"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

vendredi, mars 22, 2013

L'EVENENMENT AU MAROC

LA REOUVERTURE
DE LA SYNAGOGUE DE FES








Nous vous adressons ci-après l'article et les photos de l'exceptionnelle manifestation que constitue l'inauguration de la Synagogue « Slat al Fassiyin » à Fès le 13 février 2013.Inauguration de la synagogue « Slat al Fassiyin » restaurée


Devant la Teva, la photo de Sa Majesté Mohamed VI






Plaque Inauguration de slat AL Fassiyin sous le Haut Patronage de SM. Le Roi Med VI


Le 13 février 2013 mérite de figurer parmi les dates significatives dans l’histoire du processus de reconnaissance mutuel, et du dialogue constructif entre les cultures, les croyances et les peuples des deux bords de la Méditerranée.

Ce jour a eu lieu la cérémonie d’inauguration de la synagogue «Slat al Fassiyin » dans la ville de Fès au Maroc.

A priori l’inauguration et la restauration des synagogues pourraient apparaître comme un fait banal sans grande signification culturelle : la simple réouverture d’un lieu de culte parmi d’autres. La nature exceptionnelle, singulière, originale et inédite de cette célébration est liée au contexte historique dans lequel nous vivons : Un contexte où l’opinion publique a plus tendance à parler du choc des civilisations que du dialogue des civilisations.

Or c’est précisément dans l’esprit d’une rencontre féconde entre différentes sensibilités spirituelles, que l’inauguration de cette ancienne synagogue en terre d’Islam a eu lieu.

Les figures les plus représentatives et émérites de la société marocaine ont tenu à honorer de leur présence cette exceptionnelle manifestation, organisée par la Fondation du Patrimoine Culturel Judéo-Marocain, présidée par Monsieur Jacques Toledano, cheville ouvrière du projet dans le sillage du regretté Pr. Simon Levy.

La cérémonie s’est déroulée sous le haut patronage de SA MAJESTE le Roi Mohamed VI dont le message écrit pour cette occasion, et lu par le Chef du Gouvernement du Royaume du Maroc Monsieur Abdelilah Benkirane, souligne l’intérêt particulier et l’extrême attention que le Trône Alaouite accorde « Au Patrimoine culturel et spirituel de la Communauté Juive Marocaine qui est pétrie d’histoire et que nos vénérables ancêtres ont toujours tenu en estime…».

Le Souverain chérifien a tenu à rappeler d’une manière émouvante la contribution spécifique de la culture Judéo-Marocaine à la création d’une civilisation nationale, originale et créatrice, et SA MAJESTE le Roi Mohamed VI de rappeler et d’affirmer « C’est précisément cette particularité hébraïque qui constitue aujourd’hui ainsi que l’a consacrée la Nouvelle Constitution du Royaume, l’un des affluents séculaires de l’identité nationale… ».



Dans cette vision d’une lumineuse dimension historique, SA MAJESTE a appelé d’une manière insistante, « à la restauration de tous les temples juifs du Royaume, de sorte qu’ils ne soient plus uniquement des lieux de culte, mais également un espace de dialogue et de renouveau des valeurs fondatrices de la civilisation marocaine ».



On ne saurait méconnaitre la remarquable et exceptionnelle singularité d’un discours royal, où est à nouveau affirmé avec détermination, l’idée de tolérance et de respect mutuel entre toutes les confessions religieuses et ce dans le droit fil de la tradition chérifienne des regrettés monarques Mohamed V et Hassan II.



Cette cérémonie a été marquée par la prestigieuse présence du Pr. Norbert Lammert, Président de Bundestag Allemand, qui a souligné lors de son émouvante allocution la place du Maroc, comme un haut lieu d’accueil et de tolérance car rappelle-t-il « Pendant la Seconde Guerre Mondiale le Maroc a été l’un des lieux où des juifs persécutés en Europe ont pu trouver refuge ».



L’Allemagne s’est associée à la restauration de la Synagogue « Slat al Fassiyin », édifice datant du 17ème siècle pour souligner « Les Synagogues, comme les Mosquées et les Eglises sont non seulement des lieux de culte, mais aussi des monuments de l’Histoire culturelle du pays… ».



La portée exceptionnelle de cette inauguration a été saluée par l’ancien Président des Etats Unis Bill Clinton, au cours d’une conférence à l’Université de Casablanca où il a affirmé à propos de la réalisation de ce projet « chargé d’Histoire, reflétant une vision fondée sur l’ouverture et la tolérance religieuse du Royaume… ».



La réalisation de ce projet de restauration d’une ancienne synagogue, dans l’une des villes impériales du royaume chérifien, s’inscrit dans la vision pluraliste, proclamée dans le préambule de la nouvelle constitution du Maroc (2011), qui rappelle la formation de l’identité nationale marocaine dans la diversité de ses sources civilisationnelles : « Etat musulman souverain, attaché à son unité nationale et à son intégrité territoriale, le Royaume du Maroc entend préserver, dans sa plénitude et sa diversité, son identité nationale une et indivisible. Son unité, forgée par la convergence de ses composantes arabo-islamique, amazighe et saharo-hassanie, s’est nourrie et enrichie de ses affluents africain, andalou, hébraïque et méditerranéen… ».

Dans un monde souvent agité par des déchirements et des conflits, le message délivré à Fès par SA MAJESTE le Roi Mohamed VI est une note d’espérance pour l’avenir.



Centre Communautaire de Paris
119 rue La Fayette, Paris, 75010, France
Tél : 01 53 20 52 52 - Fax : 01 53 20 52 50

www.centrecomparis.com  - infos@centrecomparis.com




Aucun commentaire: