"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

mardi, décembre 13, 2011

L'ADMIRABLE
ARROGANCE

DESENTREPRENEURS
ISRAELIENS

Source : israelvalley.com en ligne
le 13 décembre 2011



LA CHUTZPAH LEGENDAIRE
DES ISRAELIENS ,
MELANGE D'AUDACE EHONTEE,
D'EFFRONTERIE ET D'ARROGANCE
EST UNE CARACTERISTIQUE
IMPORTANTE DES ENTREPRENEURS
DE L'ETAT HEBREU.


Par
Daniel Assayah
(Paris)



Comment expliquer que dans un contexte géopolitique aussi instable, les investisseurs étrangers s’obstinent encore à faire confiance à l’économie israélienne ? Un élément de réponse, souvent cité par le Président Shimon Peres, est lié aux Israéliens eux-mêmes.

Les étrangers n’investissent pas en Israël pour ses ressources naturelles pratiquement inexistantes, mais plutôt pour ses ressources humaines bien plus riches. L’histoire du pays est ainsi marquée par des vagues d’immigration provenant du monde entier qui ont construit la Nation israélienne, chacune apportant sa diversité et sa richesse culturelle. L’immigration russe occupe une place particulière au sein de ce paysage hétéroclite. Ses membres, bien souvent très qualifiés, ont répondu à la demande pressante en ingénieurs faisant suite au développement de l’industrie de la High-Tech dans les années 1990.

Les mentalités au sein de la société israélienne sont également particulières. La Chutzpah légendaire des Israéliens, mélange d’audace éhontée, d’effronterie et d’arrogance en est une caractéristique importante. La notion de hiérarchie est également très modérée. Par ailleurs, les Israéliens réagissent au sentiment d’isolation dans ce territoire national minuscule en inversant les tendances et en adoptant une mentalité de globe-trotters, tant dans le cadre de leur vie privée que dans leur vie professionnelle.

La culture de la transparence est omniprésente, peu importe la mise en péril des intérêts d’un Président ou d’un Premier Ministre. Les Israéliens font également preuve d’une résilience à toute épreuve, qui couplée à une obsession du résultat immédiat, est certainement à l’origine de ce tissu de start-up si riche. Les traits de cet inconscient collectif israélien sont encore très nombreux et sont autant d’éléments propices au succès de l’économie israélienne.

ISRAELVALLEY PLUS
L’idée même de bouclier est omniprésente dans l’inconscient collectif de la société israélienne. Des grands moments de l’histoire du Peuple Juif comme le fameux épisode de la forteresse de Massada aux plus grands symboles de l’Etat Hébreu, à commencer par son drapeau et l’Etoile de David, en passant par les institutions comme Tsahal ou le Shin Bet dont les devises mentionnent explicitement l’idée de défense, cette philosophie de bouclier contre les agressions hostiles est un trait caractéristique de la société israélienne.

Depuis la création de l’Etat d’Israël, les plus grands leaders politiques israéliens ont ainsi compris que la survie de l’Etat d’Israël reposait sur un seul et unique principe: la présence et le développement d’un bouclier technologique capable de protéger et de renforcer la sécurité du pays face aux attaques extérieures.

Ce bouclier technologique constitue l’épicentre des doctrines militaires et civiles d’Israël. Les leaders politiques et militaires israéliens engagent de larges sommes dans le développement technologique. Le savoir technologique acquis par Israël a également été redirigé dans le domaine civil.

Cette volonté de maintenir un fossé technologique avec les pays voisins hostiles a mené les dirigeants israéliens à prendre plusieurs décisions stratégiques dont une des plus connues est certainement le bombardement des réacteurs nucléaires irakiens Osirak en 1981 par une patrouille de l’armée de l’air israélienne. Cette solution, pour le moins radicale, traduit bien la détermination, ancrée dans la société israélienne, à se protéger grâce à l’ascendant technologique. A ce titre, la potentielle nucléarisation de l’Iran s’avère être préoccupante pour les dirigeants israéliens.

Edouard Cukierman et Daniel Rouach sont tous deux, par leurs métiers et leurs engagements associatifs, des acteurs importants dans les échanges franco-israéliens.

Depuis de nombreuses années, ils ont eu l’occasion d’accumuler une expérience considérable dans les domaines économique, technologique et stratégique de la société israélienne. Ils sont aujourd’hui reconnus pour leur expertise dans le cadre professionnel et participent régulièrement à différents séminaires et conférences internationaux.

Dans cet ouvrage, les deux auteurs se sont concentrés sur les questions clef suivantes :
• Pourquoi et comment Israël a maintenu un fossé technologique dans un environnement hostile?
• Quels sont les éléments de la culture israélienne qui ont permis l’éclosion d’une économie de la High-Tech fleurissante?
• Quel est l’impact du militaire et des technologies sur la survie et le développement d’Israël ?
• La nucléarisation de l’Iran ne risque-t-elle pas de bouleverser l’avance technologique d’Israël ?
• Quels sont les enseignements utiles aux autres pays à tirer de l’expérience israélienne?

Leur recul par rapport à la société israélienne leur a permis d’apporter quelques éléments de réponse et plus particulièrement, d’identifier cinq forces de ce bouclier technologique.

Aucun commentaire: