"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

jeudi, août 23, 2012

FRANCE
UMP
LABATAILLEACOUTEAUXTIRES
DELAPRESSARKOZY
ACOMMENCE
Source : lefigaro.fr en ligne le 23 août 2012


Les fillonistes réclament le départ de Copé



Par
Rodolphe Geisler

Ils proposent de mettre en place une direction collégiale ou neutre à la tête de l'UMP en attendant l'élection du nouveau président.

À l'UMP, les snipers sont rentrés de vacances. Comme Dominique Dord, qui dénonce le «verrouillage» de l'appareil et se retire de la course à la présidence de l'UMP, les amis de François Fillon ne cessent de réclamer, «au nom de l'équité», la démission de Jean-François Copé de son poste de secrétaire général du parti. «En politique, la clarté est primordiale. Avec sa double casquette de secrétaire général et de candidat, Copé est tout sauf clair», dénonce un proche de l'ancien premier ministre.

Des charges qui laissent pantois les soutiens du député de Meaux. Rappelant qu'en juillet le bureau politique de l'UMP s'était exprimé à l'unanimité sur les conditions d'organisation de l'élection, David-Xavier Weiss, secrétaire national du parti, veut juste y voir de la «fébrilité» de la part des amis de Fillon à l'approche de l'annonce officielle de la candidature de Copé, dimanche dans les Bouches-du-Rhône. Et dénonce une «manœuvre inélégante, digne d'un éléphant dans un magasin de porcelaine, de la part de ceux qui prétendent donner aux autres des leçons de probité».

«Direction intérimaire»
Sénateur des Hauts-de-Seine, Roger Karoutchi ne dit pas autre chose. «Après la chaleur estivale du mois d'août, on subodore que Jean-François va être candidat, alors on essaie de mettre un peu d'écume! Mais, honnêtement, qu'est-ce qui a changé depuis le mois de juillet?» demande ce dernier, rappelant également qu'en juillet, Laurent Wauquiez ou Éric Ciotti, deux des principaux lieutenants de François Fillon, n'avaient rien trouvé à redire sur les modalités d'organisation du vote.

Il n'empêche. L'entourage de Fillon, qui participera dimanche à un méchoui militant dans la Sarthe, n'en démord pas: Copé doit démissionner. Et propose une «direction intérimaire avec un représentant de chaque candidat, voire avec à sa tête un mec neutre, genre Juppé». Inenvisageable pour Karoutchi. «Une direction collégiale qui se neutraliserait de l'intérieur n'aurait plus d'expression à l'extérieur» pour réagir au gouvernement, dit-il.

En attendant, tous - à l'exception de Fillon qui y dépêchera ses lieutenants - se retrouveront vendredi et samedi, à Nice, à l'invitation des Amis de Nicolas Sarkozy.

Aucun commentaire: