"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

dimanche, août 26, 2012

EURO-PALESTINE
LASEULEOBCESSION
ISRAËL, PASLESMASSACRES
ENSYRIE
Source : jssnews.com en ligne le 22 août 2012




« Bienvenue en Palestine »:
des vérités cachées qu’il ne faut
surtout pas publier !


Vendredi 24 août 2012, l’organisation Europalestine organise un voyage intitulé « Bienvenue en Palestine. »

Les organisateurs, qui ont déjà tenté le coup les années précédentes, prévoient cette année de passer par Amman en Jordanie, avant de traverser la frontière terrestre avec Israël et d’entrer dans les territoires sous contrôle de l’Autorité Palestinienne.

Si l’on sait déjà que les autorités jordaniennes sont contre l’arrivée de ces activistes pro-palestiniens – alors même qu’une flottille aérienne à destination des réfugiés syriens serait largement la bienvenue à Amman -, Israël devrait, une fois encore, refouler un grand nombre de partisans anti-israéliens à la frontière.


Militants de Forsane Alizza
Pour rappel, l’historique de cette mission est lourd en termes de casier judiciaire. En 2010, ils étaient 150 à participer à cette « mission », dont 70 français. Les activistes organiseront 8 confrontations avec les militaires israéliens, vandaliseront un point frontière entre les territoires et Israël, 11 personnes découvriront les geôles israéliennes pour violence aggravée. Les autres rencontreront des députés du Hamas, mouvement terroriste, reconnu comme tel tant par Israël que par l’Union Européenne.

En 2011, ils étaient 300 à vouloir s’envoler pour l’aéroport de Tel-Aviv. Mais grâce à des listes pré-établies, la plupart des passagers ne pourront pas décoller de Charles de Gaule (en accord avec les législations internationales). Lors de cette mission, on note la participation du groupe Forzane Alizza… Un groupuscule islamiste interdit en France depuis le carnage de Toulouse (Affaire Merah).

En 2012, rebelote avec cette fois un passage par la Turquie où les militants espèrent les bonnes grâces des autorités locales. Mais malgré la crise diplomatique ouverte entre Jérusalem et Ankara, le gouvernement Erdogan empêchera un maximum d’activistes de se rendre en Israël: les liens entre cette mission et les organisations terroristes palestiniennes ne ravissent pas Ankara.

Alors, quid de la mission de vendredi ?

Avant toute chose, il est a noter une information essentielle: s’il y a des gens biens dans cette mission, qui pensent vraiment apporter une aide humanitaire aux Palestiniens, c’est un fait que ces gens sont manipulés malgré eux par des extrémistes de tous poils. Des anciens membres de Forzane Alizza par exemple, des combattants jihadistes encore discrets.

Remarquons également que, malgré le titre de « mission humanitaire », « Bienvenue en Palestine » ne donnera strictement aucune aide aux Palestiniens (ils viennent les mains vides – sauf peut-être avec un peu d’argent sale).

On ne peut d’ailleurs que déplorer, comme le relève la Jordanie, le fait que « Bienvenue en Palestine » va dépenser des centaines de milliers d’euros pour une mission qui n’arrivera pas à ses fins, alors que cet argent serait bien plus utile aux réfugiés syriens qui eux, crèvent non seulement de faim, mais crèvent tout court également !

Mais les anti-Israéliens ne veulent rien savoir ! Cette année, ils disent :

« Puisque des représentants israéliens ont déclaré publiquement en avril dernier (voir la vidéo sur ce site) qu’ils nous avaient bloqués parce que nous voulions passer par l’aéroport de Tel Aviv pour nous rendre en Cisjordanie, alors que le passage approprié aurait été, selon eux, de transiter par la Jordanie et le Pont Allenby, nous avons donc décidé de les prendre au mot »

Il va de soi que cela est faux : aucun représentant israélien n’a déclaré qu’ils pouvaient passer par la Jordanie. Cet argument exploite la déclaration d’un chercheur israélien, Gregg Roman qui travaille pour le centre de recherche GLORIA (Global Research Center in International Affairs), lors d’une interview donnée à la chaine Al Jazeera. Il n’est en aucun cas membre du gouvernement – ni ne l’a été !


« Bienvenue en Palestine » rencontre des députés du Hamas
Ils parlent aussi du fait qu’ils sont « des militants des droits de l’homme… »


De nombreux militants d’Europalestine sont pourtant connus pour leurs propos antisémites, certains même pour leur proximité avec les milieux négationnistes français (Dieudonné, Skandrani). Lors de la mission en décembre 2010, ils ont rencontré des députés du Hamas.

Le coordinateur palestinien de la mission, Jacques Néno, a lui-même tenu des propos que l’on peut qualifier d’antisémites, lors d’une conférence qu’il a donnée à Paris en juin 2012 (en parlant du pouvoir des Juifs israéliens, il a dit : « malgré le fait que vous contrôliez toutes les chaînes d’informations, vous ne passerez pas » – les Protocoles des Sages de Sion sont certainement son livre de chevet).

Dernière chose, et non des moindres: les activistes anti-israéliens affirment régulièrement que:

« Toute personne soupçonnée par Israël d’amitié ou de sympathie pour les Palestiniens peuvent subir la détention ou l’expulsion et parfois même (…) la dégradation des libertés individuelles et surtout de la liberté de mouvement »

Bien entendu, cela est également faux: les organisations pro-palestiniennes organisent chaque année de nombreux voyages de sensibilisation dans les territoires sous contrôle de l’Autorité Palestinienne. Dès lors qu’ils ne menacent pas de troubler l’ordre public, les militants pro-palestiniens, comme tout autre touriste, peuvent jouir d’une liberté de mouvement plus importants que ceux dont jouissent les Juifs israéliens eux-mêmes, puisqu’il leur est interdit de se rendre en zone A.

Au final, à quel résultat pouvons nous nous attendre ?

• Si Israël laisse passer les militants internationaux :
Ils chercheront l’affrontement avec l’armée israélienne afin d’organiser une campagne médiatique sur le thème de l’oppression des Palestiniens et de la violence de l’armée.

• Si Israël ne les laisse pas passer les militants internationaux :
Ils chercheront l’affrontement avec les autorités douanières israéliennes de manière à organiser une campagne médiatique autour de l’idée qu’il existe également un blocus sur les territoires palestiniens de Cisjordanie puisqu’on empêche les Occidentaux de s’y rendre.

• Si les militants se voient refuser l’embarquement à Paris :
Ils iront manifester devant les militaires français qui protègent le comptoir d’embarquement de la compagnie israélienne El Al : ce sera déjà une première « victoire par l’image ».

Plus j’y pense, plus je tire la conclusion que ces militants là ne comprennent vraiment rien aux réalités du Proche-Orient.

Il serait tellement plus facile de vraiment aider des Syriens qui souffrent alors que l’économie palestinienne est au beau fixe !

Il serait tellement plus simple de venir en aide aux chrétiens d’Egypte qui fuient en grand nombre le pays en raison de la menace islamiste.

Il serait tellement plus utile d’aller soutenir la démocratie tant espérée par les habitants des nombreuses dictatures des Proche Orient et Moyen-Orient, d’Asie, d’Afrique et d’Amérique du Sud.

Mais aider, est-ce seulement le but réel d’Europalestine ou l’objectif est-il plutôt de provoquer, se battre, « faire de l’image », et ramasser de l’argent auprès des dictatures et mouvements terroristes islamistes ?



Jonathan-Simon Sellem
Directeur de JSSNews

Aucun commentaire: