"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

jeudi, mars 25, 2010

LEMONDE
DUFOOT
ENISRAËL
Source : uefa.com en ligne le 25 mars



Israël accueille
chaleureusement l'UEFA



Le président israélien Shimon Peres, le président de l'IFA Avraham Luzon et le président de la FIFA Joseph S. Blatter ont ouvert le XXXIVe Congrès ordinaire de l'UEFA à Tel-Aviv.



par Michael Harroldde
Tel-Aviv


Israël accueille chaleureusement l'UEFALe président israélien Shimon Peres, le président de l'IFA Avraham Luzon et le président de la FIFA Joseph S. Blatter ont ouvert le XXXIVe Congrès ordinaire de l'UEFA à Tel-Aviv.

Le XXXIVe Congrès ordinaire de l'UEFA s'est ouvert jeudi à Tel-Aviv par une allocution du président d'Israël, Shimon Peres, lequel a remercié l'UEFA de "se réunir pour la première fois en Israël" avant de souligner l'importance du football dans le monde d'aujourd'hui, notamment pour véhiculer un message de paix.

"Tous les grands joueurs de football que j'ai rencontrés sont de véritables messagers de la paix", a-t-il déclaré. "À mes yeux, votre contribution à la paix est réellement significative." M. Peres a accueilli les représentants des 53 associations membres de l'UEFA en Israël et leur a expliqué dans quelle mesure il envisageait le sport comme une force du bien.

"Le football suppose un engagement considérable", a-t-il clamé. "Nous parlons des vedettes, de joueurs extrêmement talentueux. Mais je ne crois pas que le talent soit un don – c'est un processus. Pour devenir un bon joueur, il faut des heures et des heures d'entraînement. Le message à faire passer, c'est que pour réussir, il faut travailler très dur."

Il a ajouté : "Le football rassemble les peuples, il est au-dessus de la politique, des frontières, des couleurs de peau et des religions. C'est une rencontre entre personnes engagées." Il a reconnu que le football avait lancé "la première tentative de lutte contre le racisme", qu'il était "le premier endroit où la couleur, la religion ou l'origine ne jouait aucun rôle". Pour Peres, "c'est le phénomène le plus éducatif".

L'éducation a d'ailleurs été l'un des thèmes abordés par le président de l'Association israélienne de football (IFA), Avraham Luzon, qui s'est déclaré "fier et heureux de se trouver devant (le Congrès) en tant que président de l'IFA, et de (l')accueillir dans (son) pays".

"L'IFA estime que le football est un outil éducatif, un instrument qui lie la société", a-t-il poursuivi. "Nous discutons avec des entraîneurs, des enfants et des équipes de jeunes pour leur enseigner la tolérance. Le football est source de joie et de bonheur, mais il est menacé par la violence et le racisme. Il est de notre devoir d'éradiquer le racisme."

Le président de la FIFA, Joseph S. Blatter, a succédé à M. Luzon sur la scène. "L'éducation et les valeurs sociales du football – que nous essayons d'incluquer via le football - sont les mêmes que celles défendues par les politiques. Nous encourageons tout le monde à faire de même et à considérer le football non pas comme une jeu avec un ballon, mais beaucoup plus que cela."

M. Blatter s'est montré ravi qu'une clause portant sur la spécificité du sport ait été incluse dans le Traité de Lisbonne, qui a été ratifié par l'Union européenne l'année dernière. "L'Europe a pris une décision importante grâce au Traité de Lisbonne en reconnaissant enfin la spécificité du sport", a-t-il rappelé.

D'autre part, le Congrès a approuvé le bilan comptable annuel et les comptes des associations pour 2008/09, le compte rendu des auditeurs pour l'année fiscale 2008/09, les prévisions financières stratégiques de l'UEFA pour les années 2009/10 à 2014/15, ainsi que le budget de l'UEFA pour l'exercice 2010/11.

Les présentants ont également approuvé une série d'amendements portant sur les Statuts de l'UEFA. Ceux-ci comprennent de nouvelles dispositions renfrçant le fait que la participation des clubs aux compétitions de championnat nationales soit régie par le mérite sportif.

Un club doit être admis dans une division s'il reste dans ce championnat, ou bien en cas de promotion ou de relégation en fin de saison. Le système de promotion/relégation est l'un des piliers du modèle sportif européen.

Aucun commentaire: