"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

"LES MUSULMANS ET LE SEXE" de NADER ALAMI Editions GUMUS

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Recueil de Poésie en Hommage à Jenny Alpha

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma Ed Universlam

Couv "LES PLEURS DU MÂLE" Recueil de Slams d'Aimé Nouma  Ed Universlam

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions

CAMILLE CLAUDEL Naissance d'une vocation parJeanne Fayard Rivages Editions
Sortie en librairie début mai 2013

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE

A LA RECHERCHE D'UNE MEMOIRE PERDUE
de GISELE SARFATI Editions PLUMES et CERFS-VOLANTS

lundi, mai 19, 2008

DEBATTONS


INEDIT
diasporablog




Hassiba Sandré est bien connue dans les milieux associatifs dans le 93. Cette femme d'action, combative, pugnace, milite sans relâche pour la défense des valeurs. Valeurs humaines, valeurs de la République. Le libre choix passe, pour elle, au-dessus de tous les principes. Algérienne, de nationalité française, née en Kabylie, Hassiba Sandré, par exemple, ne s'est pas laissée prendre dans le débat sur le port du foulard par les femmes musulmanes. Fidèle à ce principe intangible du libre-choix quelque soit le sujet qui se présente, Hassiba Sandré, contre vents et marrées, a défendu et défend encore, avec beaucoup d'audace, le port du voile en toute circonstance dès lors qu'il est porté de façon délibérée. Sans contrainte.

C'est sur le projet de L'UNION POUR LA MEDITERRANEE, cher à Nicolas Sarkozy, Président de la République Française, que Hassiba Sandré s'exprime. Ses trois composantes culturelles qu'elle porte fièrement en elle, algérienne, kabyle, française, donne à son point de vue, un éclairage nouveau et originale, sur cette assemblée de peuples issus du pourtour méditerranéen. Une initiave solide, constructive, qui éloigne le spectre du choc des civilisations tant redouté par les uns, espéré par d'autres, tout en mettant en place un nouveau concept : l'union des cultures.

B. K.



-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-




L’UNION MEDITERRANEE.


Je suis née en France, issue de l'immigration Algérienne. Je bénéficie de cette chance qu'est la double nationalité. Je travaille sur les questions de l'intégration, de la prévention, de l'éducation, de la formation et du développement social par l'économie depuis 20ans sur la ville de St Denis.
La création de l’Union des pays de la Méditerranée est une idée formidable. Cette démarche initiée par la France ne s’inscrit pas seulement dans l'histoire et la géopolitique. Elle est un outil de distanciation qui apparaît comme double en terme d'identité et d'intégration tant pour ceux qui sont nés en France et sont français que pour ceux qui sont résidents algériens en France.
La coopération du développement à l'économique durable du Sud Méditerranée est très insuffisante voire inexistante. Mais cette nouvelle démarche devra permettre aux pays du Maghreb de devenir des acteurs économiques majeurs et non plus l’arrière cour de la France. Cette union doit ce faire sur un modèle réciproquement profitable (ex : traité de Rome 1957) et non sur le modèle de l’ALENA.

Si l’économie peut être portée par cette nouvelle règle, il est à parier que les avancées les plus importantes se feront dans nos cités. En effet, à l’heure où les débats sur les questions de l’identité et de l’intégration « à la Française » sont au centre de toutes les préoccupations de la République, il y a fort à parier qu’une revalorisation « des pays de la Méditerranéen » « à la traîne » ainsi qu’un sentiment de fierté et d’appartenance pourraient guérir bien des maux.

Quand un enfant de la deuxième ou troisième génération est encore considéré comme un étranger dans son propre pays et que parfois ce pays lui est inconnu, la question des origines se pose alors à lui. D’où viens-tu ? Et donc qui es tu ? La réponse parfois fait mal. Un pays du Maghreb qui pour beaucoup se résume à un taux de chômage élevé ou au mieux à une destination de vacances.
Si la fierté nationale a très souvent conduit à des catastrophes et à des conflits, la fierté de dire ses origines, la fierté de ses racines rend plus fort.
Et quel exemple pour nos jeunes, des pays considérés comme riches et moins riches avec des histoires et des guerres communes s’unissent pour mutuellement améliorer les conditions de vie de chacun. Cette nouvelle donne nous permettra donc de revoir un modèle d’intégration au sens plus large, comme nous l’avons fait pour les ressortissants de l’Union européenne.
En somme, l’intégration sans la désintégration.


Hassiba Belabbas Sandré

Aucun commentaire: