"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

dimanche, mars 03, 2013

ISRAËL/PALESTINE
NEGOCIATIONS
DEPAIXOUUNITE
ENTREPALESTINIENS
Source : french.cri.cn en ligne le dimanche 3 mars 2013



Les tentatives de pourparlers
avec Israël nuisent
à la réconciliation nationale
(Hamas)



Le Premier ministre du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismail Haneya, a déclaré dimanche que le désir des dirigeants palestiniens de reprendre les pourparlers de paix avec Israël nuit à la réconciliation nationale palestinienne.

"Des circonstances indiquent que des tentatives ont été faites pour reprendre les négociations (avec Israël), ce qui a affecté le processus de réconciliation palestinienne," a déclaré M. Haneya à des journalistes.

Le président américain Barack Obama effectuera une visite dans la région bientôt et discutera avec les dirigeants israéliens et palestiniens à propos des pourparlers de paix, suspendus en 2010 en raison d'une dispute concernant l'expansion de colonies juives.

M. Haneya a affirmé que l'administration Obama "ajoutait des obstacles" à la réconciliation entre le Hamas et le Fatah, parti du président palestinien Mahmoud Abbas.

En 2007, le mouvement islamiste palestinien Hamas a pris Gaza des mains des forces pro-Abbas. Le mois dernier, le Hamas et le Fatah ont tenu une réunion au Caire, mais ne sont pas parvenus à un consensus sur la formation d'un gouvernement d'unité nationale de transition ou le temps de tenir les élections.



Aucun commentaire: