"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

dimanche, mai 12, 2013

LAGUERREDES"HAREDIM"
ENISRAËL
CONTRELESFEMMES
ABIENLIEU
Source : tribunejuive.info en ligne
le samedi 11 mai 2013




Ultra orthodoxes
et Femmes du Mur :
la bataille





Vendredi matin, sur la place du Mur des Lamentations, ( Le Mur Ouest) des milliers de jeunes juifs ultra orthodoxes ont envahi tout l’espace. Ils veulent empêcher les Femmes du Mur ( WOW: The Women of the Wall) de se réunir pour leur prière mensuelle égalitaire .


Trois religieux ont été arrêtés par la police qui leur reproche une atteinte à la paix civile mais la police a réussi à garder le contrôle de la situation bien que trois de ses officiers blessés légèrement aient dû être soignés sur place.

Les policiers en uniforme ont été obligés de se regrouper et de faire barrière pour empêcher les vagues d’assaillants ultra orthodoxes d’avancer vers le groupe des femmes libérales qui priaient depuis une estrade à quelque distance du Mur. De jeunes religieux ont lancé des cailloux , des bouteilles d’eau et tout ce qu’ils avaient sous la main , y compris des bonbons et des gâteaux vers le groupe des femmes.

Quand les prières des Femmes du Mur furent terminées, la police les escorta vers leurs bus stationnés non loin, le tout sous les jets de pierres. Les autorités policières ont lancé un avertissement aux protestataires religieux les prévenant que les arrestations seraient bien plus nombreuses en cas de récidive.





HALACHA ET COUR SUPRÊME

Les ultra orthodoxes veulent s’opposer à la décision d’une Cour de Justice qui autorise les femmes à venir prier à l’endroit le plus saint du judaïsme sans en être empêchées.

"Elles veulent nous provoquer et leur attitude est une insulte au judaïsme" explique un religieux .

Les Femmes du Mur se réunissent tous les mois , à Rosh Hodesh ( la nouvelle lune) dans l’endroit réservé aux femmes le long du Mur, et prient avec des tefilins , des taleths, alors que selon la tradition les phylactères , les châles de prières et les parchemins de la Torah sont réservés aux hommes. Les Femmes du Mur déclarent que leur action n’est pas contraire à la Halacha ( la loi juive).

Deux membres de la Knesset, les deux affiliés au parti Meretz, extrême gauche, étaient sur place pour encourager les Femmes du Mur et une femme députée du Likoud, Miri Regev, déclarait aux journalistes : » Nous devons respecter tous les courants de religion en Israël mais , au Mur, nous devons maintenir la tradition « .

Beaucoup de femmes , jeunes ou moins jeunes, étaient également venues pour soutenir l’action des Femmes du Mur et montrer leur accord pour un pluralisme religieux.

Le Président de l’Agence Juive, Natan Sharansky, qui avait récemment publié un plan pour un espace égalitaire le long du Mur, à déclare que les événements de vendredi matin indiquent l’urgence d’une solution convenable qui permettrait à tout juif ou communauté de juifs l’accès au Mur selon sa propre conviction.

La Cour Suprême en 2003 avait décidé que les femmes ne pouvaient y porter des châles de prière ni lire la Torah sur les parchemins parce que cela était contraire à la tradition orthodoxe du site . Mais le 25 avril dernier,le juge Moshe Sobel, du district de Jérusalem a décidé que l’arrêt de la Cour Suprême ne permettait pas l’arrestation des Femmes du Mur, ce qui a constitué une défaite pour la police qui avait arrêté le 11 avril cinq femmes et les avaient inculpées de trouble public.

Leah Ahroni , résidant à Kochav Yaacov , a déclaré qu’il y a des multitudes de femmes religieuses ou ultra orthodoxes qui pensent différemment des Femmes du Mur , mais que leur voix n’est jamais entendue.

Le rabbin du Mur, Shmuel Rabinowitz, appelait au calme et à l’unité des juifs. » Le Mur des Lamentations est un endroit d’union et et je souhaite que tous ceux qui ont ce Mur tout près de leur cœur , d’arrêter les extrémistes de tout bord et de les empêcher d’en faire un terrain d’affrontement entre frères. »



par
André Mamou


traduit et adapté du Times of Israël avec les contributions de Michal Shmulovich, Yoel Glodman et Ilan Ben Zion.

Aucun commentaire: