"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

dimanche, juin 16, 2013

VASTES
ECHANGESCOMMERCIAUX
ENTRELESPAYSARABES
ETISRAËL
Source : reflexiondz.net en ligne le dimanche 16 juin 2013



Maroc,
4ème client arabe d’Israël





L'Institut israélien des exportations a indiqué que le Maroc figure à la 4ème place, au classement des clients arabes de l’Etat hébreux.


Boycotte, inexistence des relations diplomatiques et des liaisons directes de transport aérien et maritime, hormis tous cela, le Maroc assurerait des échanges commerciaux avec Israël, d'une valeur de 6 à 10 millions de dollars. Le royaume, selon l’institut israélien des exportations, arrive 4ème après la Jordanie, l'Egypte et le Liban. Ledit institut a prédit que ces échanges devraient augmenter, notamment dans les secteurs du tourisme, de l'armement, des hautes technologies et de l'industrie agro-alimentaire. A rappeler qu’un autre institut israélien, celui des statistiques à Tel-Aviv, avait, le 6 décembre 2012, rendu publiques, les chiffres du commerce international de l’Etat hébreux avec le royaume.

Pour l’année 2012, les échanges entre les deux pays avait connu une croissance significative. Ainsi les importations marocaines en produits israéliens avaient crû de 216% alors que les exportations de produits marocains vers Israël avaient augmenté de près de 150%. Le ministre du commerce et de l’industrie, l’islamiste Abdelkader Amara avait alors, nié que son gouvernement soit au courant de manière officielle de ses échanges, imputant ses faits à des tricheries et des falsifications de documents auxquels ont recours des commerçants marocains et israéliens pour cacher leurs échanges. Il avait déclaré que le gouvernement d'Abdelilah Benkirane, respecte à la lettre les recommandations de la ligue arabe et de l’organisation de coopération islamique, qui interdisent tout commerce avec l’entité sioniste.

Il faut retenir que 800 000 juifs israéliens sont des juifs marocains et qui préservent toujours leurs nationalité marocaine constituent, la plus forte communauté en Israël, alors que près de 10 000 juifs vivent encore au Maroc. Les juifs marocains font partie de la civilisation et de la mémoire du Maroc, c'est inscrit dans la constitution du Maroc. ce sont des berbères et les expulsés d’Andalousie, il y'a des villes et villages tels que, (Mogador Essaouira, Sefrou, Debdou, Meknès et casbah de Tanger) où les juifs étaient majoritaires. Leur départ fut une grande perte pour le Maroc, beaucoup d'activités économiques, culturelles, sociales ont périclité après leur départ en masse.



Ismain

Dimanche 9 Juin 2013 - 10:59

Aucun commentaire: