"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

jeudi, mai 16, 2013

LEVISAGERAYONNANT
DELACREATIVITE
ISRAELIENNE
Source : challenges.fr en ligne le mercredi 15 mai 2013




Ces deux Français
qui s’inspirent de Free
et de Niel
pour faire fortune en Israël





Leurs deux entreprises, Hot Mobile et Golan Telecom, sont parvenues en une seule année à bouleverser le marché de la téléphonie dans l'Etat hébreu.

Xavier Niel, le fondateur de Free et Michael Boukobza en 2006. Après s'être installé en Israël où il a hébraïsé son nom (il s'appelle désormais Golan), ce dernier a fondé sa propre entreprise, Golan Telecom, dont les prix très bas ont séduit d'emblée les consommateurs israéliens.
En Israël, la dérèglementation de la téléphonie mobile souffle cette semaine sa première bougie. Une mini-révolution qui met à l'honneur deux franco-israéliens. D'un côté, l'homme d'affaires Patrick Drahi, co-détenteur de Numéricable, et propriétaire du premier câblo-opérateur israélien Hot; de l'autre, l'ancien directeur général d'Iliad Free, Michael Golan (anciennement Boukobza), bien décidé à appliquer la recette concoctée par la firme de Xavier Niel, et à diviser par deux la facture de l'abonné mobile israélien.

Les résultats ne se sont pas faits attendre. La mise aux enchères par Jérusalem de deux licences mobiles, suivie du lancement, le 14 mai 2012, des offres commerciales de Hot mobile et de Golan Telecom, à des prix défiant toute concurrence, a produit un électrochoc sur un marché israélien jusqu'alors dominé par trois compagnies en quasi situation de monopole. Un an plus tard, les performances des "frenchies" ont dépassé toutes les prévisions des analystes...

1 Israélien sur 5 a changé d'opérateur en 2012

En l'espace de douze mois, Hot mobile compterait 45.000 abonnés, dont 256.000 nouvelles adhésions, tandis que Golan Telecom revendique 257.000 abonnés, dont 156.000 nouvelles recrues. Avec des abonnements mensuels à moins de 20 euros, ces deux nouveaux opérateurs qui totalisent 6% de parts de marché, ont fait perdre de nombreux clients à la concurrence, qui n'a pas eu d'autre choix que de s'aligner. Selon un rapport du ministère israélien des Télécommunications, pas moins de 1,5 million de consommateurs (soit près de 20% de la population du pays) ont changé d'opérateur mobile au cours de l'année 2012.

En outre, l'arrivée des opérateurs tricolores a permis à chaque foyer (dotés de trois portable) de réaliser une économie annuelle de l'ordre de 1.900 shekels (près de 400 euros). Au final, le succès de cette "révolution française" est tel, que l’architecte de la libéralisation du marché des mobiles, l'ex-ministre, Moshe Kahlon, a appelé de ses vœux une réforme similaire dans le secteur bancaire…

L'ex DG d'Iliad-Free devient l'entrepreneur le plus influent d'Israël

Une certitude, la recomposition du secteur mobile est loin d'être achevée. Lors d'une récente conférence de presse de Golan Telecom, qui lançait ces jours ci une nouvelle offre promotionnelle à 10 euros par mois (sans accès Internet), Michael Golan a indiqué que sa société avait la capacité financière de se doter de ses propres infrastructures terrestres. Histoire de ne pas faillir à sa réputation.

En septembre, l'ex-directeur de Free s'est hissé au premier rang des 100 personnalités les plus influentes de l'économie israélienne de l'année 2012, dans un classement du quotidien des affaires The Marker, ex-aequo avec Rami Levi, le champion national des supermarchés "hard discount". Patrick Drahi s'apprête pour sa part à lancer i24news, une nouvelle chaîne internationale d'information, dont il assure l'essentiel du financement, qui émettra depuis Jaffa (près de Tel Aviv) en français, anglais et arabe, et dont le démarrage est prévu avant l'été.



Aucun commentaire: