"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

mercredi, avril 17, 2013

L'AFFAIRE
DES TRICHERIES
DU GRAND RABBIN
DE FRANCE
GILLES BERNHEIM
UN COLLECTIF
RETABLIT LA VERITE


EXCLUSIVITE
DIASPORABLOG


Le Collectif Communauté
et Consistoire


10 avril 2013

collectifconsistoire@gmail.com



Analyse de l’interview de Gilles Bernheim
sur Radio Chalom du 9 avril 2013


1) Gilles Bernheim a reconnu nombre de transgressions très graves de Thora
- Les nombreux plagiats : assimilables à du vol

Les plagiats dépassent les quelques lignes et sont des pages entières.
- Des mensonges dans ses précédents aveux publics : d’autres sont encore à découvrir selon lui alors que dans ses premiers aveux officiels de sa lettre publique ceux de Lyotard étaient « les seuls ».

- Des aveux faits non pas sous le remords mais devant la découverte des faits.
- L’accusation longue et initiale en public et sur le site du Rabbinat pour se défendre de plagiat contre Lyotard mort et ne puvant se défendre. Il avoue des semaines après et sous les preuves que il a accusé un homme à tort. - Les faux diplômes enfin reconnus et selon des infos transmises par lui

* au Whos who

* au rédacteur de ses bios Wikipedia et site du judaisme alsacien de 2010 relues expréssément par lui à sa propre demande (elles étaient courtes de quelques lignes)

* à l’Elysée pour sa Légion d’Honneur

* à ses éditeurs pour ses livres

* véhiculé par lui en 1974 autour de lui dans l’article de Tribune Juive qui faisait son éloge à cet effet !

- Des faux diplomes qui ont bati sa carrière dès les années 80 en le distinguant des autres Rabbins (l’article de TJ en 1974 devinait en conclusion il deviendra peut être Grand Rabbin de France), en contribuant à batir une cour autour de lui et in fine en contribuant largement à son élection en 2008. Il prétend à l’inverse que cela ne lui a servi à rien.
- Il se prétend même prof de philo ce qui est faux : http://videos.senat.fr/video/videos/2013/video16573.html vers la 35e minute
- Ces prétentions de faux diplôme sont passibles en France en pénal de un an de prison ce qui est au minimum une transgression très grave et publique de « dina de malkhoute dina ».

2) Bien d’autres mensonges subsistent dans l’interview :
- il avoue d’autres plagiats mais remet cela (accusation type Lyotard qu’il a regretté ensuite) en accusant ses élèves de l’avoir plagié à partir de ses notes nombreuses et on ne sait plus qui plagie qui.
- il avoue aussi que ses nombreuses notes pour ses cour pouvaient avoir omis des références ce qui aurait conduit au plagiat.
- mais ensuite ses nombreuses notes ci-dessus disparaissent totalement et il dit : mon agreggation n’est pas essentielle car je donne tous mes cours devant une page de Thora sans aucune note.
- il dit avoir passé l’aggregation il y a 37 ans mais c’est en 1974 il y a 39 ans cela sans doute pour éviter que les lecteurs de TJ ne retrouvent l’article de l’époque.
- De plus le drame dont il parle (sans doute sa rupture de fiançailles à son initiative et qui a surtout affecté son ex fiancée qui en raté son Capes) ne l’aurait nullement empêché de passer l’aggreg les années suivantes

3) Pour mieux comprendre cet ensemble si grave : regardez donc cette courte vidéo où il explique comment il s'est réveillé dans la nuit pour écrire ses 40 méditations juives et qu'il en éprouvait un besoin physique pour comprendre l'état des lieux si grave http://www.facebook.com/photo.php?v=127715884083801

4) Tout cela est inacceptable pour le plus haut dignitaire religieux juif de France et décrédibilise l’ensemble du corps rabbinique, la religion juive et les juifs de France

Aucun commentaire: