"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

mardi, mars 19, 2013

DESTABLEAUXVOLES
AUXJUIFS
RENDUSPAR
L'ETATFRANCAIS
Source : leparisien.fr en ligne le mardi 19 mars 2013



La France rend
des tableaux volés
à des Juifs



par
Yves Jaeglé



Sept peintures vont être remises aujourd’hui aux descendants de leurs propriétaires spoliés pendant la guerre.


«Saint François de Paule» de Fontebasso. «La Halte» de Van Asch. «Portrait de Bartolomeo Ferracina» de Longhi. «Abraham et les trois anges» de Ricci. «Le miracle de Saint Eloi» de Gandolfi. (RMN-Grand Palais.) (Musée d’Artmoderne de Saint-Etienne.) Mon activité Vos amis peuvent maintenant voir cette activité

Une goutte d’eau dans un océan, mais un véritable événement. La France va rendre aujourd’hui sept tableaux spoliés par les nazis à des familles juives, dont certains venus du Louvre, lors d’une cérémonie présidée par la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti. Une goutte d’eau, car 2 000 objets, dont plus de 160 tableaux de maîtres, restent à ce jour classés MNR (Musées nationaux Récupération), pillés par les troupes du IIIe Reich, entreposés ou revenus dans des musées français au lendemain de la guerre, mais jamais rendus à leurs propriétaires, ou désormais leurs descendants.


Ces toiles placées en dépôt au Louvre

Longtemps, les musées français n’ont pas fait de zèle. A tel point que la Cour des comptes, en 1995, s’était publiquement demandée pourquoi la recherche des propriétaires de tableaux volés ne constituait pas une priorité de l’Etat! L’époque a changé. Depuis la commission Mattéoli, en 2000, qui s’est penchée sur le pillage des avoirs des Juifs déportés ou exilés, plusieurs œuvres ont été restituées, mais au compte-gouttes : environ une par an.

L’Américain Tom Selldorff, 82 ans, va revoir aujourd’hui pour la première fois des peintures qui ornaient les murs de l’appartement de son grand-père à Vienne, Richard Neumann. Ce dernier s’était réfugié à Paris en 1939 avec ses chefs-d’œuvre Renaissance de Longhi, Ricci, Diziani, Fontebasso, Gandolfi et Palko. Mais l’industriel collectionneur avait dû les abandonner en fuyant la France en 1942. Découvertes en Allemagne après la guerre, ces toiles, qui devaient rejoindre le musée voulu par Hitler à Linz, en Autriche, ont été placées en dépôt au Louvre et dans des musées de province. Le descendant d’un banquier tchèque mort en déportation, établi à Londres, viendra aussi aujourd’hui se faire remettre une peinture hollandaise.

Le rythme de restitutions devrait désormais s’accélérer. La Direction des musées de France a mis en ligne sur Internet l’ensemble des œuvres volées, afin que les familles puissent y avoir accès. Un site nommé Rose Valland (1898-1980), en hommage à une attachée de conservation et résistante, qui a pris des photographies clandestines des tableaux que les Allemands entreposaient au Jeu de paume avant de leur faire franchir le Rhin. Plus de trente ans après la mort de cette gardienne du temple restée dans l’ombre, l’Etat s’est décidé à ne plus attendre passivement que d’éventuels héritiers se manifestent. Aurélie Filippetti, comme elle l’a confié hier au « Figaro », veut « engager une démarche proactive », « avec des moyens pour rechercher les propriétaires ». Pour la ministre, « c’est une question morale ».



Aucun commentaire: