"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

samedi, juin 15, 2013

LAFACECACHEE
DESRELATIONS
ISRAELO-ARABES
Source : israel-infos.net en ligne
le vendredi 14 juin 2013



Israël livrerait des armes
à des pays arabes et musulmans




par
Mylène Sebbah



Selon un rapport réalisé du gouvernement britannique, Israël aurait, au cours de ces cinq dernières années, fourni au Pakistan et à plusieurs pays arabes des équipements militaires et du matériel de sécurité.

De janvier 2008 à décembre 2012, les autorités britanniques ont ainsi traité des centaines de demandes israéliennes visant à acheter des composants ou matériels militaires britanniques, qui devaient être utilisées par l'armée israélienne ou entrer dans la composition de systèmes exportés vers des pays tiers.

Principalement concernés selon le rapport britannique: drones, systèmes de guerre électronique, radars et systèmes d'affichage de cockpit.

Selon le rapport, en 2011, Israël a ainsi cherché à acheter des composants britanniques afin d'exporter ce type de matériel vers l'Égypte, l'Algérie, les Émirats arabes unis et le Maroc, des pays musulmans avec lesquels Israël n'a pas de relations diplomatiques – et lui sont parfois ouvertement hostiles.

En 2010, Israël a également sollicité des permis pour exporter des systèmes de guerre électronique britanniques vers le Pakistan et aurait Israël a fourni à l'Égypte et au Maroc des systèmes électroniques israéliens utilisant des composants d'origine britannique.

La liste des clients d'Israël pour les exportations militaires au cours des cinq dernières années ne se limiterait pas, selon les rapports britanniques, à ces pays ; elle comprendrait également l'Inde, Singapour, la Turquie, le Vietnam, la Corée du Sud, le Japon, la Suède, le Portugal, les États-Unis, le Canada, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, la Colombie, les Pays-Bas , l'Italie, l'Allemagne, l'Espagne, la Thaïlande, la Macédoine, la Belgique, le Brésil, le Chili, la Suisse, l'Équateur, le Mexique, la Finlande, l'Irlande, le Luxembourg, la Guyane équatoriale, la Pologne et l'Argentine.

La France n'apparaît pas dans cette liste.

La Grande-Bretagne a refusé la demande israélienne concernant l'exportation de systèmes de défenses vers la Russie, le Sri Lanka, l'Inde, le Turkménistan ou encore l'Azerbaïdjan.

Côté israélien, l'armée dément formellement comme le Pakistan qui a également nié avoir reçu du matériel militaire en provenance d'Israël.





Aucun commentaire: