"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

dimanche, avril 14, 2013

TURQUIE-ISRAËL
MAINDANSLAMAIN
Source : israelvalley.com en ligne le samedi 13 avril 2013



Non au Boycott!
Ahmet Burak Erdogan fait du business
avec Israël.



 Michaël Kaplan




Au Moyen-Orient, un peu plus qu’ailleurs, les mots et les actes sont deux choses bien différentes. Surtout lorsque l’on parle de boycotter Israël. Au moment ou le papa Erdogan hurlait contre Israël, le fils, Ahmet Burak Erdogan, avec sa société de transport (des cargos), faisait du business avec Israël. Et pas n’importe quoi.

Propriétaire de la compagnie MB pour le transport maritime, le fils possède deux navires commerciaux qui font la navette entre les ports de Turquie et ceux d’Israël pour transporter les marchandises. Le navire Safran 1 de longueur de 95 m se trouvait dans le port d’Ashdod la dernière fois le 12 janvier 2013, soit trois mois avant la fin de la crise turco-israélienne.

L’adjointe du chef du bloc parlementaire CHP, Amina Loker Tarhane, a attaqué le Premier ministre turc dans une conférence de presse à Ankara. «Est-ce que votre fils est exempté de l’embargo commercial sur Israël? Est-ce une mesure morale? Quelle est l’ampleur des échanges commerciaux avec Israël grâce au navire appartenant à votre fils?», a-t-elle demandé à l’adresse d’Erdogan.

Le Yediot Aharonot a rappelé récemment que même lorsque la crise entre les deux pays était à son apogée, le commerce s’est nettement amélioré et a atteint près de 4 milliards de dollars, soit une hausse de 30%.



ISRAELVALLEY PLUS

Ynet : "Turkish opposition members have embarrassed Prime Minister Recep Tayyip Erdogan by revealing that in the past three years, while the relations between Ankara and Jerusalem were at an all-time low, his son continued doing business with Israel. The son, Ahmet Burak Erdogan, is the owner of the MB Shipping company, which holds two cargo vessels. One of them, Safran-1, has sailed between Turkish and Israeli ports several times, transferring goods back and forth.

The ship, which is 95 meters (312 feet) long, last docked at the Ashdod Port on January 12 – about three months before the end of the crisis between the countries. An assistant to the chairman of the Republican People’s Party (CHP), Erdogan’s main opposition in the Grand National Assembly, slammed the Turkish prime minister over his “hypocrisy” during a press conference in Ankara.

Fellow opposition members directed a series of questions at Erdogan: “Has your son been exempted from the trade embargo against Israel? Is it ethical? What share of the volume of trade with Israel did the ship owned by your son take?”



Aucun commentaire: