"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

mercredi, septembre 27, 2006

INEDIT
une info diasporablogj


LE NEGATIONISME
A PIGNON SUR LE WEB


Depuis plusieurs jours circulent entre internautes horrifiés, un pamphlet négationiste, digne de la période la plus noire de la collaboration et de la période du gouvernement français de Vichy. Le "torchon", pour bien qu'on se le rappelle, une manière de s'identifier, a pour nom ILS SONT PARTOUT, titre d'un quotidien maurassien de triste mémoire. Cette incitation à la haine raciale et antisémite sous sa forme bassement "littéraire" est diffusée, en version 2.2, sur un site nébuleux http://free.volkermord.com/free/questionjuive/. Sans lien hypertexte, ni report vers d'autres pages, le texte vénimeux s'étire tout au long du site et déverse, simultanément, un faux historique sur la présence des Juifs en France et une liste exhaustive de Juifs présents dans toutes les sphères de la société française. Plus 1000 noms sont cités.

Foudre contre la loi Gayssot, "liberticide". Rappel des actions menées contre des membres proches de l'extrême-droite, du FN en particulier (l'assassinat de François Duprat)

En plus de son incitation à la haine anti-juive, ce pamphlet ordurier est une parfaite invitation à la délation. Sa mise à jour date de juillet 2006. Il est surprenant qu'aucune manifestation de protestation ne se soit fait entendre à ce jour et que la société FREE, hébergeur de ce site, ne soit pas encore intervenue pour mettre fin à ces propos illicites et illégales.

Bernard Koch


Nous avons décidé de publier un "court" extrait de ce texte nauséabond, qui court encore sur le web, jamais sanctionné, afin que nos internautes aient une connaissance du ton et de sa teneur. Il ne s'agit pas d'être effrayé par ces propos, mais au contraire, de réagir vivement et vigoureusement. De prendre aussi conscience, que l'antisémitisme, l'ancien, est toujours actif et peu à tout moment, se relever, la tête haute. Sans crier, gare!
Nous avions donc le choix entre faire passer cette info sous le boisseau ou la divulguer. Nous avons préféré la rendre publique. L'information, à diasporablogj, c'est notre rôle. La réflexion, le débat, l'action, notre raison d'être.

La Rédaction

_________________________________________

"Les Juifs qui dominent et détruisent la France

Les Juifs dominent la France

Dans la vision du monde des Juifs, le goy (goyim au pluriel) est le non-juif. Il est considéré comme une bête. D'après même Le Talmud, de loin le plus influant des textes sacrés du judaïsme, il vaut moins qu'un chien. Sa seule vocation est donc de servir son maître Juif sans jamais pouvoir se plaindre. Autrement, il passe pour "raciste", "antisémite" et les Juifs feront tout pour lui en faire subir les conséquences. En démocratie, l'information est censée être libre et plurielle. En réalité, les médiats importants sont entièrement entre les mains des Juifs, et ce dans pratiquement tous les domaines. Ceux-ci s'acharnent à faire passer leurs ennemis, au mieux pour des imbéciles et de dangereux malades, au pire des monstres incarnant le diable. L'antisémitisme serait le mal absolu et, désormais, l'antisémite c'est celui que les Juifs n'aiment pas. J.-P. Elkabbach, Serge Moati, Jérôme Clément/Lehmann, Michel et Marie Drucker, Michel Polac, Alexandre Adler, Rotman, Paul Nahon, Bernard Benyamin, Patrick "de Carolis", Ivan Levaï, Paul Amar, Kravetz, Emmanuel Chain, Morandini, Arthur, Anne Sinclair, Beatrice Schönberg, Daniel Schneidermann, Michel Field, Pinto, Kieffer, Nakad, Mano, Namias, Hulot, Allal, Fogiel, Galzi, Abitbol, Laurent Weil, Cymes, Beigbeder, Elkrief, Collaro, Gérard Miller, Benjamin Castaldi, Daniela Lumbroso, Dominique Farrugia, Serge Adda, etc. Autant de noms de responsables et animateurs juifs de la télévision (et/ou de la radio) qui déterminent le choix des programmes et leur mode de présentation. Les membres d'un réseau virtuel qui, par-delà les particularités ou même de sourdes rivalités internes participent à une même dynamique au profit d'un objectif commun. A France Culture, Laure Adler et ensuite David Kessler veillent sur les intérêts d'Israël et de la "communauté". A France-Inter et RFI, c'est Gilles Schneider. A Europe 1, c'est J.Abergel.Et il en est de même si l'on se tourne vers la presse "libre et démocratique" : L'Évènement du Jeudi(disparu en 2000), de Georges-Marc Benhamou et d'Annette Kahn, Marianne, de J-F. Kahn ; Le Nouvel Observateurde Jean Bensaïd dit Jean Daniel ; L'Express, de Servan-Schreiber à Denis Jeambar ; VSD, fondé par Maurice Siegel ; Télérama de Marc Jézégabel et Cie ; Courrier international d'Alexandre Adler puis de Bernard Kapp, Libération de Serge July et des Rothschild. Le plus gros actionnaire du journal Le Monde est Alain de Gunzburg, gendre du milliardaire Edgar Bronfman (N°1 mondial de l'alcool et pdt du Congrès juif mondial). Son principal "surveillant" en est Alain Minc. Le groupe Socpresse de Serge Dassault (Bloch, dit), dit contrôle Le Figaro (où sévit également Alain-Gérard Slama), Spectacle du Monde, Valeurs actuelles, L'Expansion, TV Magazine et plusieurs journaux régionaux (La Voix du Nord, Le Progrès de Lyon, Le Dauphiné libéré, etc.). On peut aussi citer Paris-Match d'Alain Genestar, Lire de Pierre Assouline. Le Nouvel Economiste de Jacques Abergel. Le Point de Franz-Olivier Giesbert. Les Echos des Servan-Schreiber et d'Erik Izraelewicz.Visiblement, en France, il faut bien plus que du talent pour réussir à se faire éditer !Pour le cinéma également, la domination juive est écrasante. En fait, à l'échelle de la France, elle est au moins aussi importante que celle de leurs congénères sur le cinéma américain. D'innombrables talents sont ainsi étouffés par leur monopole. Mais on bat la grosse caisse, on crie au génie pour tout ce qui porte l'estampille judaïque : Goldman, Bruel, Daho (Dahan), Chedid, Feldman, Boujenah, Jonasz, CharlElie Couture, Tom Novembre, Michel Polnareff, Dany Brillant (Cohen), Ophélie Winter, Ariel Wiezman, Daniel Cohen, Kaplan, Nataf, Salomone, Kazan, Maurice Szafran, Daniel Emilfork, Michael (Bena)Youn, Elie Kakou, Cédric Klapisch, Mocky, Diane Kuris, Sapho (Danielle Ebguy), Vanessa Guedj, Oury, Bacri, Ary, Bénichou, Shirel, Sabbag, Larusso, Ramzy Bedia, Gozlan, Elie Semoun, Valérie Zarrouk, Lindon, Halimi, Agnès Jaoui, Elsa Zylberstein, Frédéric Diefenthal, Axel Aïdan, Gad El Maleh, Jenifer (Dadouche-Bartoli Jenifer Yaël), Jacob, Bismuth, Chemla, Brami, Haddad, Marouani, Solal, Shapiro, Levy, Levi, Meyer, Attal, Dreyfus, Simon, Besnainou, Kagan, Nahmias, Bloch, etc...


...En France, outre les patronymes d'origine biblique, la plupart des noms de "Français" à consonance polonaise ou germanique peuvent appartenir à des Juifs… Il ne faut pas oublier enfin que de nombreuses familles juives ont réussi à adopter des patronymes typiquement français, surtout depuis 1945. Lorsqu'ils portent un nom qui n'évoque en rien leurs véritables origines, les Juifs s'arrangent pour afficher au moins un prénom biblique (genre David, Daniel, Michael, Nathan, Benjamin, Simon, etc.) qui peut, à l'occasion, servir de signe de reconnaissance. Ainsi, dans les affaires par exemple, décliner ce genre de prénom au téléphone aide beaucoup à faire avancer les choses lorsque l'interlocuteur est lui-même juif.

Les patronymes à consonance "orientale", comme ceux commençant pas "Ben-" ou "El-" sont également juifs, surtout lorsqu'ils sont associés à des prénoms de type européen ou biblique….

… Pour mémoire, rappelons aussi qu'aux USA, les Juifs contrôlent la plupart des médiats influents, qu'il s'agisse de la presse écrite, de la télévision, du cinéma ou, de plus en plus, internet. Le New York Times, Washington Post, International Herald Tribunes, Wall Street Journal, USA Today, Newsweek, New York Post, People, Sports Illustrated, Cosmopolitan, et d'autres leur sont ainsi entièrement dévoués. Et il en est de même des groupes Time-Warner (AOL, CNN, Home Box Office, Warner Bros, Time Inc., New Line Cinema, etc.), Viacom-CBS (Paramount, CBS, UPN, MTV, BET ou Black Entertainment Television pour mettre en condition les Noirs, Showtime, Sundance Channel, etc.), ABC-Disney, Fox Entertainment Group (Fox News, Twentieth Century Fox, National Geographic Channel, etc.). Et ainsi de suite.

2 commentaires:

classique a dit…

En quoi c'est antisémite? Ou sont les erreurs? Ya même pas un mensonge!!! Le fait que les médias sont controlés par les juifs c'est faux? Depuis quand?Il tiennent aussi une parti du gouvernement. Le problème c'est pas qu'ils sont juifs , alors ça pas du tout ou contraire même c'est un avantage. Mais c'est surtout parce qu'ils soutiennent Israél et les sionistes!!!!

Anonyme a dit…

à la lecture de ce texte on apprend que justement il ne nous apprend rien ! Ce n'est pas nouveau que les juifs sont a la tete de tout sur cette terre et personnellement cela ne me dérange pas le moins du monde.Ce peuple a trop souffert depuis des siècles pour que l'on continue à s'acharner sur lui plutot que de reconnaitre ses vraies qualités dont chacun pourrait ( à mon humble avis de goy ) s'inspirer !
J'entends par là le respect de la famille,l'entraide, le travail ( qui étaient d'ailleurs les valeurs d'un certain Pétain,ironie du sort,travail,famille,patrie.)Que les juifs soient partout ne me fait pas craindre en prennant le bus que l'un d'entres eux se fasse sauter avec une ceinture d'explosifs )et je sais dans mon travail que les cotoyer c'est aussi cotoyer le pognon qui est a prendre !