"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

dimanche, mars 10, 2013

ISRAËL
LESULTRA-ORTHODOXES
HORSD'ETATDENUIR
Source : la revue de la presse israélienne
de l'Ambassade de France en Israël
diffusée le vendredi 8 mars 2013





UN PLAN NATIONAL
DE DESORTHODOXISATION 



SEVER PLOTZKER 
YEDIOT




Ce qui a débuté comme un slogan de campagne facile à retenir, est en passe de devenir un projet national. Le dénominateur commun du Foyer juif, du Yesh Atid et du Kadima, tel qu’il apparait dans leurs exigences en vue de la formation de la coalition, ne traite pas uniquement de la conscription des élèves d’écoles talmudiques mais d’un vaste programme national que l’on pourrait qualifier de « plan pour la désorthodoxisation de l’Etat d’Israël ». Cette volonté n’est pas surprenante. Il s’agit d’une réaction naturelle des Juif israéliens nonorthodoxes à l’hyper-pouvoir de la minorité orthodoxe, dans un Etat juif qui a trop longtemps abandonné des questions qui lui sont chères entre les mains des orthodoxes et qui se rend compte des conséquence désastreuses.

L’Etat d’Israël a longtemps fermé les yeux sur les méthodes peu démocratiques d’usage dans le monde ultra-orthodoxe, pensant qu’il comblerait ainsi son appétit de pouvoir. Mais cet appétit n’a fait que grandir car non satisfaits de jouer les arbitres, les ultra-orthodoxes ont voulu peser de tout leur poids pour étendre leurs prérogatives sans prendre part pour autant à l’édification de la Nation.

L’émergence des grands partis libéraux centristes, tels que le Shinouy ou Kadima, n’a pas été un simple épisode éphémère mais traduisait les craintes réelles des classes moyennes face à l’orthodoxisation galopante de la société israélienne.

Aujourd’hui, la majorité des Juifs israéliens souhaite reprendre le contrôle de la situation.

L’enjeu des tractations entre Nétanyahou et le tandem Lapid-Bennet est donc de reprendre aux ultra-orthodoxes la gestion de l’état civil et de réduire leur influence dans différents domaines tels que le logement, les transports, l’éducation ou les affaires sociales. Le modèle dont souhaitent s’inspirer Lapid et Bennet est celui des communautés juives dites « Modern Orthodox » qui prônent une pratique religieuse éclairée et modérée où cohabitent la foi et la valeur du travail.

Aucun commentaire: