"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

vendredi, mars 01, 2013

GRANDE-BRETAGNE
SUCCESDUCASHER
Source :israelvalley.com via Hamodia en ligne
le vendredi 1er mars 2013



En Angleterre,
les boucheries casher
enregistrent
un boom des ventes


Serge Golan

Économie



En Israël on analyse avec attention l’évolution de la crise de la viande en europe. Des opportunités sont elles à saisir ? Les mésaventures de l’industrie alimentaire mettent en lumière la rigueur de la casherout et apportent un peu de baume au cœur des producteurs de viande casher qui tirent profit de la crise.

Et si les professionnels de la casherout tenaient leur revanche ? Confrontés depuis plusieurs années à une féroce campagne au niveau européen contre les souffrances supposées infligées aux animaux durant la che’hita, ils paraissent aujourd’hui exemplaires au regard des pratiques qui ont conduit au scandale de la viande de cheval.

Difficile d’imaginer dans le système de la production de viande cacher, qu’un produit soit remplacé par un autre. De l’abattage effectué par un cho’het à l’emballage scellé par un machgui’ah, la hala’ha prévoit en effet que chaque étape se fasse sous le contrôle d’un Juif pieux. Cela n’empêche pas les erreurs – comme dans l’affaire des merguez non cachers certifiées par le Beth Din de Paris en 2010 – mais cela en réduit considérablement le risque.

« Chez nous, les mésaventures de Findus et consorts n’auraient pas pu arriver », confirme le grand rabbin Fiszon, responsable de la che’hita au Consistoire. « Cela confirme ce que nous répétons à tous nos interlocuteurs : l’abattage rituel est une garantie pour le consommateur ».

En Angleterre, les boucheries casher enregistrent d’ailleurs un boom de leurs activités depuis le début de l’affaire, les clients – pas seulement Juifs – espérant trouver chez eux une viande dont l’origine est contrôlée. « Ce scandale est la meilleure chose qui soit arrivée à l’industrie de la viande casher depuis des années », a d’ailleurs confirmé à la presse britannique Jacky Lipowicz, qui préside le syndicat des professionnels de la casherout.

Le casher comme gage de qualité : le grand public américain en est depuis longtemps convaincu, poussant les industriels de l’alimentation à réclamer des principaux organismes de certification cacher qu’ils approuvent leurs produits.

C’est ainsi que 55 % des aliments vendus dans les grandes surfaces américaines sont cashers !






Aucun commentaire: