"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

lundi, mars 11, 2013

ISRAËL
LESRELIGIEUX
ENCOLERE
Source : michaelblum.over-blog.com en ligne
le lundi 11 mars 2013



 Qui boycotte qui ?





Les partis ultra-orthodoxes qui ne seront pas dans la coalition accusent Lapid et Bennet de les avoir boycottés et de rejeter un secteur entier de la population.

Ce discours est tellement éloigné de la réalité qu’on est en droit de se demander si les juifs ultra-orthodoxes pensent que nous sommes tous frappés d’amnésie.

Depuis la création de l’Etat d’Israël, ce public est convaincu de sa supériorité et ne cesse de dénigrer le reste du peuple juif, séfarades, sionistes religieux ou laïcs.

Les filles séfarades ne peuvent pas étudier dans des écoles ashkenazes, certains ayant préféré se faire emprisonner plutôt que d’accepter des élèves d’origine orientale dans leurs écoles.

Les laïcs ont de tout temps été considérés comme des non-juifs avant que le Rav Ovadia Yossef lui-même n’affirme à la veille des élections que le parti Habayit Hayehoudi nationaliste religieux était également un parti de non-juifs.

En fait, pour les ultra-orthodoxes ashkénazes, en dehors des budgets de l’Etat, tout ce qui provenait des institutions sionistes était également banni.

Les conversions déclarées nulles, les rabbins sionistes qualifiés de leurs noms simples dans leur presse sans jamais mentionner leur titre, le parti religieux sioniste qualifié des pires quolibets depuis des années, sans oublier les humiliations qu’un juif portant une kippa tricotée peut subir quand étant le 10e homme pour former le quorum nécessaire à la prière en public il doit attendre qu’un autre homme la tête couverte d’une kippa noire arrive pour entamer la prière.

Dénoncer le boycott d’un secteur de la population alors que plus de la moitié de la population (les femmes), l’est depuis toujours dans leur société, c’est plus que du toupet, c’est une insulte à l’intelligence.

Un parti comme Shass dont 7 députés ont fait de la prison pour corruption ou vol veut donner des leçons de morale au nom de la Torah tandis que les députés du parti Yaadout Hatorah ashkénaze, parti raciste et antidémocratique crient à la discrimination, on croit rêver !!

Le chantage exercé depuis des années par des partis religieux dont le principal but est d’empêcher que ses électeurs participent à la sécurité du pays dans lequel ils vivent et qu’ils puissent bénéficier de budgets pour leurs yeshivot va être ralenti grâce à la détermination de deux partis, Yesh Atid (Il y a un avenir) et Habayit Hayehoudi (Foyer juif).

Pour la majorité des Israéliens, qui ont été méprisés et boycottés par les ultra-orthodoxes, la nouvelle coalition est porteuse d’espoir, celui de voir une société plus juste et plus égalitaire pour la société israélienne.



Aucun commentaire: