvée afin d’éviter ce genre d’évènement. Ce groupe parlementaire a un objectif clair ; celui d’envoyer en prison ou de faire sortir les immigrés africains d’Israël.

Le sud de Tel-Aviv est considéré comme étant un quartier sensible. Les revenus des résidents y sont plus faibles et ce sont environ 60.000 immigrés africains, pour la plupart, soudanais et érythréen, qui vivent dans ces quartiers.



Aucun commentaire: