"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

lundi, avril 22, 2013

DESISRAELIENS
ETDESPALESTINIENS
CONCOURRENTPOURLAPAIX
Source : israelvalley.com en ligne
le dimanche 21 avril 2013




3 Idées pour combler le fossé
entre Israéliens et Palestiniens



Caroline Haiat




Trois projets inédits sont à l’honneur à l’Université Ben Gourion du Néguev, au sein de la faculté de business et management Guilford Glazer. Le concept incite les concurrents à fournir de nouvelles idées pour combler le fossé entre Israéliens et Palestiniens et réaliser des bénéfices financiers des deux cotés. Guilford Glazer de Los Angeles, a encouragé activement les gens à se rencontrer, de façon à construire une cohabitation dans la région.

Selon, Rivka Carmi , Présidente de l’Université “Israël doit investir dans ses voisins. Il y a eu beaucoup d’idées fantastiques dans cette compétition ; quelques unes doivent attendre pour être exploitées mais d’autres peuvent être mises en place dès demain.»

Le premier prix a été attribué à IPAL, la sous-traitance de Palestine. Le projet repose sur un système de recrutement de sous-traitance en ligne entre Israël et l’Autorité Palestinienne. Le site a des membres Israéliens et Palestiniens qui proposent des services technologiques, des offres d’emploi et des projets. Les utilisateurs sont des particuliers ou des sociétés qui vendent leurs services. Par exemple, un concepteur de sites pourra offrir son service de création de site.

Chaque utilisateur : une personne appartenant à une société ou non, aura un profil incluant des détails personnels et son parcours professionnel. Les recettes proviendront du revenu des fournisseurs de services à travers le site.

De plus, le site offrira une fonction de recherche avancée pour ceux qui alimentent le site et les offres d’emploi et mettra des moyens de communication adéquates à la disposition des Israéliens et des Palestiniens. Le site comportera également des outils de gestion : gestion des taches, des outils de partage de fichiers, des chats, des conférences téléphoniques et des payements en ligne. Ils doivent permettre une communication et des opérations efficaces entre les deux civilisations.

Le deuxième prix est un projet de création de richesse. Son but est d’augmenter le nombre de femmes sur le marché du travail, en particulier dans l’industrie alimentaire. Le concept est focalisé sur les fournisseurs d’outils : dans le développement de produits, la commercialisation et le financement de la conservation et du transport des fruits, des légumes, du lait et des céréales qui peuvent être vendus comme produits avec une longue durée de consommation.

Une aide indépendante de l’Etat sera fournie par une association fondée en 2000 qui a des rapports étroits avec l’Autorité Palestinienne. L’année dernière elle a apporté environ 2 millions de dollar de revenus. Le projet essaye de mener une transition entre les techniques de production traditionnelles et les nouvelles plus efficaces. Cela augmentera la rentabilité du commerce, le pourcentage de femmes dans la main d’œuvre, et créera des réseaux qui mèneront à l’achat de ces produits.

Le troisième prix a été attribué à Work Combinations ltd. Ce programme améliore la création de bases de données en ligne, ce qui permet aux patrons de s’harmoniser avec les employés palestiniens. Au début, la priorité sera la répartition des employés, avec la possibilité d’étendre le projet à d’autres secteurs tels l’industrie ou l’agriculture.

Pour le Président du comité des juges, le professeur Avishay Braverma « nous avons besoin de personnes disposées à prendre des décisions en faveur de la paix, nous sommes prêts à y mettre le prix. »



Aucun commentaire: